Communication de nos partenaires

Absurdity

Le 23 avril 2011 posté par METALPSYCHOKILLER

 

D:\EVOLUTION

Préambule :
Tout va trop vite. Les machines remplacent les hommes. La surconsommation de masse épuise notre planète.
La Terre gronde. Aucun avenir pour les générations futures car l’évolution de l’Humanité se fait à contre-sens….
Témoins de la folie des hommes, nous assistons, impuissants, à l’autodestruction de notre espèce.
A force de nouvelles technologies sensées nous rapprocher, nous nous éloignons les uns des autres ;
De nouvelles machines, de nouveaux moyens de communications creusent le fossé entre vie réelle et réalité virtuelle,
A vouloir grandir trop vite, nous entamons la régression, un repli sur nous-mêmes, cloîtrés dans notre bulle de technologie, se blottissant contre l’idée d’être arrivé au sommet de la hiérarchie des êtres vivants, se donnant le droit de modifier la nature ou les lois cosmiques.
…Here comes The D:/evolution….

A Taste of…: Comme son nom l’indique, voila de quoi se mettre en bouche pour la suite de l’album. Ce morceau avec son début direct nous à paru être une bonne entrée en matière, c’est un titre qui exprime simplement la colère en général, la rage d’assister à ce qui se passe dans le monde, et de ne pas pouvoir y faire grand-chose.

Concrete Brain: Un morceau ultra rapide, qui, dans sa construction, est très abouti, avec un vrai refrain et tout…On en est très fiers, c’est sur celui-ci qu’on voit le plus les contrastes de notre musique : Les parties violentes sont poussées à l’extrême (blasts et chant guttural, vitesse) mais en parallèle, il y a beaucoup de mélodies. Ce titre parle entre autre de l’environnement urbain, des immeubles, de la rue…certaines personnes ont vraiment le cerveau fait de béton.

Sneaking Data : Obey ! Obéis petit robot…En permanence filmés, surveillés, on s’imaginait des types derrière leur écran de contrôle en train de corriger tout comportement qui sort de la norme. Très 1984 de Georges Orwell….On adore jouer ce morceau en live, les samples apportent énormément à l’ambiance.

 

 

Logical War Process: Ou cette constante manie de l’humanité à vouloir toujours aller taper sur son voisin, souvent parce que l’herbe doit être plus verte à côté…Nous avons voulu ce titre violent et rentre-dedans, c’est le plus rapide de l’album en termes de BPM, il nous a demandé beaucoup de précision lors de l’enregistrement…

Fall Out: Il faut voir ce titre comme un interlude, nous ne voulions pas lasser les auditeurs avec un album toujours à fond…Pour l’anecdote, nous avions donné un concert en Ukraine un jour, et nous sommes passés près de Tchernobyl (ce qui est complètement d’actualité en plus), ça nous à marqué suffisamment pour en faire un titre. Les samples utilisés sont des extraits radios en russe lors de la catastrophe de 1987.

Scorn & Ignorance: Héhé, notre morceau bulldozer…Foin des harmonies, point de fioritures, c’est juste du bon vieux death metal, dit « dans ta face », c’est ce qu’on recherchait sur cette piste. Rapide et violent, get in the pit !

Death. Kult. Paranoïa: A l’ origine co-écrit avec notre ancien chanteur, nous avons gardé le thème du morceau, autour de la peur de la mort, et la façon dont cela affecte nos actes au quotidien. Je trouve qu’il à un petit côté In Flames/death scandinave dans les riffs…

Novae: Ca, c’est pour se fâcher avec les true-vrais Metalleux…C’est un morceau très indus, avec des parties drum&bass, donc on sort un peu du schéma classique, et c’est tant mieux. C’est Dj Wicked-man qui à tracé les grandes lignes des parties électro, sur une idée que nous avions eue de mélanger les styles, un grand merci à lui !

 

 

Rewind: Et quitte à mélanger les genres, voila encore un exemple ou l’on ne s’est pas privés..Rewind est un morceau aux consonances Hardcore, limite tough guy…Ca raconte l’histoire d’un homme qui reviendrait nous parler depuis le futur, et qui nous expliquerait toutes les erreurs que l’on a commises.Si seulement…

The Ultimate Carnivore: Une piste uniquement instrumentale également. Nous avons tenté de rendre sans paroles tout le mal-être que nous voulions exprimer sur cet album. C’est un morceau planant, complètement électro, et qui sert d’intro au dernier titre :

D:\Evolution: Le dernier à avoir été composé. Les textes et même une partie de la musique ont été écrits en studio, pendant l’enregistrement. Ce titre nous tient particulièrement à cœur, d’où le fait d’avoir baptisé l’album en fonction de ce morceau. Il est le plus posé, celui qui comporte le plus d’ambiances, et peut être le plus recherché en terme de musicalité, bien qu’il soit spontané de par sa composition « au dernier moment ».

Propos recueillis par MetalPsychoKiller.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green