Communication de nos partenaires

Photos : Antirouille
Report : Jaymz

IMG_7320.1.0

Ce 5 Avril, les furieux et les furieuses du bassin Grenoblois s’étaient donnés rendez-vous à L’Ilyade, une petite salle (500 personnes) que j’ai découverte il y a deux mois seulement pour le concert des excellents Steve’n’Seagulls, groupe de fermiers finlandais qui reprennent les standards du Metal en Bluegrass.

IMG_7104.1.0

Mais revenons-en à nos (furieux) moutons. La salle est déjà bien remplie pour la première partie As a New Revolt, duo electro metal qui, personnellement ne m’a pas du tout convaincu. Faire tourner des samples avec juste un batteur sur scène pour accompagner un chanteur certes remuant, ne m’a pas accroché. J’suis sorti au bout de deux morceaux… mais à ma grande surprise, la fosse réagissait assez positivement.

IMG_7167.1.0

Mais venons-en aux faits : la lumière se rallume, je me faufile pour être collé à la scène avec ma fille de 10 ans et pour y faire connaissance avec l’ami Antirouille, ce qui finalisait mon recrutement sur Soil Chronicles. En plus, je découvre qu’on est quasiment voisins, elle n’est pas belle la vie ?
Vingt minutes plus tard, la lumière s’éteint pendant que l’intro de « Reprendre ses Esprits » monte doucement des enceintes. Les cinq musiciens entrent tour à tour sur scène, pour « une heure trente de Furia » dans une salle complètement acquise à leur cause.

IMG_7342.1.0

Le son est massif, les fans reprennent toutes les paroles en cœur, Mouss échange énormément avec son public mais aussi avec ses complices sur scène. D’année en année, si les tempes grisonnent de plus en plus, l’ambiance reste à la fête et au partage, et c’est ça qui est bon. C’est d’ailleurs ce que j’ai toujours aimé avec les Mass Hysteria, même si je ne suis pas forcément fan de tous leurs albums.
La set list verra la part belle aux deux derniers albums en date : l’excellent « Matière Noire » sorti en 2015 déjà et « Maniac » sorti lui à l’automne dernier. Deux brulôts résolument thrash indus, fini la fusion electro neo-metal des débuts, même si « Donnez-vous la peine », « Contraddiction » et « Furia » restent des incontournables des rappels. Le seul (petit) défaut de la soirée à mon sens restera qu’ils auraient diversifié le propos et infecter quelques classiques plus anciens tels que « Babylone », « Zion », « Knowledge is Power », « Aimables à souhaits », ou encore la terrible « Vector Equilibrium »… mais je pinaille.

IMG_7212.1.0

Encore un super concert des Mass Hysteria pour les fans du groupe, certainement déçus de l’ambiance d’une belle électrique (la superbe salle de Grenoble, sortie de terre il y a quatre ans, pouvant contenir 900 personnes) à moitié vide il y a deux ans.
Ce soir, c’était salle comble avec un public pour la plupart comblé. Ma fille a fait son premier slam, est repartie avec poster & set list dédicacées par Jamie (basse) & Yann (guitare) et a été très gentiment traitée par le roadie des Mass Hysteria pendant le concert (bouteille d’eau et surveillance de tous les instants avec l’ami Slay Yo) et par les furieux qui m’ont massé le dos pendant une heure et demie.
On est ressortis fatigués mais heureux et surtout « Positif à Bloc » !!! Vivement le prochain.

IMG_7302.1.0

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green