Communication de nos partenaires

Hellixxir, Matthieu et Romain.

Le 15 mars 2012 posté par Fredo

 

Par Matthieu (guitares) et Romain (batterie).

* Peux tu nous présenter le groupe du début à maintenant ?

Matthieu : HELLIXXIR est né assez classiquement entre amis en septembre 2001. Nous nous retrouvions dans un garage et répétions les samedis après-midi pendant des heures ! Le groupe s’est fait un peu connaître autour de Grenoble lors de la sortie du 1er EP « The Cypress Forest », en 2003. Les premiers concerts ont naturellement intégré le groupe au sein de la scène locale. S’en est suivi une période un peu instable avec différents line-up mais les choses se sont stabilisées en 2005 lors de la composition du 1er album, « War Within ». Ce fut le début d’un noyau plus solide et uni. Par la suite, nous avons eu la chance de progresser sur scène et défendre le disque aux côtés de bon groupes (Entombed, Dark Moor, Malmonde, The Seven Gates, Lonewolf, entre autres).

Romain : il faut savoir que Matthieu est le seul issu du line-up originel et qu’il a toujours été le compositeur principal.

* Quelles retombées aviez-vous eues pour le premier album ?

Matthieu : « War Within » a très bien été accueilli par les critiques et nous a permis d’aller de l’avant, de progresser et surtout de trouver notre propre identité, plus particulièrement lorsque Camille a repris le chant début 2008.

* Étaient-elles en accord avec tes attentes ?

Matthieu : tout à fait, « War Within » a été un véritable tremplin et nous nous sommes beaucoup amusés. Cela nous a donné envie d’aller plus loin !

* Parle-moi de la genèse de « Corrupted Harmony » : à quel moment avez-vous commencé les compositions ?

Romain : dès 2008 – 1 an après la sortie de « War Within » – nous avions déjà les idées assez claires sur la direction à prendre. Nous aspirions à des sonorités plus sombres et souhaitions écarter le côté Heavy, qui ne nous correspondait plus franchement. De nouveaux changements de line-up nous ont contraint à prendre davantage de temps que prévu mais l’idée de base est restée et a mûri. La première concrétisation s’est faite en novembre 2008 avec l’enregistrement du titre « Constant Fear », véritable expérimentation pour le groupe – tant en termes de chant, dorénavant assuré par Camille, que sur l’aspect composition et production – et qui devait nous conforter dans nos choix. L’écriture des autres titres qui allaient former « Corrupted Harmony » a suivi très naturellement, l’essai ayant été jugé concluant ! Pour ce qui est de la trame de l’album, nous voulions quelque chose de très personnel et intimiste, un reflet de nos propres tourments. Le visuel a d’ailleurs été travaillé dans ce sens pour ne faire qu’un avec la musique. C’est un album direct, sombre et sans compromission ; c’est avant tout un album sincère.

* « Corrupted Harmony » voit la présence de deux guests : Lionel Ippolito (Stillrise, désormais séparé) et Enrik Garcia (Dark Moor). Pourquoi ces choix ?

Matthieu : nous voulions remercier Enrik Garcia pour son amitié et pour les moments partagés entre Dark Moor et HELLIXXIR à de nombreuses occasions, en France et en Espagne. Et puis c’est un super guitariste ! Lionel est quant à lui un pote grenoblois mais aussi un très bon chanteur. Il nous a un peu guidé pour certaines lignes de voix et le placement rythmique… au passage merci, Lio !

* Je présume que la sortie de l’album s’est faite dans des conditions particulières suite à la disparition tragique de Camille. Là où d’autres groupes auraient abandonné, vous avez quand même été jusqu’au bout. Je suppose que ça a été sujet à nombre de discussions dans le groupe : veux-tu en parler ?

Romain : la perte de Camille, tellement brutale, nous a littéralement dévasté et bien au-delà des simples considérations du groupe. Nous avons pris le temps de la douleur puis de la réflexion. Camille connaissait le produit fini, il était extrêmement fier du résultat. Il était inconcevable de ne pas sortir ce disque, il nous aurait flingué ! Ce premier objectif nous a aidé à remonter doucement la pente, l’idée étant ensuite de défendre « Corrupted Harmony » sur scène pour lui donner une vie. Nous voilà aujourd’hui plus sereins et prêts à jouer ; prouver que ce groupe est bien vivant et assure. L’hommage que nous lui rendons à travers la musique reste une démarche personnelle sur laquelle nous communiquons avec pudeur. HELLIXXIR a toutes les raisons d’être aujourd’hui encore.

Matthieu : ce fut extrêmement dur. Avant d’être bassiste et chanteur, Camille était notre ami. J’ai voulu tout arrêter et mettre définitivement la guitare de côté. Mais ce n’était pas la solution, nous devions continuer pour Camille et aussi pour nous-même. Nous nous serrons les coudes et nous avançons.

* Qui s’est chargé de la pochette ? Peux-tu me la décrire ? As-tu donné des directives pour sa création ?

Romain : elle a justement été réalisée par Lionel Ippolito, il sait aussi faire ça ! Nous aimons beaucoup ses réalisations. J’ai en fait flashé sur la pièce dans laquelle nous avons enregistré la batterie (toutes les photos viennent de là), l’idée a fait son chemin. Je savais assez précisément ce que je voulais par rapport à la trame de l’album, nous en avons parlé et l’idée a plu. Lionel a parfaitement concrétisé le concept tout en ajoutant sa griffe, assemblant les différents éléments en s’inspirant des codes cinématographiques. J’aime que les choses restent un peu abstraites – je ne vais donc pas tout raconter ici ! – mais l’idée est de dévoiler et mettre en scène des objets au fur et à mesure du livret. Ils sont individuellement des symboles formant un tout ; ils évoquent une histoire et créent une ambiance sombre qui se calque sur la musique. Il faut considérer l’album – en tant qu’objet – dans sa globalité.

* Passons aux différents titres de l’album :

Matthieu : les textes ont été écrits par Camille, je préfère ne pas commenter et laisser chacun les découvrir.

Romain : je les trouve d’ailleurs particulièrement réussis mais je me suis bien gardé de faire le moindre compliment à la feignasse surdouée qu’il était ! Je propose un track-by-track un peu « feeling ».

* « Punishment » :

Romain : titre un peu mécanique – vaguement influencé indus – agressif et mélodique à la fois, une bonne vitrine de ce que propose HELLIXXIR dans cet album.

Matthieu : j’aime la basse qui ronfle, comme un gros camion américain !

* « Blood Writings » :

Romain : titre plus direct et old school qui termine sur une outro très HELLIXXIR dans l’âme, pleine d’émotions (du moins en ce qui me concerne).

* « Constant Fear » :

Matthieu : comme évoqué précédemment, un des premiers que nous avons fait après « War Within », lorsque Camille a pris le chant.

Romain : il reflète un peu la transition du groupe.

* « Corrupted Harmony » :

Matthieu : le titre éponyme de l’album, qui se veut varié et singulier. Nous avons mis beaucoup de temps à le finaliser, l’exercice de l’instrumental étant assez périlleux… où comment concilier efficacité et musicalité sans se planter sur les arrangements. Chaque instrument trouve tour à tour sa place selon les différents passages. Clin d’œil aux petits soli entre Arnaud et moi qui nous ont bien fait plaisir !

Romain : une grosse galère à produire mais il a énormément de charme dans un registre mélancolique, finalement assez immédiat et communicatif.

* « Oppressions » :

Romain : morceau sans fioritures, très simple et direct.

Matthieu : des gros riffs, du palm mute… on n’a pas le temps de réfléchir ni de s’ennuyer. Influences Slayer ou Metallica !

* « Bloody Mary » :

Romain : un morceau un peu spécial, musclé et inquiétant.

Matthieu : la basse est la pierre angulaire de ce titre.

* « Faces of Death » :

Romain : mon coup de cœur, une vraie sensibilité sombre, un côté tragique et authentique, une sonorité Death Metal un peu atypique.

Matthieu : sûrement le plus original. Nous avons exploré une nouvelle facette d’HELLIXXIR dans un registre plus Death. Et dire que nous l’avions abandonné quelques mois avant l’enregistrement ! Une fois de plus, j’aime beaucoup la basse omniprésente, elle coule de source. Une ambiance particulièrement sombre et triste, encore plus parlante aujourd’hui.

* « Birth of the Evil » :

Romain : titre inquisiteur avec pas mal de haine !

Matthieu : un autre morceau Thrash qui reste sombre et mélodique, notamment sur le refrain. Pour être honnête, ce titre s’est fait en deux ou trois répètes entre Romain et moi. J’ai lancé des riffs et le courant est passé de suite !

* « Declaration of War » :

Romain : morceau assez ambiant et haineux qui m’inspire une fin tragique !

Matthieu : des paroles haineuses ré-écrites par Arnaud et Camille à la dernière minute, juste avant l’enregistrement. C’est un morceau indispensable pour clore cet album.

* « Kill the parasite » :

Romain : ne fait qu’un avec « Declaration of War » qui termine l’album sur une note triste.

Matthieu : cette outro aurait du paraître sur l’album « War Within » mais nous l’avions ratée et mise de côté. Elle est un gros clin d’œil à l’intro « Childhood’s Trouble » qui ouvre « War Within ».

* Après Camille, qui a repris le poste de bassiste et de chanteur ? Peux-tu le (ou les) présenter ?

Matthieu : Arnaud – alias Nouille – est chanteur/guitariste à la base, il a donc naturellement pris la relève et il s’en sort très bien. L’esprit est vraiment fidèle à ce que faisait Camille mais dans un registre plus proche du Black Metal, moins guttural. A la basse, nous avons accueilli Manu – un ami du groupe – en décembre 2011 ; on pense que ce mec vient d’une autre planète mais il a très vite assuré dans un contexte pas facile. Nous avons un line-up soudé et cohérent !

* Qu’en est-il désormais de l’avenir de HELLIXXIR ?

Matthieu : quelques bonnes dates se mettent en place. J’espère bientôt me remettre à composer sérieusement avec les autres, j’ai déjà quelques idées sous le coude ! On a trouvé notre identité mais il reste encore des choses à explorer.

Romain : je pense que ce groupe a encore des choses à raconter, j’ai pour ma part une idée assez claire de ce à quoi ressemblera le prochain disque… d’ici là, il faudra encore progresser et beaucoup travailler !

* Une tournée en prévision ?

Romain : pas de tournée à proprement parler car peu compatible avec nos jobs respectifs mais un maximum de dates. Bookez nous !

* Je te laisse conclure.

Matthieu : merci à Metalfreak, Soil Chronicles et ses lecteurs. En espérant vous croiser à nos concerts !

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green