Communication de nos partenaires
Reporter : Celtikwar
C’est par une belle nuit du mois d’octobre, celle du 10 au 11, que nous voila partis vers la capitale bretonne, bière à la main, pour assister à un concert de métal. Bien que la nuit soit belle et qu’il est plaisant d’admirer les étoiles, je reconnais avoir quelque appréhensions sur le concert à venir. Ca m’a quand même l’air un peu extrême non, du death et du black… J’espère juste ne pas avoir de cauchemars en me couchant quand le soleil se lèvera.

Arrivé à l’Antipode avec un très bon accueil, tous la bière à la main, y’a pas à dire ce concert est très convivial. On rentre dans la salle, qui fait office de cocotte minute, elle est déjà bouillonnante, une chaleur infernale…

Je manque le début du set de THE ORDHER, trio brésilien officiant dans un death des plus brutal. Leur prestation manque un peu de mélodie pour moi, en même temps c’est le style qui veut çà… Un jeu de scène très peu présent ce qui est bien dommage, le groupe n’a presque pas bougé d’un pouce. Mis à part le traditionnel secouage de tête… la fin du set se fait avec une surprise, le guitariste de Vader viens les rejoindre pour une reprise de Sepultura « troups of doom » qui je dois dire à été fort bien réussie. L’impression laissée par le groupe n’était pas très bonne pour moi, bien trop brutale et agressive. Un death pur et dur un peu trop brouillon.

Arrive ensuite FLESHGOD APOCALYPSE, un combo de death melodique. Je dois dire que là c’était la fin des haricots ; Je n’ai pas du tout accroché, vraiment une mauvaise prestation. Une base musicale et un fond pas trop mal, mais sur quelques titres possèdent des solo de guitares mal interprétés. Je m’explique, la musique qu’ils jouent est quand même assez agressive non ? et voila que par moment, le guitariste nous pond au beau milieu sans break ou temps mort, un solo de 20 à 30s des plus calmes, très heavy, pendant que le reste du groupe continu à tout détruire. J’avoue avoir pas mal de difficultés pour accrocher .
Petite pose bière, et c’est partie pour une déferlante. Il y a un tremblement de terre? le toit s’effondre? une bagarre générale? non! C’est VADER qui rentre en scène. Je ne connaissais que très peu le groupe culte de la scène death. Je dois dire que sa dépotait quand même bien, des morceaux bien puissants. Un son permettant de capter toutes les notes (et elles sont nombreuses, ca va vite) de la guitare et même la basse. Une énergie présente du début à la fin du set, les zicos ont du perdre 20 kg à la fin de la prestation, vu l’allure à laquelle ca part et à la chaleur de la salle. En tout cas le groupe m’a convaincu, je n’acheterai probablement pas d’album, mais leur prestation est un bon moment, à retourner voir s’ils repassent dans le coin.
MARDUK arrive alors sur scène, maquillés comme à leur habitude, visages blancs avec un peu de noir histoire de faire peur aux jeunes demoiselles. Mais surprise alors, la salle s’est vidée et le public a changé… je me retourne et vois autour de moi une foule de frêles jeunes filles n’ayant pas peur du noir. Rassurez-vous, il y a quand même un public de mâles dominants aussi ! Les zicos ont réussit à instaurer une ambiance des plus sombre, et je dois dire que la chaleur infernale sous une nuit noire colle parfaitement avec le groupe. Une musique extrêmement black à souhait, une musique peu rapide, un chant lugubre à faire peur au grand méchant loup. Dommage par contre qu’il y ait tant de résonance utilisée pour le chant, c’est vrai que dans le black ca donne bien… Mais là trop c’est trop, on ne comprenait pas tous ce que disait le chanteur, limite audible, ca ressemblait plus à un vrombissement sur certains moments. Mais pas tous le temps heureusement. Un jeu de scène quasi inexistant, mais il faut avouer que la fumée et le regard des musiciens suffit à rendre l’atmosphère sombre. Du grand Marduk bien réussi.
Conclusion de ce concert, et bien à ma grande surprise, je dois dire que les groupes m’ont conquis. Par cette nuit noire j’ai pu observer le côté obscur de la force métal, je n’y suis pas passé et reste grand adorateur de heavy, mais il est vrai qu’en concert ca donne super bien. Une très bonne soirée pour moi !
Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green