Communication de nos partenaires

Une fois n’est pas coutume, Julien que vous connaissez surement pour être chargé de communication au label Brennus Music, est allé à Toulouse début Mars assister à un concert, il a donc souhaité partager avec nous ce bon moment.

Qui dit Snakebite Prod dit concert metal, qui dit concert Metal organisé par Snakebite dit assurance d’une bonne soirée. Ce samedi 10 Mars 2012, Fab et ses joyeux compères ont décidé d’implanter leur campement au Caravan Serail (31). Leurs trois bataillons qui sont montés sur les planches ce soir-là furent BURNING SKULL, RAVE AGE et OROB.

 

On commence avec les sympathiques BURNING SKULL que j’ai vu je ne sais plus combien de fois. Pour ceux qui ne connaissent pas, sachez que le groupe joue un bon Thrash Metal aux riffs bien rapides et taillés pour le live. On sent bien l’influence du groupe Metallica dans leur son et cela n’a pas été surprenant de les voir jouer en cover « Damage Inc ». Aurélien au chant prenait grand plaisir avec se voix rauque au chant de nous dire merci avec la même intonation. Et sans oublier l’interruption entre deux chansons en raison d’un problème technique où la sono grésillait qui amena quelques  moments de rigolades (le responsable était apparemment Manu à la batterie). La petite surprise a été leur dernière chanson chantée en Français même si l’on ne comprenait pas tout mais l’attention était bonne. Au final,BURNING SKULL nous a délivré un show musicalement bien Thrash avec force, charisme et sympathie.

 

On passe maintenant à RAVE AGE, groupe signé récemment chez SNAKEBITE Prod avec  leur album « Right Now ». Là aussi, ça doit sûrement faire la quatrième fois que je les vois mais c’est toujours un bon moment de bonheur. Un Thrash moins rapide ainsi que des passages instrumentaux moins longs comparé à BURNING SKULLS et même s’ils opèrent dans la même catégorie, on ne peut pas dire qu’ils soient réellement en grande concurrence. En effet, RAVE AGE possède également son propre style avec un son analogique bien marquant (que le groupe revendique d’ailleurs). Pour parler du groupe en lui-même, c’est du Thrash bien lourd qui envoie tout ce qu’il faut pour rester captivé à leur concert (et qui avait le don de faire oublier le froid dans la salle). Également, ce sont des musiciens bien sympathiques qui savent discuter avec le public (surtout le Marco avec son bon accent du sud !). Et comme BURNING SKULL, nous avons eu droit aussi à une dernière chanson interprétée en Français qui cette fois, était plus compréhensible que le groupe d’ouverture. Merci RAVE AGE qui nous salue !

 

Et pour conclure la soirée, le Thrash Metal devient Black le temps d’un show appelé OROB. Après les 2 bons groupes qui avaient mis l’ambiance, la tâche d’OROB n’allait pas être aisée pour maintenir le niveau. De mon côté, le Black Metal n’est pas mon style de prédilection du fait de ne pas avoir réussi à accrocher leur concert. Niveau musical, je dois reconnaître que c’est bien taillé avec des bons passages instrumentaux. Le chant Black Metal reste correct même si je le trouve assez classique malgré certains intonations plutôt moyennes. Mais là où j’ai trouvé un manque total de maîtrise, c’est le chant clair totalement faux faisant grimacer certaines personnes. Dommage mais il faut reconnaître que le Black Metal n’est pas facile à gérer et pour s’imposer dans ce milieu au public très réduit, il faut vraiment posséder un bon gros niveau, élément que le groupe OROB ne possède pas encore. A revoir dans d’autres conditions scéniques et musicales.

Au final, cette organisation de soirée par SNAKEBITE s’est quand même bien déroulée. A la prochaine les gars et merci de faire bouger le Metal à Toulouse !

 

Julien.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green