Communication de nos partenaires

Belle initiative de l’association Crises En Thème que de nous avoir proposé cette soirée 100% old school.
En invitant Shinray, Hürlement, Hellixxir et Lonewolf, il était fort à parier qu’on n’allait pas avoir affaire à quelque chose de neo métal, pour le plus grand bonheur du vieux nostalgique comme peut l’être votre serviteur.
Ce 12 décembre 2009, c’était tenue correcte – comprendre : Bracelets cloutés, badges et vestes à patches de rigueur – exigée : autant dire qu’au niveau des looks présents, ça fleurait bon les années 80 et nombreux étaient les indécrottables aux cheveux (souvent) longs dont la veste en jean pesait plus lourd que leur propriétaire. D’ailleurs, les innombrables décorations qu’ils arboraient avaient de quoi rendre pâles de jalousie n’importe quel gégène d’armée cinq étoiles, c’est dire !

Shinray avait l’honneur d’ouvrir les hostilités, quatuor grenoblois de heavy mélodique légèrement teinté de prog avec un chanteur/claviériste qui ne calcule absolument pas ses efforts, passant du pied de micro au clavier avec une certaine aisance. On peut lui reprocher un chant peu puissant et perfectible, mais les compos tiennent la route (mention spéciale à un « who’s that bitch » qui a retenu particulièrement mon attention), alternant passage calmes et morceaux plus péchus, voire carrément speed. Quand le groupe, qui semble encore se chercher, aura acquis un peu plus de maturité, il est fort à parier qu’on en reparlera : le potentiel est là. Encourageant !

Photos Shinray : ici

L’ensemble de l’assistance sera comblé avec l’arrivée de Hürlement sur scène. Ces mecs, non seulement étaient heureux d’être là et le montraient, mais en plus déployaient une bonne humeur communicative. Ca a envoyé sec pendant trois bons quarts d’heures, et en entendant le nombre de « Hürlement ! » scandés entre chaque titre, il ne fallait pas être un fin psychologue pour comprendre que tout le monde en redemandait.
Vraiment un grand moment, dont le paroxysme furent les deux derniers morceaux : « Sortilège » des cultissimes Sortilège et « Exterminateur » des non moins cultes H-Bomb : de quoi ravir tous les nostalgiques de metal francophones restés ancrés dans les années 80.
Setlist : Dernier combat – Kamikaze – Ordalie – N.O.T.K. – Moine guerrier – Screaming – Mercenaire – Sortilège (cover Sortilège) – Exterminateur (cover H-Bomb).

Photos Hürlement : ici

Hellixxir, c’était la troisième fois que je les voyais en un an et demi et leurs sets me plaisent toujours autant. Leur thrash mélodique entre Testament et Metallica reste toujours aussi efficace en live, c’est propre, carré et le public isérois en est toujours aussi demandeur. Par curiosité, j’aimerais bien voir ce que Hellixxir donne sur une scène beaucoup plus importante.
Setlist : Childhood’s Trouble – Mr Hyde – Never Pray – Constant Fear – Introspection – Of Rage and Violence – Punishment – Jihad – Hellhound.
Un des grands moments de la soirée.

Photos Hellixxir : ici


Lonewolf, eux, étaient venus célébrer la sortie de leur petit dernier, l’excellent « The dark crusade » et leur set n’a fait que terminer une soirée – déjà réussie – en beauté !
De l’aveu même de Jens, le groupe était fatigué d’avoir fait le trajet aller-retour Grenoble-Nancy la nuit précédente pour aller voir UDO en concert. A aucun moment, cela ne s’est vu.
En règle générale, le show a été carré, puissant, avec une énergie communicative malgré un son perfectible, un petit manque de puissance se laissant déplorer, mais qui ne relève que du détail de chipoteur. « Viktoria » débutait le set de fort belle manière, l’épreuve du premier titre du nouvel album en live était passé avec brio, les autres titres proposés ce soir là ont eu le même accueil (« Hail victory », « The dark crusade », « Warrior priest » et « Legacy of the wild »).
L’esprit de Grave Digger et surtout de Running Wild a plané tout au long d’un set qui s’est voulu excellent de bout en bout. Ce groupe, dont « The dark crusade » constitue le cinquième album, a tout pour devenir un très grand.
Rock ‘n’ Rolf, t’inquiète pas, la relève est là et bien là !

Setlist : Dragons Of The Night – Viktoria – Warrior Priest – Legacy Of The Wild – Divine Art Of Lies – Shadowland – Nightpeace – Hail Victory – The Dark Crusade – S.P.Q.R. – Buried Alive – Made In Hell – Pagan Glory.

Photos Lonewolf : ici

Liens :

http://www.myspace.com/shinraymusic
http://www.myspace.com/hurlement
http://www.myspace.com/hellixxir
http://www.myspace.com/metalonewolf

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green