Communication de nos partenaires

Photos + report : Excalibur

IMG_7097 (Copier)

L’association Execution Management a fait son grand retour en force au Centre Culturel John Lennon de Feytiat, récemment rouvert suite à une longue période de travaux.

Deux grosses soirées concerts y étaient programmées en moins d’une semaine, avec des thématiques très hétéroclites puisque la première s’orientait mettait à l’honneur les pays d’Europe du Nord, tandis que l’autre était consacrée à des icônes du Heavy Metal : WASP.
Pour célébrer Halloween dignement, on se retrouvait en bonne compagnie avec les deux groupes finlandais Stam1na et Omnium Gatherum, et les islandais de Skálmöld.

Si les latitudes géographiques sont proches, il n’en est pas de même pour la musique de ce trio, qui tourne pourtant en tournée ensemble actuellement.
La soirée a commencé sur une touche nettement heavy avec Stamn1na même s’il est réducteur de cantonner le groupe à cet unique courant, tellement ses influences sont diverses allant du progressif au death.

IMG_6954 (Copier)

Cinq gars sur-motivés qui ont réussi à installer une excellente ambiance, chose toujours relativement difficile pour le groupe qui a la dure tâche d’introduire la soirée, avec un public toujours clairsemé au début.

Un set hyper dynamique, et une très bonne découverte pour ma part.

IMG_7026 (Copier)
Omnium Gatherum nous gratifiait d’une de ses 5 dates en France et venait nous présenter son petit dernier : Grey Heavens. Gros poids lourd du death metal, avec ses 20 ans d’existence, c’était la tête d’affiche de la soirée.

Et le groupe a été à la hauteur de nos attentes : un concert très généreux, agrémenté d’un rappel. Un ensemble toujours caractérisé par les grosses parties mélodiques et les envolées de guitare, un Jukka Pelkonen très expansif et visiblement heureux de se produire sur cette scène, communiquant largement avec le public.

IMG_6982 (Copier)
Les islandais de Skálmöld venaient ensuite.

IMG_7135 (Copier)

C’est incontestablement mon gros coup de cœur de la soirée. Certes, ils partaient avec quelques menus avantages à mes yeux (notamment celui d’être islandais, et de faire du folk/ pagan metal). Sur scène, imaginez 6 vikings dont un bassiste Snæbjörn Ragnarsson, sosie de Francis Zégut, et un clavier, Gunnar Ben, aux airs de Barracuda dans l’Agence tous risques.

Le côté traditionnel est très festif et dynamique, et ils concluent superbement la soirée.

IMG_7139 (Copier)

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green