Communication de nos partenaires

Revenge, Engraved et Lux Aeterna

Le 27 février 2010 posté par Fredo

Ce soir c’est parti, soirée heavy. Avant d’y aller , il faut se mettre en conditions, quelques cannettes entre potes, pour une mise en bouche, on chausse les tiags, pose le perf sur le dos, et hop direction le Mondo pour un concert qui je pense marquera plus d’un.

Début du set avec LUX AETERNA, groupe à chanteuse. Pour dire vrai, je m’attendais pas à grand chose de ce groupe, du métal à chanteuse, prog’ en plus, pour moi ca ne voulait rien dire de plus que rester au bar à consommer et attendre le reste des groupes. Mais alors là, la grande baffe, dès le premier morceau, j’ai quitté le comptoir, pour vous dire, et me suis rapproché de la scène. Le groupe vaut bien tant d’efforts, une musique peu originale mais alliée avec la voix et surtout le charisme de cette chanteuse survoltée, rend à merveille. Une musique d’ambiance dès plus agréable à écouter. Les quelques passages où la miss prend son violon donnent un côté plus recherché à la musique, changeant du simple prog’. Un set relativement cours, bien dommage , en tout cas , un groupe à voir s’il passe près de chez vous.

Pour ENGRAVED, le groupe suivant, de Marseille, je savais tout de suite à quoi m’attendre : on ne quitte pas le devant de la scène, car voila du speed des plus efficaces. Les zicos montent sur scène plein d’humour, bon esprit, on boit une bière et on déchire tout. Un heavy speed proche des premiers Anthrax, Metallica,… Un rendu très old school. Mais ce n’est pas tout, les références ne se trouvent pas que dans le thrash, mais aussi dans le heavy , certes toujours des périodes 80, mais avec des groupes comme WASP, pour les refrains remplis d’humour. Un groupe à suivre et à ne pas manquer pour tous les amateurs de heavy speed, ou nostalgiques des années 80.

Arrive ensuite le groupe tant attendu, REVENGE. Groupe de hard/heavy français très influencé par Accept, avec 14 ans d’expérience derrière eux. Il s’agit ici de leur tournée d’adieu. Première fois que je les vois sur scène, et il y a de quoi impressionner. Le groupe arrive sur scène depuis le fond de la salle (du comptoir en fait) et rentre plein d’humour et de bonne volonté pour nous impressionner avec leur musique qui réchauffe le cœur. Le côté ambiance est mis en valeur par leur jeu de scène : tous les membres font vivre le public par des regards, les zicos viennent se coller aux fans pour les solo, et un chanteur partageant le micro sur les refrains. Les différentes compo jouées retracent toute l’histoire du groupe avec des titres comme Keep the Fire Burning issu de Handle with care, premier album de groupe, Good Good Shot de Under pleasure, Heavy Metal Rock ‘N’ Roll reprise du combo féminin rock Goddes. I need your lips, Wild wild wild, Don’t trust your nightmare issu de Explicit, Face to Face du dernier en date Unbankable. Entre deux morceaux, P’tit Jo nous informe que leur dernier album ainsi que Fest of, compilation, sont en téléchargement libre sur leur site internet. Nous avons le droit en rappel à un véritable hymne du métal, METALHEART d’Accept. Et tout se finit sur « Contrôle fistal », qui représente une nouvelle orientation prise par le groupe. Le chanteur nous explique que Revenge n’est pas fini mais mis de côté pendant un moment car les gars vont maintenant faire un autre type de heavy, chanté en français.

Dommage pour nous, mais au moins on se recroisera quand même.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green