Communication de nos partenaires
18 décembre 2017

Scorpions – Born to touch your Feelings (Best of rock Ballads) ...

par Willhelm von Graffenberg
scorpions

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 5/10.
S’imposait-elle vraiment, cette compilation ? Scorpions, 53 ans de carrière, 25 albums dont six lives, des centaines de millions d’exemplaires vendus, des concerts par milliers et toujours au top, au moins une trentaine de compilations officielles…

Lire l'article
0 Commentaires
18 décembre 2017

Tavistock – Tavistock

par Willhelm von Graffenberg
Tavistock

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8/10.
Si on jouait une partie de Kamoulox afin de décrire l’album éponyme de Tavistock, mon « petit mot pour la fin » serait « slap ».

Lire l'article
0 Commentaires
17 décembre 2017

Obsession – Century of Decadence

par Willhelm von Graffenberg
Century of Decadence

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 9,9/10.
Voilà enfin sur mon bureau ce fameux Century of Decadence que j’attendais avec impatience, avide de savoir ce que pouvait valoir sur galette cette machine de guerre qu’est Obsession en live. Le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu ! Cet album est une véritable boucherie, vous prenant aux tripes dès l’entame pour ne plus vous lâcher jusqu’à ce que la dernière note résonne. Je vous l’avais annoncé… Une fois mordu, vous ne décrocherez plus !

Lire l'article
0 Commentaires
17 décembre 2017

Pile of Priests – Tenebrous Labyrinth

par Willhelm von Graffenberg
pile of priest

Note du SoilChroniqueur (Christopher) : 6/10.
Le trio Américain Pile of Priests revient avec un second EP, Tenebrous Labyrinth, qui nous laisse sans voix mais pas dans le bon sens du terme.

Lire l'article
0 Commentaires
16 décembre 2017

Lord Shades – The Uprising of Namwell

par Willhelm von Graffenberg
lord shades

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 10/10.
« Irréprochable » est le terme exact et adéquat pour qualifier The Uprising of Namwell or A Tale of Retribution du groupe creusois Lord Shades.

Lire l'article
0 Commentaires
16 décembre 2017

Diablo Swing Orchestra – Pacifisticuffs

par Willhelm von Graffenberg
Diablo swing orchestra

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 9.5/10.
Je ne pensais pas le faire un jour, mais il est arrivé : on va se faire une chronique « Patrick Sébastien » pour parler du Diablo Swing Orchestra et leur nouvel album Pacifisticuffs. Et on fait tourner la galette !

Lire l'article
0 Commentaires
15 décembre 2017

Impureza – La Caìda de Tonatiuh

par Willhelm von Graffenberg
impureza

Note du SoilChroniqueur (SebLag) : 8,5/10.
Lors de mes premières recherches sur le groupe j’ai pu constater que le groupe était classé
dans un registre de « Flamenco Death Metal ». Pour être honnête, j’appréhendais le résultat de ces mélanges de genres.

Lire l'article
0 Commentaires
15 décembre 2017

Inconcessus Lux Lucis – The Crowning Quietus

par Willhelm von Graffenberg
inconcessus

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
Au moment où je rédige cette chronique, je suis dans un TGV pour Paris : ce soir, mercredi 13 Décembre, les vétérans anglais de Raven ouvrent pour Dirkschneider à la Machine de Paris…

Lire l'article
0 Commentaires
14 décembre 2017

Hellfest 2018 – La programmation !

par Metalfreak
hellfest2018

Cette année, ils ont fait une nouvelle fois très fort !

 

Outre Iron Maiden, Judas Priest ou Hollywood Vampires, on a droit à des groupes qui vaudront le coup d’oeil (et d’oreille), et pour tous les gouts.

Lire l'article
0 Commentaires
14 décembre 2017

Devastatiön – Drink with the Devil

par Willhelm von Graffenberg
Devastion-Cover-300x300

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10.
Un petit EP sans prétention qui défouraille méchamment, ça fait toujours plaisir ! Comment se prendre un bon quart d’heure d’astiquage d’esgourdes avec cinq titres à l’agressivité remarquable ? Hein, j’vous en d’mande un peu ? Facile, demandez à nos amis Belges : ils ont un petit groupe de Thrash Metal à Meetjesland qui s’appelle Devastatiön (avec le Umlaut sur le ‘o’, s’il vous plait) et qui ne demande qu’à vous voir vous décoller les cervicales sur leurs titres.

Lire l'article
0 Commentaires