Communication de nos partenaires

Photos + report : Metalfreak

ADX 17 (Copier)

 

Voir et revoir ADX, ça relève toujours du plaisir !
On a beau dire mais, avec les années, le quintet parisien, toujours emmené par les vétérans Philippe “Phil” Grélaud (chant), Pascal “Betov” Collobert (Guitares) et Didier “Dog” Bouchard (Batterie), accompagné des plus récents Julien Rousseau (basse depuis 2013) et Nicklaus Bergen (guitares depuis 2015), n’a rien perdu de sa fougue et nous distille toujours des sets de qualité, trop courts certes, mais de qualité !!!
Mais ça, on en parlera plus tard !

 

Avant eux, trois groupes aux univers pas si éloignés que ça.

 

Grazed « Ton orgasme prend vie dans le sang »
Les death / thrashers du Languedoc avaient la lourde tâche d’ouvrir le bal.
Chauffer la foule avec une musique bien carton non dénuée d’un humour qui appartient au groupe, c’était finalement l’idéal.
Grazed m’a plus convaincu en live que sur album, et leur attitude montrant qu’ils étaient clairement contents d’être là était bourrée d’énergie positive communicative.
Un groupe sur lequel je vais me pencher à nouveau.

Grazed 16 (Copier)

 

Silverwind « A genoux pour ma grandeur, ta force m’appartient »
Pour les avoir vus débuter lors d’un de leurs touts premiers concerts, il est honnête de dire à quel point ils ont progressé, c’en est impressionnant !
Antoine, leur double mètre de chanteur, ne se fait pas remarquer que par sa corpulence : il a bossé très sérieusement sa voix et ses capacités vocales sont désormais impressionnantes.
Bien aidé par ses musiciens qui, eux aussi, rivalisent de talent, il est fort à parier que Silverwind pourra faire partie de ces groupes de heavy metal old school qui risquent bien de faire un fierté hexagonale !
Une musique très Maidenienne bourré de vitamines, de la reprise de Medieval Steel dans le set, des duels de guitares intéressants : Silverwind a fait le métier !
Vite, vite, un album !

Silverwind 02 (Copier)

Lonewolf « Les yeux sans âmes, à l’affût de la chair, la bave sur le fer »
Ce qui est appréciable chez Lonewolf, c’est qu’on n’est jamais déçus.
La bande à Jens, le Running Wild français, continue de nous distiller son heavy / speed metal à l’Allemande avec toute l’énergie d’un chevalier teutonique !
Son set puisant des titres dans des albums les plus anciens, Lonewolf a su faire plaisir à un public qui était venu fêter un de ses plus grand groupe local (avec Nightmare) et chacun y allait à chanter les refrains ou pogoter en chœur !

Lonewolf 09 (Copier)

Le groupe, qui montre qu’on peut être prophète en son pays, a rendu une copie quasi parfaite ! Pourquoi quais ? Mais parce que c’était trop court, mon bon : ils auraient pu jouer jusqu’à quatre heures du matin que personne ne serait reparti !
C’est ça, la grande classe ! Comme j’vous l’dis !

Lonewolf 20 (Copier)

Intro
Hordes of the Night
Wolfsblut
The New Inquisition
Behind the Cross
The Fourth and Final Horseman
When The Angels Fall
Holy Evil
S.P.Q.R.
Viktoria
Made In Hell

 

ADX « Car ce soir, c’est sûr, tu recommenceras, et ton horrible allure fera de nouvelles proies »
Ca fait combien de fois que je vois ADX en concert ?
Dix ? Quinze ? Entre les deux ?
Assurément !
C’est bien simple, c’est toujours un régal.
ADX, c’est l’archétype du groupe qui ne triche jamais !

ADX 05 (Copier)

Toujours à l’aise, toujours interactif avec un public venu pour eux, conquis avant même que le groupe ne pénètre sur scène, tantôt le groupe plaisantant avec lui, tantôt le public chantant des refrains qu’ils connaissent par cœur, que ce soit les plus anciens (« Déesse du crime », « L’étranger », « Caligula »…) ou les plus récents (« La complainte du Déméter », « Red cap », « Division blindée »…).
Une énergie toujours bien présente et une prestation scénique quasi parfaite !
Pourquoi quasi ? Je viens de vous le dire pour Lonewolf : trop court !
Trop court mais intense et tout le monde repart la banane aux lèvres, heureux d’avoir passé un moment avec quatre groupes fabuleux.

ADX 13 (Copier)

Tourmente et Passion
La Complainte du Déméter
Déesse du Crime
Notre Dame De Paris
Mémoire De L’Éternel
Les Enfants de l’ombre
L’étranger
La Mort en Face
Red Cap
Suprématie
Division Blindée
Caligula

 

Une fois de plus, Metallian Productions nous a dégotté une soirée géniale de derrière ses fagots, grand bravo et merci à toute l’équipe !

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green