Communication de nos partenaires

Amulet – The first

Le 6 novembre 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Bill Dozer - Basse
  • Dave Sherwood  - Batterie
  • Heathen Steven - Guitares rythmiques
  • Jamie Elton - Chant
  • 'Nip' Blackford - Lead guitares

Style:

Heavy metal

Date de sortie:

22 septembre 2014

Label:

Century Media Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Londres, ici Londres.
Les fans de NWOBHM parlent aux fans de NWOBHM.
Vous qui êtes entrés en résistance contre les nouvelles branches modernes du metal, vous n’êtes pas seuls.

En effet, il y a plus de trente ans de ça, c’est déjà depuis Londres que sont apparus quelques hordes de groupes sanguinaires prêts à prêcher la bonne parole metallique : la nouvelle vague avec les Tank, les Iron Maiden et autres Angel Witch ou Samson ont apporté cette nouvelle fraîcheur d’un style balbutiant.

Alors quand se forme un certain Amulet en 2010 pour reprendre les choses là où des Judas Priest, Black Sabbath, Saxon ou Motörhead les avaient laissées après 1984, on sent qu’on va se faire des moments de pur nostalgie entre vieux cons quarantenaires voire cinquantenaires.

A la première écoute de ce “The first”, premier album de ce groupe qui a visiblement bloqué sa machine à remonter le temps sur 1982, on se demande si l’album a été enregistré en 2014.Tout y est, jusqu’à s’embourber dans un kitsch incroyable à commencer par la pochette de l’album  jusqu’au look des musiciens. Il n’y a pas photo sur la question : Amulet n’a sans doute pas pensé à écouter toute forme de metal depuis l’apparition du thrash. Non !

Là, on peut parler de retour aux sources, aux racines du genre. Titres courts, voix suraiguë, riffs carrés, ambiances occultes, mid tempo écrasants : les ombres de Black Sabbath (flagrant sur “Glimt of the knife”, “Talisman”, “The sacrifice” ou “Black candle”), de Motörhead (“Evil cathedral”) ou de Judas Priest (“The gauntlet”) planent tout au long de cet album.

Et lorsqu’ ils accélèrent le tempo, ils prouvent une énergie incroyable qui n’a d’égal que la maturité dont ils font preuve (les courts “Bloody night” et “Trip forever”). Ils vont même jusqu’à pousser l’hommage à cette époque en nous proposant un instrumental inquiétant, totalement synthétique, digne bande original d’un film d’horreur de série Z. Kitsch, qu’on vous dit, mais tellement rafraîchissant.

Alors oui, c’est passéiste à mort, ça pourrait sentir le réchauffé chez certaines mauvaises langues sectaires, mais la qualité de “The first” est telle qu’il serait dommage de passer à côté. A vous de voir, on vous aura prévenu !

Tracklist :

1. Evil Cathedral (2:44)
2. Glint of the Knife (3:12)
3. The Gauntlet (4:36)
4. Bloody Night (2:55)
5. Heathen Castle (3:16)
6. The Flight (Instrumental) (2:27)
7. Talisman (2:37)
8. The Sacrifice (3:22)
9. Mark of Evil (3:01)
10. Wicked ‘n Cruel (3:05)
11. Black Candle (2:48)
12. Trip Forever (2:29)
13. Nightmare (4:38)

Facebook : http://www.facebook.com/amuletmetal
Youtube : http://www.youtube.com/user/amuletmetal
BandCamp : https://amuletmetal.bandcamp.com/
Twitter : http://twitter.com/_Amulet_

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green