Communication de nos partenaires

Photos + report : Freddy

PROMETHEE (56)_ModifFB

Soirée placée sous le signe de l’énergie ce samedi soir au Warmaudio avec trois groupes connus pour ne pas être avares de grosses prestations scéniques ! L’affluence est correcte pour dire qu’il y a moult concerts au même moment (Nashville Pussy au CCO, Pogo Car Crash Control à l’épicerie moderne, soirée Death avec Purtenance au Rock’n’Eat …).
Contwig, jeune formation de hardcore chaotique de Strasbourg, ouvre les hostilités ! C’est leur premier passage en région lyonnaise mais les Alsaciens n’ont pas de complexe et entament leur show « droit dans l’pentu » !
Ils nous livrent des morceaux de leurs deux premiers albums (Freibad et Autobahn 8), mélange de hardcore-metalcore avec des passages parfois calmes, limite planants, permettant de reprendre son souffle !
Dans la salle, le public réagit timidement mais positivement ! La soirée est lancée ! Leurs deux albums sont téléchargeables sur bandcamp, allez y jeter une oreille !

CONTWIG (51)_ModifFB

Une bière plus tard, voici le tour de The Dali Thundering Concept, groupe parisien aux influences deathcore-djent, de s’emparer de la scène ! Sylvain, le chanteur en titre, étant absent pour 3 dates, c’est Julien Harp d’Atlantis Chronicles qui œuvre au chant !
Là-aussi, débauche d’énergie sur les planches et au sein du public puisque Julien vient y faire quelques immersions pour le plus grand plaisir de tous ! Le public monte en température et apprécie les morceaux solides, le son puissant et le jeu de scène adapté au style ! Quand le groupe annonce le dernier morceau du set, tout le monde trouve que le temps est passé trop vite, signe que TDTC a bien fait l’job avec un line up de circonstance !

TDTC (42)_ModifFB

La tête d’affiche nous vient de Suisse ce soir ! Promethee, dix ans d’âge, tourne pour promouvoir son dernier opus « Convalescence » enregistré aux States (Brooklyn) et sorti officiellement il y a à peine 2 semaines !
Pas moins de sept morceaux de la dernière galette défilent complétés par un morceau de leur deuxième LP « Unrest » et 3 autres de « Nothing happens, nobody comes, nobody goes ». C’est du lourd sur scène, la voix de Joshua ajoutant de la puissance à l’ambiance générale déjà époustouflante ! ça bouge dans tous les sens et chacun déverse son trop plein d’énergie avec une très grande maitrise technique !  Ce n’est pas pour rien si Promethee était à l’affiche du Motocultor de cette année ! Si vous avez un coup de mou, je ne peux que vous conseiller de vous faire un concert comme celui de ce soir, vous serez requinqués pour un bon moment !

PROMETHEE (56)_ModifFB

Merci à Chaos Project d’avoir programmé cette belle affiche de début novembre !

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green