Communication de nos partenaires

Ce samedi 11 juin avait lieu  la troisième édition des Métallurgicales à Delain dans le nord.

Cette année, beaucoup d’émotion suite au récent décès de son créateur, le député maire Patrick Roy, (vous savez bien, le politicien à la veste rouge qui défendait le métal), de nombreux hommages lui seront rendus tout au long de la journée. 

Et comme il disait : « le métal c’est que du bonheur »

Le festival s’annonçait bien, belle affiche, une scène extérieure et une plus grande à l’intérieur de la salle de sport, de la bière, et pour tordre le cou aux vieux clichés, pas une goutte de pluie…que demander de plus.

 

C’est le groupe local SUEURS FROIDES qui ouvrira les festivités à 15h sur la scène extérieur, évoluant dans un style fusion métal. Petit clin d’œil à Patrick Roy avec la chanson « la vie est belle »

 

Mme le Maire fera un petit discours, promettant que malgré tout les Métallurgicales continueront, espérons le en tout cas.

 

Direction la scène intérieure où les marseillais de DAGOBA vont nous offrir un très bon power métal à l’américaine. Pour un début d’aprèm, le public est bien présent et leur réserve un super accueil. C’est même très chaud devant la scène, pogos, walls of death et circle pit, les mecs s’éclatent…le groupe apprécie et se déchaine sur scène.

 

Retour à l’extérieur pour HACRIDE qui présente son nouvel album « Lazarus », un son rock qui oscille entre le rageur et le progressif, le révolté et l’atmosphérique.

 

 

Aux alentours de 18h, c’est un vrai personnage qui investit la scène intérieure, DEVIN TOWNSEND musicien multi-instrumentiste, né en 1972 à Vancouver, découvert par Steve Vai à 19 ans. Un set de métal progressif à l’image de cet artiste plein d’humour, très proche de son public et à la créativité débordante.

Il ne laisse pas indifférent en tout cas…

 

Sur la scène extérieure se présente alors MANIGANCE groupe de power métal, de prog métal et de heavy formé dans la région de Pau en 1995.

 

 

 

 

Retour à l’intérieur pour THERION. Fondé en 1987 par Christophe Johnsson, ce groupe suédois à l’origine de death métal, a évolué par la suite vers un style beaucoup plus symphonique. Quelle bonne idée !! Le groupe nous entraîne dans son univers, inspiré de différentes mythologies et de divers thèmes occultes, les costumes sont magnifiques, les chants lyriques, surtout la voix de Katarina si envoutante, c’est tout simplement magnifique !

 

AQME, groupe de rock alternatif Parisien, avec déjà 5 albums à son actif, semble avoir trouvé son public, vu le monde qui se pressait devant la scène extérieure bien avant le début du concert.

 

 

 

 

Et pour finir, quelques mots de Mme le Maire et un dernier hommage en images à Patrick Roy, avant l’entrée en scène de STRATOVARIUS (et non pas de STRADIVARIUS, petit lapsus de Mme le maire, sous le coup de l’émotion sans doute…)

Groupe finlandais de power métal fondé en 1984, on retrouve des influences du speed mélodique d’Helloween et malgré quelques petites faiblesses vocales du chanteur, on assistera à un très bon set.

C’est ainsi que se terminera cette troisième édition des Métallurgicales, dans une très bonne ambiance, longue vie à ce festival !!!

 

Valérie ADDESA

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Métallurgicales 2011 : Denain [11.06.2011] – Therion – Stratovarius – Dagoba”

  1. 1

    Salut, super article bien écrit et bien illustré! En plus c’est la seule fois où j’ai lu quelqu’un parler de « la vie est belle »!

    Merci
    Eric

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green