Communication de nos partenaires

Photos + report : Metalfreak

 

Impiety 09 (Copier)

Evil la guerre, ils l’ont eue !!!

Ce soir du 03 décembre 2017, la petite salle du Brin de Zinc (Barberaz, proche Chambéry) avait les couleurs qui oscillaient entre le rouge et le noir, l’Armageddon Night pouvait commencer !

Et pour cause : l’affiche s’avérait particulièrement putride, malsaine et occulte : après tout, quand des monstres du black metal viennent depuis leur Singapour natal pour nous déverser des flots de haine et d’outrance musicale, il y avait un rang à tenir ! Clairement, Impiety est venu semer sa haine sur la Savoie et il faut reconnaitre qu’on a mangé sévère…
Quelle soirée !

 

Grand Bouc Noir :

Le trio Grenoblois avait la lourde tâche de chauffer la soirée : leur musique est un vrai retour en arrière de 25 ans, du temps des premiers Carpathian Forest ou autre Darkthrone avec leur black metal mâtinée de rock ‘n’ roll aussi rugueux que de la toile émeri.

Grand Bouc Noir 14 (Copier)

Grand Bouc  Noir, c’est le black metal cru de la première vague, sans concession, et dont le but n’est que de cracher une haine féroce vis à vis de tout !
Simple, efficace, avec son lot de clichés assumés inhérents au genre…
Et quand on constate qu’en plus, ils ont sacrément progressé depuis leur dernière apparition…

 

Necrowretch :

J’en suis fan.
Au Hellfest, ils m’avaient scotché. Au Lions Metal Festival, ils m’ont, malgré l’absence du bassiste, mis le cul par terre.
J’en attendais beaucoup au Brin de Zinc, ils en ont donné énormément.

Necrowretch 15 (Copier)

Ils mettent tellement de conviction et d’intensité dans ce qu’ils appellent leur « putrid » death metal qu’on se sent comme transportés par tant de rage et de violence.
Necrowretch est à l’image de sa musique : impitoyable ! Tout adorateur de metal extrême se doit de les suivre…
Entre une musique (très) violente, glauque au possible et malsaine à souhait et le jeu de scène des quatre musiciens – mention spéciale au regard de possédé du batteur -, le spectateur ne peut que secouer sa crinière dans tous les sens entre deux pogos dévastateurs.

Necrowretch 11 (Copier)

En un mot : Mortel !

 

Impiety :

Passer derrière Necrowretch n’est pas la chose la plus facile quand on officie dans un black / thrash metal apocalyptique.
Ben je t’en foutrais : c’est mal connaître Impiety.

Impiety 01 (Copier)

Encore une fois, c’est un groupe que j’ai eu le plaisir de voir au Hellfest mais il faut reconnaître que dans la petite salle du Brin de Zinc, l’effet « choc » est multiplié par 100.
Si on peut regretter un show un rien trop linéaire de par un tempo qui ne varie que très peu, il faut reconnaître qu’ils envoient sévère pendant plus d’une heure et demie et on n’en ressort qu’en ayant poussé un gros soupir de satisfaction.
Impiety n’a fait qu’enfoncer un clou déjà bien planté dans les bracelets par les deux groupes précédents… Et ils ne sont que trois pour foutre tout ce bordel !!!

Impiety 20 (Copier)

Un grand merci au Brin de Zinc et aux Hordes du Renouveau pour cet Armageddon Night qui a clairement été une des affiches les plus intenses de l’année 2017 !

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green