Communication de nos partenaires

Photos + report : Metalfreak

Sharkmuffin 21 (Copier)

« Chris, tu devrais venir voir le trio New Yorkais Sharkmuffin, ça vaut le déplacement et je suis sur que tu vas kiffer ta race« , qu’il me dit !
Sharkmuffin, Sharkmuffin … j’ai beau farfouiller aussi loin que possible dans ma mémoire déjà bien saturée mais jamais entendu, ni jamais entendu parler.
Un tour sur leur Facebook, puis sur leur site officiel histoire de me prendre quelques infos, sons et autres photos et …
Wow, mais c’est bon tout ça !
Et en plus, elles sont charmantes comme tout !
Zou, un peu de diesel au tarif Macronien dans la voiture, une autoroute au tarif exaspérant, l’appareil photo dans le sac et les protections auditives autour du cou (c’est comme ça !) et zou, direction le Brin de Zinc, décidément le roi pour nous proposer de beaux petits concerts inattendus !

Sharkmuffin 23 (Copier)

Grunge, garage, psychédélisme, glam(our), fuzzy, punk… Des maîtres mots qui font plaisir à voir et un son excellent à entendre !

Le trio emmené par la guitariste / chanteuse Tarra Thiessen, la bassiste Natalie Kirch et la batteuse Jordyn Blakely, nous balance des titres courts, efficaces, aux sonorités old school et garage qui les fond passer comme un bon compromis entre The Breeders et Nirvana qu’on aurait passé dans une moulinette psychédélique, avec des influences à chercher chez The Shangri-Las (trio féminin des années 60 que les hard rockers ont pu (re)découvrir grâce à Twisted Sister qui avait repris « Leader of the pack », ou Franck Alamo avec son « le chef de la bande » en version française) ou chez The Yeah Yeah Yeahs.

Sharkmuffin 18 (Copier)

Et autant dire que ça fait mouche : en presque deux heures, les trois demoiselles rivalisant de charme et de talent, nous ont proposés tout un paquet (bien vingt-cinq) de titres, certains très courts, qui passaient tous comme une lettre à la poste.

Sharkmuffin 26 (Copier)

Tantôt agressives, tantôt plus intimistes, elles se partageaient régulièrement le chant, mention particulière à la batteuse qui frappait comme si sa vie en dépendait en hurlant ses lyrics à s’en décrocher les cordes vocales.

C’est sous un tonnerre d’applaudissements par un public qui aurait pu être plus nombreux pour une telle affiche que les demoiselles achèvent leur set pour une séance de dédicaces et blablatages divers avec les fans.

Sharkmuffin 36 (Copier)

Belles soirée, magnifique concert !

Revenez dans le coin quand vous voulez, les filles !

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green