Communication de nos partenaires

Photos + report : Metalfreak

SC - Fuzz Top 30 (Copier)

Lorsque j’ai vu l’évènement se profiler sur le Facebook du Brin de Zinc, j’ai de suite mis de côté mon bête manque d’intérêt pour les tribute band – alors que je me suis régalé à chaque fois que j’en ai vu un, Access ou Back Sabbath en tête – et me suis vite décidé de me faire celui consacré à ZZTop pour lequel je n’avais entendu que du bien.

Après tout, j’ai grandi en écoutant le trio Texan, c’était autant par curiosité que par scepticisme, mais aussi pour le plaisir de réentendre des vieux standards des chanteurs guitariste et bassiste aussi barbus que le batteur est imberbe.

Malgré tout, la question était de savoir s’ils étaient à la hauteur de leur réputation, et surtout capable de nous retransmettre la magie que le trio est capable de nous envoyer à chaque concert.

Après tout, les ZZTop originaux, je ne les ai vus qu’une seule fois, au Hellfest 2015, et si j’en garde un souvenir sympathique, il n’est pas exceptionnel non plus…

SC - Fuzz Top 08 (Copier)

Bref, place aux Fuzz Top !

Déjà, ils nous font la totale : backdrop du groupe avec à peine le « Fu » de « Fuzz » rajouté. Fausses barbes, bonnet en matière digne de mon tapis de salle de bains, guitares et basses (re)crées pour l’occasion – mention spéciale à celles en forme de voiture – , même qu’ils nous font le coup des instruments en moumoute et en plus qui tournent…

La grande classe !

SC - Fuzz Top 20 (Copier)

Ensuite, le show dure deux heures, avec la totale des plus gros standards du trio, et chacun de ses titres, repris on ne peut plus fidèlement – jusque dans la gestuelle – est un pur plaisir pour qui est fan des originaux.

SC - Fuzz Top 00 (Copier)

Alors oui, le Brin de Zinc, plein à craquer, était séduit des premières notes de « Got me under pressure » jusqu’au final de « Legs » et chaque titre passe comme une lettre à la poste, que ce soient les plus anciens (« Waitin’ for the bus », « Just got paid », « La grange », « Tush »…) ou les plus récents (« Sixteen tons », « Chartreuse », Pincushion ») ou les plus « commerciaux » (« Gimme all your lovin », « Rough boy », « Legs », « Sharp dressed man »…). Bluffant au point de se dire qu’on jurerait les vrais.

Je chipoterai presque en me demandant pourquoi on n’a pas eu droit à « Sleeping bag »…

SC - Fuzz Top 09 (Copier)

Setlist :

(Veste rouge, chapeau Camel, guitare et basse rouge)
01. Got me under pressure
02. Arrested for driving while blind
03. Burger man
04. Waitin’ for the bus
05. Jesus just left Chicago
06. Sixteen tons
07. I’m bad and nation wide
08. Cheap sunglasses
09. Pearl necklace
10. Chartreuse
11. Beer drinkers and hell raisers
12. Balinese
13. Just got paid
(veste croix noir + bonnet casquette, guitare et basse Hot Rod)
14. Gimme all your lovin
15. Sharp dressed man
16. Rough boy
17. Pincushion
18. TV dinners
(veste strass, chapeau gris, guitare Billy Bo, basse noire revers)
19. Tube snake boogie
20. She loves my automobile
21. Francine
22. Dust my broom
23. La grange
24. Tush
(rappel chapeau poncho + guitares rotatives)
25. Stages
26. Legs

SC - Fuzz Top 41 (Copier)

Bref, grosse grosse soirée de la part de Fuzz Top et du Brin de Zinc que je ne finis plus de remercier…

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green