Communication de nos partenaires

Photos + report : Fast Freddy

MERCYLESS 2019 (34)

Grâce à une superbe affiche de Death metal old school bien de chez nous proposée par le Rock ‘n’ Eat, les amateurs de Celtic Frost, Possessed, Morbid Angel, Pestilence et autres groupes de ce registre avaient de quoi se régaler ! Sans parler du fait qu’en plus de la dérouillée auditive, le Rock ‘n’ Eat proposait une after party jusqu’à point d’heure le samedi matin ! Bref, des allures de portes de l’Enfer sur les bords de Saône en cette fin de semaine !

FALL OF SERAPHS 2019 (37)

Honneur est fait à Fall Of Seraphs d’ouvrir les hostilités ! Le combo du sud-ouest de l’hexagone qui a vu le jour il y a presque cinq ans a connu des débuts instables avec plusieurs changements de line-up ! Stabilisé depuis 2016, ils ont déjà bien arpenté la scène Death en jouant avec des références underground tel que Manzer, Skelethal et bien d’autres et en ouvrant pour les légendaires Master de l’inusable Paul Speckmann ! C’est donc fort d’une belle expérience qu’ils ouvrent la soirée… En n’y allant pas par 4 chemins ! « Portal to nothingness » et « Kill all empathy” nous sont servis en guise de hors-d’œuvre sans fioriture en tabassant d’emblée tout ce qui bouge dans les sous-sols du Rock ‘n’ Eat bondé pour l’occasion !

FALL OF SERAPHS 2019 (44)

45 minutes de riffs rapides, lourds, d’ambiance ténébreuse, de breaks salvateurs histoire de reprendre ses esprits le temps de quelques secondes, de furie vocale, le tout rythmé de main de maître par Vincent derrière ses fûts ! Quelle efficacité ! Du Death dans tout ce qu’il a de meilleur, dégagé de tout habillage à deux francs six sous, simple, épuré et expédié avec brio par des musicos qui n’étaient pas venus en terre lyonnaise pour cueillir du muguet ! Bravo à Fall Of Seraphs pour avoir répandu la mort avec force à travers ce set de toute beauté !

RITUALIZATION 2019 (47)

Une pinte plus tard, c’est au tour de Ritualization, tout droit venu des environs d’Orléans de poursuivre l’œuvre de deathtruction entamée par les Bordelais ! Là aussi, pas de surprise, on poursuit sur la lancée avec un Death d’outre-tombe bien mis en valeur par Warchangel littéralement possédé, hurleur aux yeux révulsés !

RITUALIZATION 2019 (19)

Une cinquantaine de minutes de set au cours duquel les principaux titres des différents Split / Démo / Opus / Album qui ont jalonné leur parcours depuis 2006 sont joués avec puissance, alternants blasts fulgurants et passages plus lents bien qu’énergiques le tout dans une ambiance des plus sombres ! Le public qui sait pourquoi il est là se délecte de chaque instant de ce rituel obscur et manifeste sa communion (si je puis dire) avec véhémence ! Quel putain de bon moment passé en compagnie de Ritualization ! Merci les gars !

MERCYLESS 2019 (2)

C’est sur des planches laissées brulantes que Mercyless, vieux briscards de la scène Death française entame son set qui sera en tout point remarquable ! Quelle leçon, quelle dérouillée ! Personne ne s’y trompe et à peine les riffs de « Christianist » et « God of dreaming » retentissent que le pit devient furie pour une bonne heure !

MERCYLESS 2019 (36)

Les Alsaciens donnent la pleine mesure de leur talent et de leur expérience, Max se chargeant entre les morceaux d’haranguer et de motiver la foule chaude comme la braise ! Les classiques font mouche et l’osmose est totale, signe d’un groupe au réel talent, à l’envie intacte et qui donne le meilleur de lui-même à chaque apparition ! « A message for all those who died » qui nous ramène au début des années 90 montre qu’il est des morceaux intemporels qui traversent les années sans prendre une ride ni perdre en efficacité !  Le cover d’« Evil dead » de Death qui nous approche de la fin reçoit une ovation à la hauteur du chef d’œuvre qu’il constitue !
C’est avec « Deathammer » que Mercyless parachève la deathtstruction du Rock ‘n’ Eat dont le public aura bien besoin de l’after party pour s’en remettre !

MERCYLESS 2019 (3)

Un énorme merci au Rock ‘n’ Eat pour cette date d’anthologie, aux trois groupes pour la raclée en règle et à toutes celles et ceux qui ont mis l’bazar et qui se bougent pour soutenir la scène locale française ! Long live to Death Metal !

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green