Communication de nos partenaires

Soilreporter: Gwenn

Gwenn retrouve son milieu favori pour la photo. Une scène, un groupe, un pit géant, et surtout pas de fosse à photographes. Avec, sinon ça serait trop facile, trois objectifs à changer régulièrement. D’ailleurs à ce propos je fais un appel aux dons, un petit 18-200, ouverture 2.8 me serait bien utile dans des cas comme celui-ci. Malheureusement je serai forcée de partir vers 23h30 ce soir, je vais sans doute rater Dagoba.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trêve de plaisanterie, c’est une soirée assez spéciale, entre ce jour pluvieux et ce début de nuit froid… il est insupportable d’attendre à l’extérieur. Plusieurs personnes feront même des allers retours à leur voiture, pompant nerveusement sur leur cigarette avant enfin que les portes de la Citrouille s’ouvrent. Une très belle salle ! Un peu propre à mon goût pour un concert Metal, mais que voulez vous, quand on est habituée à des salles plus Underground, ma foi… Ici, une expo photos, des couloirs blancs comme neige, lumineux, on a l’impression d’entrer dans un musée d’Art Moderne. Je suppose que cette salle accueille plusieurs types d’évènements. Le lieu est divisé en plusieurs parties, le bar, surélevé qui permet de voir grâce à un petit écran, ce qui se passe dans la salle de concert, un espace fumeur extérieur, et une salle spacieuse dotée d’un son tout à fait correct. Les lights sont assez bien agencées malgré un peu trop de contre jours, mais il résidera dans cette salle un très bel échange artistes/public.

Le public parlons-en ! Je me sens vieille, très vieille, d’un coup. Beaucoup de jeunes voire très très jeunes (pas mal de personnes loin d’être majeures), et quelques vieux de la vieille comme il en faut pour ce type de dates. Je ne croise qu’une personne connue, je me suis demandée 5 minutes si j’étais bien en Bretagne. Apparemment la scène brestoise, rennaise, et de St Brieuc sont vraiment très écartées. Bref.

Le premier groupe à qui j’ai affaire, est une première partie toute sympathique et tout en énergie, Seuil Critique. Ils chauffent la salle de manière très honorable et c’est avec plaisir que les premier headbangers se mettent en action devant la scène, ce qui ne facilite en rien mon travail de photographe. Une fois à gauche, une fois à droite mais jamais au milieu. Par contre je me régale devant le talent du guitariste et les mimiques déjà professionnelles du chanteur. Un petit groupe à suivre, qui encourage le public à s’approcher, se lever, le set se terminera par la tentative d’un gros pit au milieu de la salle. Très bon enfant, mais très efficace.

L’arrière scène, un grand tissu noir d’où se détache en bleu lumineux « LOUDBLAST ». Les premières notes d’intro marquent déjà un changement de réglages sonores. Ca tape fort. Sur Seuil Critique, je pouvais m’approcher des enceintes pour shooter, sur Loudblast, mes tympans ont tremblé. Le set est puissant, et certains passages sont vraiment marquants. Les riffs sont aussi pachydermiques qu’un Jurassic Park, par moments. Un moment de qualité mis en valeur par les caractéristiques sonores de la salle. Et nous voilà partis pour un enchaînement de « Steering for Paradise », « No Tears to Share », « Flesh » et autre « Sublime Dementia », le tout dans une ambiance plus que remuante. Plusieurs fois projetée au sol, je me rends comptes qu’aller parfois au fond de la salle de gâche en rien le plaisir, tant le jeu des musiciens est cohérent. « Do you want Moooore ? »  « Fire on Ice !! »

 

Le jeu de scène est simple, posé, mature et surtout, ça fonctionne bien. Les mimiques communicatives de Stéphane sont vraiment géniales. Quel personnage !

 

Loudblast part en tournée et dans la région proche, il sera possible de les revoir au festival du Menhir Chevelu 2011, à Brest, en Avril !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je rate donc, avalant ma salive, le dernier groupe à passer, Dagoba. Pour ceux qui y étaient présents jusqu’à la fin, n’hésitez pas à compléter le report de cette date !

 

Gwenn

Myspace: http://www.myspace.com/loudblast

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green