Communication de nos partenaires

Solid State

Le 2 mai 2010 posté par METALPSYCHOKILLER

Solid State – So Solid

Les niçois nous proposent le Tracks by tracks de leur nouvel opus…

CURTAIN RAISER:

Mano : C’est toujours sympa d’avoir un vrai ensemble de cordes et de cuivres sur un album ! J’aime bien cette introduction qui me fait penser à du Ennio Morricone, très majestueuse et dynamique à la fois.

Squal : Ce coté classique qui annonce l’arrivée de la première chanson qui elle va forcément « Débouler » est terrible. Le morceau en lui-même est une belle réussite. Merci aux potes pour nous avoir permis de récupérer de vrais sons naturels.

Jay : Jolie composition, excellente intro qui amène bien « A Night At The Opera ». C’était la première fois que j’assistais à une séance d’enregistrement avec des musiciens classiques, bon moment.

Pit : Je me suis beaucoup amusé à écrire et orchestrer cette intro, je ne suis pas d’accord avec Mano, il y rien de Morricone là-dedans lol. On est plus dans un registre de Hans Zimmer.

A NIGHT AT THE OPERA:

Mano : J’aime entendre les performances vocales de Jay sur ce titre. Le voir sortir des notes aussi hautes les mains dans les poches m’a toujours impressionné. Et puis je me suis amusé à enregistrer ce type de rythmique (ça m’a rappelé le temps où mes cheveux s’emmêlaient avec mon médiator).

Squal : Chanson que j’adore, des plus classiques mais tellement plaisante, un bon coté heavy métal traditionnel mais sans doublage de la cadence de la batterie qui est un vrai bonheur dans cette chanson, Merci J. Luc, ce qui nous permet de ne pas franchir le pas vers un heavy/speed peut être trop opposé avec le reste de l‘album. Alors que là, même différente, elle crée son lien avec le reste.

Jay : 1er morceau, 1ère claque, j’aime beaucoup ce titre un peu pompier mais très défouloir à jouer. La démesure de la musique permet la démesure du texte, et l’ensemble tient bien la route. Performance vocale de Pit qui s’est arraché sur ce coup-là.

Pit : Ce qui est bien avec le premier titre d’un album, c’est que l’on a une certaine liberté tant au niveau du style que de l’interprétation. La première chanson doit forcément surprendre, je crois qu’on y est arrivé avec « A Night At The Opera », personne ne nous attendait dans ce registre.

FOR ALL MANKIND:

Mano : Un gros coup de coeur. Je trouve ce titre parfait dans sa conception et sa réalisation. L’intro vocale de Pit est pleine de magie et ce que j’aime le plus sur ce titre, c’est la seconde guitare (qui fait les arpèges en son clair). C’est cette petite guitare qui fait toute la magie du titre et Pit et moi en étions très satisfaits.

Squal : Que du Bonheur, La mélodie, la construction, le refrain, le son, l’histoire…etc Un ptit lien sur la conquête spatial, un sujet pour le reste sérieux quand même.

Jay : Un des premiers titres écrits et enregistrés pour cet album. J’étais malade quand on devait enregistrer les chœurs, alors ce n’est pas mon souvenir de studio préféré. Je trouve ce genre de tempo medium totalement irrésistible, on est oblige de bouger la tête pendant la chanson.

Pit : Le contre-pied parfait de « Night At The Opera », on part à 220 à la noire et on enchaine sur un mid tempo. Un gros son par-dessus et le solo de Mathieu Saqué juste magique.

A PLACE IN YOUR LIFE:

Mano : Du pur SOLID STATE, en rapport direct avec les premières influences du groupe. Le refrain est imparable et fait mouche du premier coup.

Squal : Titre accrocheur, bien monté, le mix du refrain est excellent, elle se retient, on s’amuse, c’est cool.

Jay : Chanson de scène par excellence, d’une efficacité redoutable, même si son mix a été une grosse prise de tête.

Pit : titre cauchemardesque à la réalisation, mixé trois fois, on a essayé je ne sais combien de combines avec Mano pour enregistrer le riff, rien à faire le son ne plaisait pas. Au final c’est Richard Addison au mastering qui a sauvé le titre, quand j’ai reçu le master j’ai halluciné de ce qu’il avait fait, bravo Richard. De plus il semblerait que la presse soit vraiment accrochée par ce titre aux vues des différentes chroniques.

SWEET:

Mano : Un des mes préférés. Quand Pit m’a dit qu’il avait une maquette d’un titre “salsarock”, je me suis dit qu’on allait s’amuser : soit en l’emmenant consulter immédiatement, soit en prenant une méga claque. Et bien ce fut la seconde solution ! Un titre comme çà est un joyau d’originalité et de puissance : le côté « fusion » de SOLID STATE, de plus enplus présent d’ailleurs sur ce second album.

Squal : La chanson est festive, le sujet, un ptit bonheur, les arrangements entre instruments électriques et traditionnels sont splendides.

Jay : Caliente! Tout album de rock se doit de comporter une chanson de sexe, la voici. Pit a parfaitement réussi le cocktail salsa/rock (c’est son côté Ricky Martin). Et en plus, le plaisir d’avoir Mimi Vicaro aux perçus, c’est un vrai plus sur ce titre.

Pit : Pour le coté Ricky Martin c’est non….. Sinon un bon délire musical, c’est assez improbable de mélanger heavy rock avec Salsa. Mais le résultat est sympa, en tout cas la source d’inspiration elle, est magique, allez jeter un oeil :

SOLID:

Mano : Un de mes favoris aussi. Le refrain fédérateur par excellence, les gros riffs qui tâchent et vocalement sur ce titre, Pit est impérial. Et puis côté souvenirs, c’est la toute première rythmique qu’on a enregistré pour cet album… Ce titre est un missile taillé pour la scène ! De plus, j’ai adoré partager les solos de guitare avec Matthieu Saqué qui a pondu deux solos merveilleux de groove et de spontanéité : une leçon. Petite anecdote pour finir : j’ai eu l’idée pour le break de ce morceau, de faire un petit clin d’oeil au « Won’t Get Fooled Again » de THE WHO. Et au final, tout le monde a pris çà comme un clin d’oeil…à AC/DC, ce que je comprends tout à fait d’ailleurs. Mais au départ, c’était THE WHO, je le jure !- ☺

Squal : Imparrable !!

Jay : Premier titre sur lequel Pit m’a demandé de faire le texte. Ce qu’on ignorait tous les deux, c’est que le texte serait prémonitoire. Le titre lui va bien, c’est carré, c’est net, c’est yahaaa!

Pit : Ce titre deviendra l’hymne du groupe en live, c’est sur.

THE HAND OF GOD:

Mano : Une chouette ballade avec une belle performance pleine de sensibilité de Pit. J’aime beaucoup la première partie très épurée avec les acoustiques seules, et la progression jusqu’au pont (où la cavalerie électrique arrive) est assez réussie je trouve.

Squal : Belle, mélancolique, puissante quand même. Mention spéciale à Mano pour son interprétation.

Jay : J’étais moyennement emballé par cette balade, jusqu’à ce que Manu y pose son solo. Un solo de guitare dans une chanson, c’est une cerise sur le gâteau et c’est rare que je préfère la cerise au gâteau

Pit : La pure tradition de la ballade de hard rock. Aucune surprise, juste un bon moment.

I HATE YOU:

Mano : Un grand moment ! Je me suis éclaté à enregistrer ce titre, la rythmique est un pur régal à jouer. C’est le genre de morceau qui aurait réussi à donner le sourire à Roger Gicquel ! Et puis avoir l’immense pianiste Serge Salacroup sur ce titre a été un bonheur…bien que cela puisse être dangereux aussi ! Au final un titre vraiment réussi, qui swingue et qui sonne frais.

Squal : Petit mélange fun comme l’on retrouve dans sweet, sans pour autant oublier ce côté chanson. Merci encore une fois aux potes qui sont venus prêter main forte. Il y a une belle retranscription de leurs funs sur leurs parties, ca fait plaisir et quelle excellence !

Jay : BITCH! Grand plaisir à enregistrer ce titre, ça bouge, c’est fun, et le duo/duel guitare/piano (avec Monsieur Serge himself) est à tomber. Là aussi, grosse ambiance à voir sur les videos du site!

Pit : Un excellent souvenir, Serge au piano a sublimé la rythmique de ce titre. Je crois me souvenir qu’il y a eu trois semaines de mixage sur ce titre, faire cohabiter tout ce petit monde n’a pas été simple.

VEGAS LEGACY:

Mano : Un très bon titre. Une superbe intro pleine de couleur, remarquablement jouée par Kox. J’aime l’alternance entre le couplet (très teinté « spanish ») et le pré-refrain et refrain bien rock.

Squal : Le titre Film de l’album. Si sur cette chanson un jour un clip devrait être monté… Oh Bordel alors là cela mériterait vraiment de péter dans tous les sens. Une Fin type l’armée Mexicaine (au moins 5000 figurant SVP !!) toute entière fasse à Vegas. Badaboom !! Quel plaisir d’avoir joué de façon à retranscrire ce côté « progressif » pour arriver aux refrains qui sont autant de bonheur dans la partie musicale que dans l’interprétation du texte. Mention spécial Jay (Text), Pit (Cht).

Jay : Surement le morceau le plus ambitieux de l’album, et l’interprétation la plus aboutie de Pit, avec un pont à s’exploser les cordes vocales! Jolie guitare d’intro par Kox, les ambiances du morceau sont particulièrement réussies

Pit : J’ai adoré l’idée des frappes aux pieds flamenco, enchainée par la guitare de Kox, tout cela crée une ambiance que j’adore, le texte est impressionnant, à chanter c’est que du bonheur. La métrique en 7 4 apporte une plénitude aux couplets qui contraste avec tout le reste de la chanson. Le mixage sublime ce contraste entre les différentes parties.

BAND ON THE ROAD:

Mano : Un titre qu’on pourrait sous-titrer « Country à la SOLID STATE ». Un plaisir à écouter et à jouer. Enfin un titre sans guitares électriques…(ah non il y celle de Monseigneur Patrick Hassoun !!). Alors disons : enfin un titre sans guitare saturée – ☺

Squal : Je n’ai qu’une chose à dire : allez voir les Vidéos et notamment celle-ci du « Making Off » de la conception de cette album. Vous y retrouverez tous les potes qui ont participé à « Sweet, I Hate You ». Bonjour l’ambiance.

Jay : Morceau récréation de l’album par Heinz, prise live, que du bonheur comme ils disent à la télé… On a tellement ri pendant l’enregistrement des choeurs que j’en suis sorti avec mal au ventre, une vidéo entière est consacrée à nos conneries.

Pit : On s’est tous fait plaisir avec ce titre, une ambiance extraordinaire, des prises live, vraiment un bon souvenir de production.

INTO THE NIGHT:

Mano : J’étais moyennement convaincu par l’idée de mettre une seconde ballade sur l’album. Au final, je préfère nettement la première ballade bien que celle-ci possède un final assez prenant.

Squal : Un Slow envoûtant (magnifique arpège composé par Pierre Favola), il garde sa lourdeur qui nous rappelle ce bon heavy rock en plus.

Jay : Ma balade préférée de l’album, désolé Mano! Refrain imparable, mélodie au rasoir, vraiment un beau morceau.

KOX CURTAIN CALL:

Mano : Magnifique conclusion de l’album, avec une guitare jouée encore magistralement par les doigts de fée de Kox, et qui est une belle variation de l’introduction.

Squal : Merci pour à Kox pour sa Monumentale interprétation. Miss Kox, cette équipière de l’ombre (comme l’a si bien dit Jay) sans laquelle nous ne serions pas grand-chose.

Jay : Kox est énervante, elle est patiente (avec des zigotos comme nous, heureusement) elle sait tout faire, la guitare, le recording, le air piano… Au passage, joli morceau apaisant de fin d’album, le rideau se ferme, le spectacle est terminé…

Pit : L’outro répond à l’intro, la boucle est bouclée. Très belle interprétation de Kox et des musiciens classiques.

MetalPsychoKiller.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green