Communication de nos partenaires

Photos + report : Freddy

BASTÄRDS 2018 (70)

Comme l’année dernière à la même date, le Rock ’n’ Eat a eu l’excellente idée de programmer Bastärds pour rendre hommage le temps d’une soirée à celui qui a marqué à jamais notre musique tant par sa way of life que par les morceaux aussi excellents qu’intemporels qu’il a sorti de sa Rickenbacker !

BASTÄRDS 2018 (97)

Arrivé sur les lieux une heure avant le début des hostilités histoire de prendre la température et de m’hydrater, je note que l’affluence est déjà bonne ce qui augure d’une bonne soirée !
Presque 300 road crew au total qui, en attendant le show, sirotent et regardent (ou revoient) le documentaire sur le groupe de légende projeté sur grand écran !
Les lights s’éteignent et Bastärds, combo de Haute-Marne (tout là-haut sur la carte) s’empare de la scène pour près de 2h30 de show, rien que ça !!!

BASTÄRDS 2018 (22)

“We are Motörhead” lance les hostilités et on sent d’emblée qu’on va vivre un putain d’bon moment ; « Rock’n’Roll », « Stay clean », « Going to Brazil » suivent sur la lancée avec un son particulièrement excellent !
« Killed by death » est magistralement envoyé et plonge le Rock ’n’ Eat en transe ! Certes, ce sont des reprises, mais Bastärds ne donne pas dans la pale copie et met tout son âme dans chacun des morceaux ne cherchant pas à parodier l’original…
Sans se prendre le bourrichon et avec une simplicité qui fait vraiment plaisir à voir ! Après une heure de haute volée, un break d’une quinzaine de minutes permet à chacun de souffler et de recharger les pintes !

BASTÄRDS 2018 (45)

On est déjà sur le cul de la bonne claque qu’on vient de prendre mais c’est sans compter sur la deuxième partie qu’aucun n’est près d’oublier !
A peine le set relancé que le public en délire voit débarquer Lucy, show girl version avion de chasse, armée d’une bouteille de ce bon vieux Jack et qui rince à tour de bras tous ceux qui passent à sa portée ! Max (guitare + Chant) n’est pas en reste côté ravitaillement histoire d’entretenir sa voix railleuse… On va dire ça ! ?? Y’a de la fracture de rétine dans l’air et des mâchoires qui tombent à tout bout d’champ ! Les morceaux s’enchainent aussi vite que les pintes défilent dans une folie totale ! Nicolas vient accompagner plusieurs titres à l’harmonica avec un énorme feeling ce qui fait encore monté l’ambiance d’un cran ! Tout le monde est survolté d’autant plus que Lucy entame une deuxième tournée qui frise l’hystérie sur fond d’ « Electricity » et de « Bye bye bitch bye bye » !

BASTÄRDS 2018 (116)

Je jette un œil sur la set list et en voyant défiler « Iron fist » « We are the road crew » et « Ace of spades » je vois que malheureusement la fin du spectacle approche à mon grand désarroi !
« Overkill » version longue (mais qu’on aurait voulu encore plus longue) vient achever ce fuckin’ rockin’ live ! Que l’on croit mais c’est sans compter sur l’insistance du public qui ne veut pas que ça s’arrête en si bon chemin ! 2 rappels viennent clore la soirée mé-mo-ra-ble !
Quelle soirée mes aïeux ! Du type quand tu rentres chez toi t’as les images et le son qui tournent en boucle dans ta tête tellement t’étais bien tout simplement ! Du gros son, du rock’n’roll d’anthologie, du Jack, de la bière, une jolie fille, une ambiance terrible… Quel bel hommage rendu au patron !

BASTÄRDS 2018 (123)

« Putain qu’c’était bon ! ça ne nous le ramènera pas mais de là où il est, il a dû apprécier le bougre » pouvait-on entendre !
Grand merci à tous ceux qui ont permis cette réussite : Bastärds au complet bien sûr, le staff du Rock ’n’ Eat au top comme toujours, Lucy qui a parfaitement assuré et tous ceux venus foutre une putain d’ambiance pour cet hommage dantesque…

Rendez-vous dans un an !

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green