Communication de nos partenaires

Autopsy – Tourniquets, Hacksaws & Graves

Le 17 juillet 2014 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Chris Reifert : Chant & batterie
  • Eric Cutler : Chant & Guitare
  • Danny Coralles : Guitare
  • Freeway Migliore : Basse

Style:

Death Metal

Date de sortie:

25/04/2014

Label:

Peaceville Records

Note du SoilChroniqueur (Bloodybarbie) : 7/10

 

C’est ma semaine Death Metal, et ça tombe bien vu que j’ai un CD qui m’attend, et pas n’importe lequel. Comme en plus j’ai un cadavre sur le plancher, ça tombe bien ! Ce n’est ni un disque de Dissection ni de Dismember que je vais me mettre, mais le nouvel album d’Autopsy.
Pour moi, Autopsy c’est :
D’abord un art visuel barré et de la poésie gore. Rien que pour leur pochette, ça donne envie d’acheter l’album (en Vinyl de préférence). Et de toute leur galerie d’art bien dégueulasse, je décerne donc le trophée de la plus belle de leurs œuvres à cet opus, que j’ai accroché à l’entrée de mon bureau pour repousser les âmes sensibles. Le message est clair “je suis mort et en décomposition avancée, mais je vais quand même m’amputer le bras avec une scie, et pour ne pas trop souffrir je vais me faire un garrot avec mes intestins”. De cette illustration, on peut réaliser un film d’horreur sanglant ou écrire un scénar de jeux de rôle, la B.O est toute prête !

Ensuite vient leur musique, puisque le quatuor américain est non seulement un des grands noms du Death. Mais c’est surtout une véritable usine de la mort ces dernières années. En effet, il revient seulement un an après The Headless Ritual pour nous en mettre plein la gueule avec ce Tourniquets, Hacksaws & Graves et ce n’est pas une compilation (leur arnaque habituelle).
Bien sûr, ils piochent toujours dans les recettes de grand-père sinon ça ne sera plus du Old School mais plutôt du Modern Death, il faut se tenir aux origines voyons !
Vous êtes accueilli dans le cimetière par le nerveux et thrashy “Savegery”, qui s’occupera de semer la terreur en vous, puis vint “King Of Flesh Ripped”, qui alterne rapide et mid-tempo jusqu’à ralentir sur du lent vers la fin (ah les troubles émotionnels !). Ça fait toujours plaisir d’entendre la voix bien crade et dégoulinante de Chris, le batteur mythique qui chante sans fausses notes ni anomalies et alterne son jeu de batterie entre binaire et ternaire. Qui a dit que les batteurs ne pouvaient pas user de leurs membres en même temps que leurs cordes vocales ?
Est-il utile de mentionner que le talentueux Eric continue à faire saigner ses doigts à cause de ses soli habituels si bien travaillés et variés ? Non, sans blague ! C’est le moment d’action qu’on attend avec impatience dans chaque morceau ! Par contre, il a du mal à s’arrêter parfois, je parle surtout de l’interminable solo de “The Howling Dead” et celui de “After The Cutting” qui vous fait toutes les gammes (il faut bien passer le doigt sur les cases sinon elles prennent la poussière)…, Hum que c’est bon tout ça !
En l’espace d’un moment, je me demandais si la basse faisait une sieste. C’est bon, elle a l’air de se réveiller dans “Deep Crimson Dreaming” !

Un album gore et épouvantable, parfait pour des cures d’angoisse si vous êtes en manque, qui vous fera frémir de temps à autre avec des tempi variés au sein d’un même morceau, du typiquement Old School quoi !
Voilà encore une production et une composition qui maintiennent les morts en vie, toujours un réel plaisir, mais qui n’apporte pas spécialement de nouvelles sensations par rapport à leur discographie. Le message qu’il transmet, c’est surtout “on existe toujours et on n’est pas prêts de mourir, mais de toute façon on serait même capable de continuer après »! Autrement dit, ça n’apporte pas de la fraîcheur ou de l’exceptionnel à leur discographie mais sans pour autant se casser la gueule, c’est juste une suite qui suit son cours.

“The outside world is gone, this room is all you’ll know
From now until the end, terror stabs you to the bone”

 

01 : Savagery
02 : King of Flesh Ripped
03 : Tourniquets, Hacksaws and Graves
04 : The Howling Dead
05 : After the Cutting
06 : Forever Hungry
07 : Teeth of the Shadow Horde
08 : All Shall Bleed
09 : Deep Crimson Dreaming
10 : Parasitic Eye
11 : Burial
12 : Autopsy

 

 


Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green