Communication de nos partenaires

Antropofago

Le 22 avril 2010 posté par METALPSYCHOKILLER

Après la sortie en Janvier 2010 de leur première démo autoproduite éponyme,
les montpelliérains d’ANTROPOFAGO nous font le plaisir de se livrer à l’exercice périlleux du Tracks By Tracks.
Pour votre agrément et le nôtre. Merci à eux…

Ravenous:

Gordon: La chanson la plus variée techniquement, et celle qui a subi le moins de changement! Par manque de musiciens on n’avait pas trop répété avant d’entamer l’enregistrement, donc on a eu quelques surprises, mais pas sur celle-ci!

Melmoth: C’est LE titre phare de la démo. Elle représente toutes les variations de style que peut recouvrir la musique d’Antropofago. Elle est tellement originale qu’on peut danser une valse dessus. C’est un cas plutôt rare dans le metal extrême…

Gordon: Elle a été composée après « Human hunt » et j’avais envie de montrer qu’on était capable de balancer autre chose que du blast. A l’arrivée on a de bonnes ambiances, et le chant de Melmoth a bien suivi.

Melmoth: Quand j’ai écrit les paroles de Ravenous, je me suis inspiré de l’ambiance de la chanson, et j’ai de suite pensé au film « Ravenous ». Je l’ai regardé (une énième fois), et les paroles me sont venues de manière assez naturelle. Sur la fin, je suis parti sur la nécrophilie pour donner un peu plus de relief à la chose, et le résultat est un mélange anthropophago-nécrophile, le sexe et la nourriture dans ses formes les plus extrêmes, une sorte d’épicurisme revisité…

Gordon: Et c’est aussi la chanson que l’on a choisie pour faire notre premier clip, donc ça restera une chanson à part pour nous.

Human Hunt:

Gordon: La petite claque dans la gueule!! Très Hate eternal dans le premier riff, c’est un morceau que je qualifierais d’efficace…

Melmoth: Celle-là, elle fait chialer du routier…

Gordon: Elle a subi quelques petits changements lors de l’enregistrement, surtout au niveau des accords sur le break, j’avais du mal à me décider. La partie harmonisée sur la seconde partie du break est un passage que j’adore jouer. Le chant dessus est excellent, j’ai vraiment hâte de la jouer en live!

Melmoth: « Human Hunt » parle plus d’anthropophagie que de cannibalisme. L’instrumentation me faisait penser à quelque chose de chaotique, il fallait que je joue la carte « destruction massive ». Et à l’arrivée, ça colle plutôt bien à l’ambiance.

Gordon: Ça reste ma chanson préférée de la démo. Ce qui n’a pas l’air d’être le cas des gens vu que c’est celle qui est la moins écoutée sur la page Myspace!!

Barbecued Baby Back Human Legs:

Gordon: L’horreur absolue! Elle a tout vécu cette compo… changement de tempo, d’accordage, de structure, de riffs… c’est même sur celle-ci que mon P.C. a explosé et que j’ai du tout refaire la démo…
Donc pas un super souvenir… Mais elle envoie bien, même si avec le recul je trouve qu’elle manque de chant.

Melmoth: Sur celle-ci, j’ai voulu insuffler un peu d’humour à l’austérité ambiante, et j’ai pondu une recette de cuisine! Petit clin d’œil espiègle qui montre qu’on est pas des coincés du cul, et qu’on peut aussi faire preuve d’auto-dérision. Appliquez la recette à la lettre et vous vous régalerez (avant d’aller en prison). Et comme dirait ce fin gourmet qu’est Hannibal Lecter: à déguster « avec des fèves au beurre et un excellent Chianti ». Elle peut, certes, manquer de chant selon certains points de vue. Mais j’avais aussi envie d’une chanson qui respire, et laisser un peu plus de place à l’instrumentation…

Gordon: C’est d’ailleurs la seule chanson de la démo à ne pas apparaitre sur une compilation… Mauvais karma comme dirait une amie…

Cute Enough To Eat:

Gordon: La chanson « Hors-sujet » de la démo… tapping hyper aigu, technique au niveau des pâquerettes… Mais elle claque bien! Elle a vécu le coup du remodelage de fond en comble, comme BBBHL.

Melmoth: C’est une de mes préférées (juste derrière « Ravenous »). Je me suis inspiré, pour les paroles, de l’épisode « The Washingtonians » des Masters Of Horror, car j’y retrouvais la même ambiance malsaine. Le jeu de mots, tiré du film, m’a beaucoup plu, et c’est devenu le titre de la chanson, qui devait au départ s’appeler « Secret Society ». Le sample d’intro, ajouté au dernier moment, contribuera grandement à amplifier ce côté malsain. J’aime.

Gordon: On ne la fera pas en concert, de même que BBBHL (Barbecued Baby Back Human Legs), mais ça reste une compo sympa.

Intro mystère:

Gordon: Je tenais a rendre hommage à ce qui devait être l’intro de la démo… un riff tournant de 1 minute, assez planant… un plantage système a eu raison de cette intro, mais j’aurai toujours une pensée pour elle! (ou pas).
A l’arrivée, c’est beaucoup mieux sans cette intro. Pas de fioritures, droit à la vraie musique d’Antropofago. Efficace, brutale, technique.

Propos recueillis par MetalPsychoKiller

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green