Communication de nos partenaires

Et ça y est me voila parti pour le plus grand festival d’Europe , le WACKEN, qui fête cette année ses 20 ans …avec une affiche des plus alléchantes.

Trajet quelque peu compliqué quand on est breton , il faut monter à la capitale de Paris, en train qui au moment du changement reste bloqué sur la voie pendant deux heures à cause d’un incendie , pour rejoindre un bus partant pour le fest.

Total de trajet aller 23H. Mais ça vaut le coup.

30/07/09

Arrivé sur le site à 5h du matin sous la pluie. Dépliage des tentes installation des affaires, et recherche du petit déj. Début des concerts à 16H00.

Le premier groupe pour moi est Schandmaul groupe de folk allemand, belle découverte. Un set motivant avec des morceaux accrocheurs ce qui met de l’ambiance sur le site . Tous les refrains sont repris en chœur par le publique. Comme tout groupe de folk, on a le droit à une flopée d’instruments originaux , la lyre , une multitude de flutes et un bignou un peu trafiqué. C’est pas vraiment mon style de prédilection , mais un groupe que je conseille à voire en live , une ambiance super sympa , des musiciens motivés, une belle intro pour mettre dans l’ambiance du fest.

Running Wild : le groupe de pirates fait alors sa dernière apparition en live. Quel dommage pour un groupe pionnier du heavy/power extrêmement accrocheur. Les zicos arrivent sur scène habillés en corsaires , et c’est parti pour un déluges de riff et d’hymnes guerriers : « Branded And Exiled », « Under Jolly Roger » , « Death Or Glory »… . Vers le milieu du set la pluie se met à tomber se qui nous plonge encore plus dans l’ambiance de piraterie donnée par le groupe. Un jeu de scène irréprochable, une bonne participation avec le public. Un grand moment de heavy métal.

Heaven And Hell: le set est le même que celui du Hellfest , mais c’est quand même un plaisir de les voir en live, on remettrait ça tous les jours. Des musiciens d’un niveau sans égal. La voix de Dio est tous bonnement magnifique. Tony Iommi un guitariste hors pair , un grand plaisir musical. Leur jeu de scène arrive à rendre l’ambiance sombre de leur musique , le tout rehaussé par un jeu de lumière et flammes fort sympathique. Un show excellent.

31/07/09

UFO: Un groupe de heavy légendaire, présent depuis 1969 , mais n’ayant jamais eut les faveurs du grand publique , bien que plusieurs autres groupes le reconnaissent comme principale source d’inspiration. C’est pour cela qu’ UFO fait l’ouverture du fest. Un hard rock / heavy très agréable , un retours dans les années 70. Un bain de jouvence très plaisant musicalement et rendu magnifique par le son actuel du fest. Une remise à jour de classique.

Gamma Ray : groupe culte du power métal avec le légendaire Kai Hansen musicien d’exception. Des morceaux accrocheurs, un set avec tous les incontournables du groupe. On a l’impression de regarder leur dernier DVD. Un grand moment de bonheur,  « send me a sign » , « heavy metal universe » , « into the storm »…

Nevermore: Groupe de power que j’ai découvert ce jour là, et que je conseille maintenant à tous les fan de power. Un rythme ultra speed tout au long du set. Le batteur a du perdre 15 kg ce jour là. Un chant quelque peu monotone seul bémol que l’on puisse trouver . Mais très impressionnant en live.

Airbourne: C’est alors l’heure pour les jeunes AC/DC . Un hard rock super accrocheur, leurs chansons parlent toutes de femmes et d’alcool. Des guitares ultra speed. Un show excellent , et un chanteur guitariste Joel O’Keeffe super motivé. Comme à son habitude en jeans troué et torse nu, courant dans tous les sens, venant taper dans les mains du publique et sur le morceau « Girls In Black » , le voilà qui monte le haut des colonnes d’enceintes pour faire sont solo. Un ambiance rock n roll , pour un groupe ayant le plus bel avenir devant lui.

Hammerfall : L’heure est maintenant venu de s’en aller en guerre , on ne rigole plus. Un heavy power puissant comme à leurs habitude. Un set avec tous les morceaux les plus power du groupe , « Hearts of fire » , « Hammerfall » , « Blood bound », « Crimson thunder » , … l’impasse est faite sur l’album Thershold et tant mieux.



Motorhead
: Et voila le groupe le plus bruyant au monde, la bande au père Lemmy. Attendus de pied ferme par une multitude de fans de la vieille école. Nous voila partis pour un déluge de riffs , les guitares ultra puissantes, le groupe pousse le son au maximum. Le set est sans surprise, et se termine par les indétrônables « Aces of spades » et « Overkill ». Mickey nous offre un solo de batterie magnifique , près de 5 min à lui tout seul, un passage très impressionnant. Un des meilleurs batteurs de cette époque. Le groupe ne manque aucunement d’humour a aussi invité les fueled girls , stripteaseuses, sur « Killed by Death ». On les remercie au passage pour ce bonheur visuel.

Doro : Le moment ultime du festival. C’est pour notre Queen que j’ai fait le déplacement et je ne le regrette pas. Le set commence avec la plus belle chanson du métal « für immer » . Comme à son habitude la belle allemande joue avec le publique , elle est faite pour les concerts , ça headbangue avec nous, fait applaudir et hurler les fans. Les chansons choisies sont aussi cultes les unes que les autres , « I rule the ruins », « fight » , « burn it up » , « breacking the law »… La chanteuse de Holy Moses: Sabina vient la rejoindre pour « Celebrate » tiré du dernier opus « fear no evil ».
Fin du set comme à son habitude avec « All we are » , véritable hymne du heavy métal. Quel grand moment de bonheur, c’est pendant ce temps là qu’on est heureux d’être venu au monde. Des passages de notre vie inoubliables.

01/08/09

Onkel Tom: c’est avec un grand plaisir que je me dirige vers la party stage pour aller voir le groupe du chanteur de Sodom Tom Angelripper, pour un trash (d’) alcoolique. Un grand plaisir musical d’entendre toutes ces chansons à boire allemande version trash. Les zicos n’ont pas arrêtés de jeter des cannettes dans le publique.

Testament: c’est avec un grand plaisir aussi que l’on retrouve les trasheurs de Testament. Toujours aussi puissants qu’à leur habitude, du bon trash old school devant un publique déjanté. Chuck Billy en grande forme jouant avec son pied de micro, comme un barbare d’une hache.


Axel Rudi Pell
: un bon moment de heavy métal , je ne connaissais que trop peu le groupe pour pleinement apprécier mais je compte bien me rattraper car le set m’a laissé bouche bée. Que du bonheur , un show génial et Axel Rudi Pell est un guitariste impressionnant . Un déluge de soli et de bons riff .

In Extremo : retour au folk . Un groupe très accrocheur avec leur musique ressemblant à une chanson autrefois utilisée par les guerriers allant sur le sentier de la guerre. Très impressionnant à voir , un publique serré au maximum , j’ai regretté de ne pas être plus grand, car j’ai du me contenter de l’écran géant malgré que je sois placé au troisième rang…

Machine Head :nous voilà alors partis pour du thrash de bourrin. Un son poussé au maximum, leur façon de jouer a été plus agressive qu’à leur habitude, bien plus speed qu’au Hellfest. Ce qui fut un véritable plaisir. Le chanteur a même demandé au publique de faire pour fêter les 20 ans du fest le plus grand cirlcle pil que le Wacken ait connu. Je vous raconte pas le bordel…

Saxon: groupe culte du heavy métal, voilà Biff Byford et ses compère pour un déluge de riffs. Les basses et matos du festival ont permis de remettre au gout du jours les chansons, avec un son bien plus puissant. Un grand bonheur sur des titres comme « metalheads », « lionheart », « solids balls of rock », « rock the nation », »killing ground » … et le cultissime « princess of the night » pour la clôture du set , un jeu de scène impressionnant rehaussé par des flammes et pétards en tous sens. Très impressionnant de voir une légende vivante du heavy métal.

Korpiklaani: dernier concert du fest avec du pagan/folk , pour rester dans l’ambiance d’un festival. Les zicos comme à leur habitude viennent jouer avec les costumes médiévaux , de la vodka et surtout leur bonne humeur. Pour des chansons bien marrantes à entendre telles « Wooden Pints », « Korpiklaani », « Let’s Drink » , … et pour clôturer en beauté le set « BEER BEER ».

Me voilà maintenant obligé de rejoindre ma tente pour tout plier et rejoindre le car , manquant ainsi les derniers groupes , Gwar que je serai allé voir par curiosité et découvrir Subway To Sally.
Mais bon j’ai vu les groupes que je voulais voir et repars heureux et conquis chez moi. Rêvant encore de la beauté de la Queen of Metal, ainsi que des riff accrocheurs de Running Wild.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green