Communication de nos partenaires

Live report & photos : Attori

Hell Yeah you sons of vikings ! Les grands maîtres du folk sont de retour dans la capitale française après un passage éclair en 2011 pour la première partie de Children Of Bodom. Et pour célébrer ce retour triomphal et un album qui se vend très bien, salle comble au Trabendo ! Comme il se doit, le groupe ne vient pas seul et emmène avec lui Amoral et Profane Omen. Ces deux groupes, finlandais eux aussi auront la lourde tâche de chauffer une salle venant spécialement pour assister à la destruction de Paris par des Vikings déchainés.

Le concert débute relativement tôt (18h45 si mes souvenirs ne me trompent pas) avec Profane Omen. Le groupe assurera une première partie bien carrée, s’autorisant de jouer avec le public et la foule lui rendra bien. Un set énergique, qui donne une certaine idée de ce que va ressembler le reste de la soirée. Ça bouge dans tous les sens, le chanteur nous lance son thrash métal dans les oreilles, les musiciens quant à eux se meuvent facilement sur la scène, allant même jusqu’à flirter avec le public et rendre hommage à la poupée gonflable qui se promène dans la fosse.  Le groupe assure donc un bon set qui me laisse pantois. Non pas que je me sois fais chier durant cette première partie de soirée, mais je suis là pour écouter un bon folk, pour pouvoir me lancer dans un circle et pogotter. Pour un groupe que je découvre à 100 % sur scène, je suis tout de même content de la tournure que prend le concert avec cette première partie chaude comme il faut.


Ensuite arrive Amoral (oui moi aussi j’ai voulu faire une blague avec la célèbre marque de moutarde mais je me retiendrais !). Quand j’ai vu passer les guitares, les zicos et le ventilateur, je me suis dis que nous aurions droit à un show à la Dragon Force ou les Power Rangers au grand complet sur scène. Et là, grosse claque dans la tronche, je vois un minot arriver sur scène et avec le micro dans les mains. Mais pas n’importe quel gosse, le gagnant de la Nouvelle Star Finlandaise, le très jeune Ari. Et bien mes amis, quand je dis une claque, c’est une claque parce que le gars avec sa tête de bébé il a du coffre ! Et Amoral nous sort un bon métal technique (j’avais raison sur le côté Dragon Force, pour le coté technique tout du moins). Un très bon show avec des morceaux relevant d’une technique assez impressionnante, et le groupe se laisse porter par le public et par Ari qui arrive à nous entrainer dans son petit jeu. En effet, le gamin attire les regards avec son look décontracté, casquette à l’envers sur la tête et arrive à en jouer. Il viendra même nous taquiner un peu et portera un peu le show à lui tout seul comme je le disais. Le groupe balancera sa sauce avec une grande précision, et Ari ne se laissera pas abattre par la charge de travail qui l’attend dur cette scène du Trabendo. De plus, ce petit bonhomme arrive à nous sortir un très bon trash, teinté d’un peu de death.  Techniquement parlant, ce n’est pas dégeulasse pour les zicos. Sauf que même soucis que pour le groupe précédent, je ne connais pas du tout Amoral et je suis venu pour Ensiferum … Donc ce set, bien que techniquement intéressant ne me laisse pas de grand souvenirs …

Set list
Mute
Exit
(Won’t Go) Home
Release
Wrapped in Barbwire
Things Left Unsaid
Silhouette
Beneath


Et donc enfin les vikings arrivent sur scène. Sincèrement, j’en pouvais plus d’attendre, je commençais même à m’impatienter. Comme je le pensais, on a comme intro Symbols, directement tiré de Unsung Heroes et on enchaine avec In My Sword I Trust. Les Finlandais s’amusent sur scène et sont heureux d’être là, car qui plus est le show est complet ! Et la foule acclame le groupe.  Je suis aux anges devant un tel déchainement de violence, de technique et de bonne humeur de la part de toutes les personnes présentes, sur scène ou dans la fosse ! Le groupe jonglera habillement entre les morceaux du nouvel album, tout comme des anciens, allant de Iron, à From Afar et même Victory Song ! Et c’est non sans peine que nous chantons avec le groupe et que nous répondons tous présent pour le désormais célèbre « Tadadada » d’Iron.  Le bassiste assurera une certaine partie du show et de l’ambiance, grâce à des mimiques qui lui sont si particulières ou des petites phrases en français bien placées.
Ensiferum nous gâtera aussi avec des morceaux tel que One More Magic Potion ou Blood Is The Price Of Glory. Le groupe touche réellement à tout le spectre de sa carrière, les pogos se font sentir et la chaleur en devient presque étouffante. Le son au Trabendo sera fort en chocolat (comprenez fort en décibels) ce soir, bien que j’ai pu constater quelques petits soucis lors du début du set et deux ou trois larsens si je ne m’abuse. Lai Lai Hei sera assuré par notre bon ami Markus, et c’est marrant de voir que dans ce groupe les frontmans sont « interchangeables ». En effet, Petri se charge du death et des voix principales et Sami joue avec sa voix, se permettant des envolés lyriques lors de certains titres. Ceci nous laisse donc un très bon souvenir. Seule bémo dans le show d’Ensiferum, le fait que les samples aient du mal à décoller, ce qui mettra Emmi dans une position quelque peu inconfortable, cette dernière ayant du mal à masquer la misère. Après près de deux heures de show, le groupe nous achèvera avec une intro à la mode russe et un vieux métal old school, en totale improvisation, ce qui finira de ravir une foule complètement déchainée.

Set list
Symbols
In My Sword I Trust
Guardians of Fate
From Afar
Burning Leaves
Pohjola
Heathen Throne
Blood Is the Price of Glory
One More Magic Potion
Hero in a Dream
Unsung Heroes
Iron

Twilight Tavern
Lai Lai Hei
Battle Song

Un très bon show donc, et les vkings repartent pour de nouvelles aventures, nous laissant éponger nos dernières gouttes de sueurs et regagner la sortie, repus de folk pour les jours à venir.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green