Communication de nos partenaires

L’évènement metal de Dijon en ce début de printemps a incontestablement eut lieu en ce samedi 28 mars. C’est en effet dans le caveau du VLV que s’est déroulé le concert organisé par Axelle, dont vous avez pu lire l’interview pour le compte de Cœur de Metal, une association caritative à but musical, dont les fonds récoltés allaient être reversés pour aider les parents de Kevin, jeune bambin touché par le rare syndrome de Kabuki. Ce concert était aussi une façon de montrer que derrière chaque hardos pouvait se cacher un être capable de s’investir dans autre chose que les bitures , satanisme orgiaque et profanateur, ou autres activités asociales qui sont présentées par les médias prédominants comme faisant partie de nos activités quotidiennes. C’est aussi un peu dans ce but que les organisateurs ont eu l’intelligence de « ratisser large » dans le choix des 4 groupes ayant mouillé le maillot ce soir pour cette noble cause.

Evilized est donc le premier groupe à être entré sur la petite scène du VLV, qui était ce soir là très bien garni, signe de l’implication du public pour cette manifestation. En habitués des lieux, forts de nouveaux morceaux issus de leur prochaine démo dont les 4 morceaux ont été joués, les dijonnais nous ont offert un heavy puissant, rapide, à la mise en place irréprochable. La réception du public a d’abord été un peu tiède, ou alors étaient ils simplement impressionnés par le jeu éblouissant de Vincent, lead guitariste aux shreds impitoyables. Personnellement j’avoue l’avoir été…

Enfin, les premiers headbanging se faisaient remarquer, et le set termina avec un beau duo entre Nico et Alexandra, chanteuse du groupe black dijonnais Eclectika.

SET LIST EVILIZED
Escape From My Heart
Wicked Love
All These Broken Dreams
Cardinal Sin
One of us
Bitterland
Another Candle
Bloody Tears (Feat. Alexandra Lemoine de Eclectika)

Pour ce qui est de Moon Wispers, il va m’être difficile d’être impartial. Je ne vous cacherai pas que je suis grand fan de « metal à chanteuse », et

qu’en outre j’ai beaucoup apprécié la qualité des compos de leur demo 2008. Mais ce soir, vu l’enthousiasme du public, preuve a été faite que le metal gothique et symphonique comporte de nombreux supporters. Car c’est devant un public conquis que le set a été effectué. L’intégralité des titres de la demo a été joué, et c’est avec grand plaisir qu’on a pu ainsi les découvrir avec un son vraiment digne, où la voix de Marielle confirme les qualités entrevues sur l’enregistrement, bien que pour ce soir, un peu plus de volume sur ses vocaux n’aurait pas été un mal. Et pas de soucis non plus du coté des musiciens, Laurent aux claviers et chœurs assurant à lui seul une bonne partie de l’ambiance sur scéne, laissant un peu ses petits camarades dans l’ombre. Une belle prestation, donc, durant laquelle nous avons droit à la présentation de 3 morceaux non inclus dans la démo, dont un très émouvant « my roots ». A revoir donc dans les plus brefs délais …

SET LIST MOON WHISPER
The Day I Died
Moon Whispers
My Roots
See You
Strange Fever
Release My Ghost
Rose
Narcissus
Time
Life

J’avoue avoir eu un peu « peur » de la prestation de Giktor Velu. Je ne connaissais en fait d’eux que les 4 ou 5 titres en écoute sur leur page Myspace et je craignais un peu la bouillie sonore, car les Velus, c’est carrément indéfinissable… à la croisée du Thrash, du death, avec une poignée de Black par là, une pincée de Grind, des passages musicaux épiques, de nombreux changement de rythme, le tout baignant dans une atmosphère bien roots…et bien j’en ai été quitte pour une bonne surprise, tant les 10 titres sont passés ce soir comme une lettre à la poste. Et l’assistance ne s’est pas trompée, l’ambiance déjà chauffée par les 2 premiers groupes, devint ultra chaude. C’est en fait le 3eme concert auquel j’assiste au VLV, et je n’avais jamais vu ça. Le peuple metal de Dijon a prouvé qu’il savait headbanguer, pogotter, slammer … une telle participation du public m’a rappelé des temps lointains o

ù des pointures comme Immortal ou Paradise Lost venaient nous rendre visite. Le groupe lui même semblait par moment étonné du déchaînement provoqué … mais était visiblement ravi, et l’ont fait savoir à plusieurs reprises.


SET LIST GIKTOR VELU

Sacrifice
Death Parade
Temptation
The Great Foundation
Germani Corporis Custodes
Dead By Hanging
Under The Sign Of Satan
Apocalypse Vision
In Nomine Veritas
Varldsakadning (Outro)

Il commençait à faire sacrément chaud dans ce caveau. Surtout après la gifle infligée par les Velus, un petit stage à l’extérieur accompagné de la sucette à cancer et du jus de houblon de rigueur, et il faut retourner dans la fournaise. Car un changement de plateau plus tard, c’est au tour des Mâconnais de Seven Gates de faire parler la poudre. Aux premiers accords de « The serpent’s wheel », les vétérans de Saône et Loire mettent tout le monde d’aplomb : c’est une véritable leçon de Death Metal pure souche à

laquelle nous allons assister. Il faut repréciser pour ceux qui ne connaissent pas, que chez Seven Gates, le métal, c’est pas un truc qu’on a découvert il y a 3 semaines et que même s’ils n’ont à leur actif « qu’une » seule demo, le quatuor en a sous le capot. Et une fois de plus, le public ne s’y trompe pas et c’est un parterre de fidèles supporters (un peu épuisés par le sport pratiqué jusque là et par la chaleur un tantinet étouffante quand même) qui se morfle en pleine poire une bonne dizaine de brûlots que n’auraient pas renié Morbid Angel, tout en gardant la patte de nos groupes nationaux. Avec de telles compos résolument taillées pour la scène, ces gars là m’ont réconcilié avec le Death, et me voilà impatient d’avoir « Angel of Suffering », le futur album qui sera bientôt distribué.


SET LIST THE SEVEN GATES

The Serpent’s Wheel
Pressure
Gehenna’s Sword
All Is In All
Angel Of Suffering
Quake Of The Hammer
Temple Of Ashes
No Salvation
Kingdom Of The Lost
Rappel: Angel Of Suffering

Il était à peu prés 1h30 quand les néons de VLV ce sont rallumés une dernière fois, et si Axelle voulait des sourires sur les visages du public, elle a pu les admirer…

Pari réussi, donc. Enfin pour être complet, il faut signaler que pour rendre cet évènement encore plus inoubliable, elle avait prévu des petits « à coté » pas négligeables, comme l’organisation d’une tombola géante, ou les plus chanceux pour un investissement de base assez bas pouvait rafler des lots allant du T Shirt au paquet de 5 ou 6 cds, et l’ exposition des œuvres de TomaBw. Merci donc à elle de nous avoir offert une soirée si belle, superbe organisation, belle affiche, public réactif. Et en un ultime hommage, laissons-lui le mot de la fin : « N’oubliez pas, il est toujours possible de faire avancer les choses. Ne les laissons pas reculer. … »


RETROUVEZ ICI LES PHOTOS DE LA SOIREE (merci à Laurent)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green