Communication de nos partenaires

Doro & Merendine – Paris [21.10.11]

Le 7 novembre 2011 posté par celtikwar

Voici le report de Celtikwar sur le concert de Doro à l’Alhambra le 21.10.11. Une soirée qui restera gravée dans les mémoires. Les photo illustrant l’article viennent de la galerie de Jacky Moutailler. On peut déjà féliciter la concentration et le professionnalisme dont il a fait preuve pour réussir  de si beau clichés devant une foule en délire.



Vendredi soir, début de l’aventure à la capitale ! Petit séjour à Paris pour assister au concert de Doro à l’Alhambra. Premier séjour pour le Celte dans cette superbe salle proche du quartier République, pas de barrière présente, on a donc le sentiment et c’est vrai, d’être très proche des musiciens. L’organisation de la salle est bonne aussi (le tarif des bières un peu cher quand même…).

Le celte arrive sur place pendant le set des transalpins de Merendine, groupe qu’il ne connaissait pas et découvre donc ce soir là, un néo métal avec une pointe de passage hardcore, pas vraiment le style qu’il préfère mais il faut l’avouer les zicos se défendent plutôt bien, et arrivent à faire participer un public essentiellement venu pour la Metal Queen… Donc des afficionados d’un style très différent, et réussir à les faire bouger et applaudir était pour eux un vrai challenge qu’ils ont réussi de manière honnête.

Arrivent alors les décors de scène sublimes de Doro, fabuleux drapeaux d’ailleurs pour cette tournée. Le Celte réussit à se placer aux premières loges et se rend ainsi compte que les personnes présentes près de lui était déjà aux barrières pour le Hellfest, sa famille d’adoption qui se fera remarquer lors du concert et Jacky le photographe de Soilchronicles toujours fidèle au poste pour le plus grand bonheur des amateurs de belles images.

La Metal Queen arrive sur le traditionnel « Earthshaker Rock  » et se voit déjà acclamée par une nuée de fans qui applaudissent à s’en casser les mains. La belle allemande a une pêche d’enfer, comme à son habitude, et fera tout au long du concert tout son possible pour le plaisir du public, jouera avec lui, lui tendra le micro lors des refrains (le Celte peut vous assurer que cela impressionne et rend heureux…), n’hésite pas à venir comme les zicos serrer quelques poignes, headbanguer à tout va…. Enfin tout ce qu’il faut pour être heureux, une meneuse de scène comme on en voit pas d’autres, avec un tel charisme et une si grande présence, peu de zicos peuvent rivaliser… Le public lui rend aussi sa passion, on lui offre des fleurs et des photos. Quelle ambiance les amis…

La set list choisie est composée majoritairement d’hymnes et puise dans toute la discographie de Doro, période Warlock comprise. Les titres joués sont rehaussés de chœurs graves et lourds histoire de rajouter du pesant à un « Fight for Rock » ou au traditionnel « Burning the Witches ». D’autres sont plus rapides et peuvent être qualifiés de « Old School Metal », « Running From the Devil », sur lesquels en tant que fans vous n’avez d’autres choix que de sauter sur place en tapant des mains pour témoigner du plaisir que vous avez à être présent.

Doro est aussi en préparation d’un nouvel album et elle nous présente alors un nouveau titre sur cette tournée, un autre véritable hymne, « Raise Your Fist » qui comme son nom l’indique est taillé pour vous faire lever poing et vous faire crier un refrain rapidement mémorisable. Il est fait pour la scène et devra faire des ravages sur les festochs allemands car déjà à Paris la chaleur monte.

Moment de paix et de douceur avec la ballade « Für immer », à chaque fois c’est un instant majestueux. Que dire de plus …

Après, un solo de batterie de Johnny Dee, qui martyrise ses fûts tout en mélodies, chantant même avec les fans présents. Les cymbales se font cogner à mains nues, les caisses claires risquent l’explosion, mais le musicien maîtrise parfaitement son instrument et nous délivre ici une prestation talentueuse.

Afin de remercier les fans présents et en leur hommage, Doro revient chanter « You’re My Family », la pêche et l’émotion sont présentes, on en aurait presque la larme à l’oeil, quel amour réciproque entre la frontwoman et son public, c’est beau à voir.

La clôture est annoncée avec comme à son habitude « All We Are », Merendine revient alors et participe aussi à la fête, tout le monde est là présent, et donne tout ce qu’il a dans les pattes comme s’il s’agissait des derniers instants de bonheur de sa vie.

Après un si bon moment, personne ne veut s’en aller, Doro demande alors au public quel titre il souhaite entendre, on entend alors une douce voix hurler à en perdre ses cordes vocales « Metal Tango » que Doro lui dédicacera. Rare sont les groupes qui donnent autant d’importance à leur public. Un concert magnifique, un pur moment de bonheur.

Après le concert, une bonne partie du public reste à la sortie de la salle, histoire de se remémorer les grands instants (tout le concert en fait…), arrivent alors les musiciens venus serrer des mains, parler avec leurs fans, et faire quelques dédicaces. Beaucoup de groupes de cette pointure devraient en prendre de la graine.

Vous ne connaissiez pas le Paradis ? Maintenant vous en avez le meilleur aperçu.

 

Earthshaker Rock
I Rule the Ruins
Fight for Rock
Running From the Devil
Burning the Witches
The Night of the Warlock
Egypt
Hellbound
Metal Racer
True as Steel
Raise Your Fist
Für immer
Wacken Hymne (We are the Metalheads)
Without You
Haunted Heart
Drum Solo
You’re My Family
Breaking the Law
All We Are
Metal Tango

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green