Communication de nos partenaires

Melted Space

Le 28 mai 2013 posté par celtikwar

Salut à vous,

Je suis Celtikwar du webzine Soilchronicles ( http://www.soilchronicles.fr )et vous remercie d’avance pour le temps que vous nous accordez.


– Impossible de manquer la traditionnelle case de présentation. Serait il possible pour nos lecteurs de rappeler l’historique de Melted Space.

Et bien Melted Space est un projet musical qui a vu le jour en 2007 quand j’étais élève au Conservatoire. Au début, il ne s’agissait que d’un projet instrumental et c’est d’ailleurs sous cette forme qu’un 1er album est sorti de façon assez confidentielle. Puis le projet s’est transformé en opéra métal avec plein de guests et c’est ainsi que « From the past » est sorti l’an dernier. De là, j’ai poursuivi dans cette voie et je reviens cette année avec un petit album de transition intitulé « Between ».

-Cela fait maintenant un an que le premier opus est disponible et vous enchaînez de suite avec un nouveau disque ‘Between’, un Ep de dix titres. On peut penser qu’un peu comme Tobias Sammet d’ Avantasia, vous passez votre temps à écrire non? Que pensez vous de la comparaison entre les deux formations, bien que le style ne soit pas identique, l’esprit reste le même non?

Cela me flatte toujours quand on me fait ce type comparatif que ce soit avec Avantasia ou Ayreon. Mais je pense avoir encore tellement à faire avant d’arriver au même point qu’eux… Enfin même si ce sont pas ces projets qui ont motivé la création de Melted Space, en effet l’esprit est le même : un compositeur invite tel ou tel artiste pour lui faire interpréter une partie de chant ou instrumentale pour donner vie à une histoire. C’est assez plaisant de me dire que malgré tout, à mon petit niveau, je fais comme eux !
Pour le fait d’écrire tout le temps, malheureusement ce n’est pas vraiment le cas car Melted Space est un projet qui me demande énormément de travail de fond, que ce soit en organisation des enregistrements, gestion des plannings de chacun, beaucoup de mails, de la présence sur les réseaux… Finalement, je ne compose que très peu mais j’ai toujours beaucoup d’idées et j’essaie de les noter le plus souvent possible. Ce qui fait que j’ai déjà du matériel pour un prochain album dont l’histoire est déjà néanmoins écrite.

Comment avez vous choisis les invités pour Between? Tout le monde à t’il répondu présent?

Pour les voix de Romulus et Rémus, j’ai fait appel à 2 copains : Black Messiah de Seth et mon compère de Wormfood, Emmanuel Levy. Les choses se sont faites très facilement car les deux m’avaient déjà proposé leurs services au cas où.
En ce qui concerne Liv et Ashmedi, là c’est un choix de fan avant tout. Par chance mon éditeur a pu me mettre en rapport avec Ashmedi qu’il connaissait, là aussi les choses se sont faites facilement. Quand à Liv par chance elle a beaucoup aimé les chansons que je lui ai proposé et nous nous sommes rencontrés à Paris lors de son dernier passage avec Leave’s Eyes. Nous avons pu discuter une heure du projet et tout cela s’est concrétisé en Décembre dernier quand je suis allé au Mastersound Studio en Allemagne pour sa session d’enregistrement. Un grand moment de musique mais aussi un très très bon souvenir.
Que ce soit les uns ou les autres, dans tous les cas il a été très agréable de travailler avec des gens de ce calibre, ils se sont vraiment mis au service du projet et cela s’entend je crois. Personnellement, je suis très content du résultat !

Ecrivez vous pour une voix, imaginant l’artiste et ensuite écrire ce qu’il pourrait chanter, ou à l’inverse c’est une fois le titre fini que vous choisissez un chanteur?

Cela dépend de l’image que je me fais du personnage au départ mais souvent, j’écris avant et je choisis ensuite en fonction du résultat, de l’image que je me suis faite du personnage en composant. Ceci dit, pour Liv, je pensais déjà à elle en écrivant ses parties car elle correspondait parfaitement à l’idée que je me faisait de cette Louve : très humaine et impériale. Pour moi qui suis un grand fan de ce qu’elle fait depuis des années (je reprenais des morceaux de Theatre of Tragedy dans un de mes premiers groupes il y a 10 ans), cela m’a fait une forte impression de la voir chanter mes morceaux.

Le nom ‘Between’ veut bien dire qu’il s’agit d’une coupure avec un nouvel opus? Si oui avez vous déjà des idées ou envies pour l’avenir.

Oui comme je le disais précédemment, l’histoire du prochain album est déjà complètement écrite et certaines bribes d’idées déjà enregistrées. Néanmoins il est encore un peu tôt pour que je puisse pleinement me projeter. J’aimerai m’y mettre au plus vite mais il faut que je puisse dégager le temps pour m’y mettre sereinement, je n’ai pas envie de composer le prochain album à la va-vite. Ce sera visiblement un album assez conséquent, je veux lui réserver le meilleur.

Avec un tel nombres d’artistes, les concerts ne doivent pas être évidents. Mais que penseriez vous d’un festival où chaque artiste viendrait jouer avec son groupe, et pour finir tout le monde se réunirait pour un set de Melted Space qui clôturerait la soirée?

On signe où ????? Hahaha en effet ce serait mon rêve ! Mais je suis aussi très content de pouvoir annoncer que Melted Space va partir en tournée, en 1ère partie de The Old Dead Tree. C’est un grand honneur d’ouvrir pour eux et même si tout un tas de questions se posent quand à la scène, c’est quelque chose de très excitant et passionnant. Mais je suis sûr qu’on va prendre beaucoup de plaisir à le faire, les musiciens que j’ai contacté m’ont tous fait part de leur motivation, ce qui est donc un très bon point de départ. Rendez-vous donc au mois d’octobre !

Comment se sont passées les séances d’enregistrement de ‘Between’? Quel producteur avez vous choisi?

Et bien cela s’est très bien passé puisque cela s’est presque intégralement passé à distance. Au niveau des instruments, je n’étais présent que pour la basse et la batterie que nous avons enregistré au Wildman Studio pas loin de chez moi. Pour le reste, je n’étais présent que pour Liv et pour les chansons acoustiques. Mais comme nous en avions pas mal parlé avant, et que je fais toujours confiance aux gens avec qui je travaille, il n’y a eu que des bonnes surprises.
Au niveau de la production, je suis retourné voir mon ami Axel Wursthorn (Carnival in Coal). Nous avions déjà collaboré sur « From the past » et cela s’était vraiment très bien passé. C’est quelqu’un de très très compétent qui est en constante évolution. C’est toujours très enrichissant d’aller le voir et de travailler avec lui, il est plein de bonnes idées, d’objectivité et de créativité. De plus il sait maintenant exactement comment doit sonner Melted Space et quelles sont mes références. Et nous rigolons beaucoup, ce qui est un plus vraiment très important pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions.

Pouvez vous nous dire quelques mots sur la pochette?

C’est Hicham Haddaji du Strychneen Studio qui s’en est chargé. Cela représente ce que les morceaux lui ont inspiré avec juste quelques suggestions de ma part. Je suis super content de cette collaboration car il a fait un super boulot et au final cela correspond parfaitement à ce que je voulais dégager de cet album ainsi qu’aux thématiques abordées. La double statue peut correspondre à la fois aux 2 jumeaux et aux 2 visages de Janus, tout en soulignant le fait qu’il y a 2 parties dans l’album (électrique et acoustique), les de « E » inversés dans le titre, tout est parfaitement cohérent. Un grand bravo à lui !

Est il possible de nous faire un Track by Track de ce nouvel EP, en décrivant chacun de ses titres, ce qu’ils évoquent pour vous, une anecdote lors de l’enregistrement… Enfin tout ce que vous voulez dire sur vous chansons.

1. Return to the Land of the Forgotten

C’est l’intro de l’album, quelque chose de très cinématographique (je ne peux plus cacher mon goût prononcé pour Hans Zimmer). Cela permet de se replonger dans l’ambiance très filmique de Melted Space puis de se préparer à ce qui va suivre avec l’arrivée assez rapide des instruments électriques.

2- Dying Legend

La chanson qui voit entrer en scène la Louve de Rome. Elle fait part de sa joie de retrouver ses enfants en s’adressant à un personnage inconnu et qui n’apparaît pas dans la chanson. Néanmoins, on sent bien qu’il y a quelque chose qui cloche… C’est un titre de métal symphonique assez classique et qui, chanté par Liv Kristine, prend une ampleur considérable je trouve. On sent qu’elle est l’une des pionnières de ce genre qu’elle maîtrise complètement.

3- They were brothers

Une petite transition qui amène le thème de la chanson suivante. J’aime beaucoup ce genre de transitions qui permettent de rester dans l’univers musical qui est décrit.

4- Si Vis Pacem…

La première chanson des jumeaux Romulus et Rémus. Je l’avais composé avec sa “soeur” quelques mois avant, pour la sortie de “From the past” pour des sampler et ce sont elles qui sont à l’origine de l’écriture ce “Between”. Je trouvais dommage de les laisser ainsi sans cadre.
Ici les deux frères font état de leur surprise et de leur envie de profiter de cette 2ème chance qui leur est offerte dans le Melted Space de vivre une seconde existence. Néanmoins Rémus n’a pas oublié que Romulus l’a tué et il lui fait quelques reproches notamment en lui faisant remarquer que cela n’a servi à rien vu qu’ils sont ici dans un monde d’âmes oubliées.

5- …Para Bellum

2ème partie de la conversation des 2 frères où il est question du prix à payer pour la construction de Rome: la vie de Rémus. Romulus fait surtout état de ses regrets face à cette mort. Black Messiah et Emmanuel ont parfaitement compris ce que je voulais tirer de leur personnages. Ce qui est très amusant c’est qu’il y a une sorte de complicité et complémentarité musicale assez présente alors qu’ils ne se sont jamais rencontrés! J’espère pouvoir remédier à cela bientôt et sur scène.

6- The Man with Two Faces

L’arrivée du méchant que l’on devinait dans “Dying Legend”! Cet interlude est construit en miroir pour symboliser les 2 visages de Janus, que l’on va retrouver personnifiés par les 2 voix d’Ashmedi dans la chansons qui suit.

7- Welcome to this World

Le grand méchant de l’histoire arrive pour dire à la Louve qu’elle peut laisser tomber ses espoirs de nouvelle vie. Il vient l’emmener dans un autre monde où il va faire d’elle un “True God”. Cette dernière notion est toute nouvelle dans Melted Space car elle évoque un “après” ou en tout cas un monde peuplé d’entités supérieures. Mais je développerai cela dans le prochain album où les “True Gods” seront beaucoup plus présents.
Pour ce morceau, Ashmedi m’avait dit qu’il n’était pas habitué aux voix parlées comme ça mais je trouve qu’il s’en est vraiment bien sorti. Il m’a proposé pas mal d’idées de traitement, de matos qui marchait pas mal avec sa voix. Il s’est bien investi dans son personnage. Le résultat donne un dieu vraiment monstrueux.

8 et 9 – When I was a God (acoustic version) / Dante’s Memory (acoustic version)

2 versions acoustiques de chansons présentes sur “From the past”. C’est Charley Corbiaux (ex-Heavenly) que j’ai chargé de l’adaptation et qui s’en est excellemment bien sorti. Cela m’a permis de redécouvrir mes propres chansons. C’est aussi un bon exemple pour montrer ce qu’est Melted Space: un lieu d’échange artistique et musical. En effet je compose tout et je donne les directives mais je suis aussi très ouvert aux idées des autres, aux suggestions et en l’occurrence au grand talent des musiciens avec qui je collabore. Charley a adapté tout cela en un rien de temps et avec des idées vraiment très bonnes, je suis vraiment très content de l’avoir rencontré! Tellement qu’il sera avec nous pour la tournée!
Nous avons enregistré les voix chez Emmanuel Rousseau (6:33) avec Manuel Munoz (The Old Dead Tree) et Lucie Blatrier (A Quiet Day for Mellow Dreams) et nous avons passé une super journée entre les enregistrements audios, vidéos, le resto chinois et une ambiance très bon enfant. Un vrai plaisir de travailler dans ces conditions!

10- War for the World (operatic mix)

Enfin le dernier morceau, lui aussi en version “acoustique” puisqu’il est présenté en version orchestre + voix. Au départ je pensais qu’il suffirait juste d’enlever les instruments électriques pour pouvoir faire cette version, en fait je me suis rendu compte que je n’orchestrais plus du tout de la même façon qu’à l’époque (“War for the wolrd” est le 1er morceau de “From the past” que j’ai composé). Du coup j’ai entièrement refait l’orchestration et je ne le regrette pas.
L’idée avec ce morceau c’est de pouvoir l’intégrer dans une playlist à la place de l’original de façon à avoir toute la partie consacrée à Lucifer en version “opéra” d’où le nom d’”operatic mix”.

Je vous laisse les derniers mots.

Merci à toi pour ces questions, j’espère que cela aura donné envie aux lecteurs de venir découvrir “Between” et j’espère vous retrouver sur les routes en Octobre!

Merci encore et bonne journée.

 

Facebook:https://www.facebook.com/pages/Melted-Space/267911869895229?fref=ts

Myspace:http://www.myspace.com/meltedspace

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green