Communication de nos partenaires

[25 Mai 2013] PYG, Tribute, Océanis

Le 1 juin 2013 posté par celtikwar

 

Ce 25 Mai, direction Ploemeur (près de Lorient) pour une soirée placée sous le signe de la six corde. PYG (Projet Yvan Guillevic) vient de sortir son nouvel album ‘We Live , We Die’ et quoi de mieux qu’un concert pour fêter dignement cet événement ? La salle de l’Océanis est bien remplie : quatre cents personnes, mine de rien.

 

On remarque que le public est fidèle au groupe qui possède une base de fans solide, qui profitent de chaque soirée pour venir applaudir les musiciens. Nombreux étaient présents l’année dernière pour la tournée ‘End Of The World ‘ (le premier opus) ainsi que pour le concert du BBB (Brittany Blues Band). Il est quand même agréable, aussi bien pour les musiciens que pour l’amateur de rock de se retrouver et d’être en terrain connu, cela donne quand même confiance et rajoute à la bonne ambiance de la soirée.

L’ouverture des hostilités est faite avec la formation nantaise Tribute, un trio guitare chant assez original. Le groupe reprend des classiques de Blues et de Rock en passant par la Country en y mettant tout son coeur. Le chanteur, posé sur un tabouret de comptoir, chauffe le public en nous balançant quelques petits cris aigus que l’on entendait plus depuis bien longtemps. Les deux guitaristes acoustiques s’échangent avec brio les soli et couplets. Une énergie débordante qui rappelle un peu celle de Jack Black avec Tenacious D. Du rock déjanté mais finement bien orchestré. Une excellente découverte en tout cas. Autant vous dire que la soirée commence très bien.


Arrive alors PYG sur scène. Le ton est directement donné avec « We Live, We Die », on constate un très bon travail de fait au niveau du son : pour le premier concert de la tournée, ce n’était pas forcément gagné d’avance. Les deux voix de Nelly et Morgan sont bien mises en avant et vous captent entièrement lors des refrains. La partie rythmique est elle aussi plus soutenue, plus marquée que sur l’album, ce qui rend l’effet un peu plus « Métal », surtout lors des outro où les guitaristes se rejoignent pour marteler leurs cordes (autant dire que le Celtikwar était conquis d’entrée). Petit retour ensuite sur le premier album avec le duo « Prisoners Of The World » au refrain mélodique et « Mass Consumption – New Stuff » lui beaucoup plus lourd, avec un superbe solo de guitare si incisif qu’il ne peut laisser de marbre l’auditeur lambda, il y a de fortes chances pour que ce dernier titre deviennent un impératif de la set list.

On se posait la question de l’organisation de la Set List et on comprend alors que PYG a harmonisé au maximum les deux albums, pour rappel ‘End Of The World’ était très axé sur la mélodie alors que ‘We Live, We Die’ est lui plus direct, en remaniant les titres du premier opus, ceci se voient du coup boosté et doté d’un maximum de puissance. Au niveau du chant Morgan se montre plus agressif et Nelly monte encore un peu plus dans les octaves. Pour les guitares, pour faire simple, nous dirons qu’à chaque fois on écoute en restant bouche bée…

Petit passage Heavy (version « True ») avec « Tonight I Kill A King » joué pour la première fois en live, une réussite. Son refrain facilement mémorisable , sa rythmique en deux temps, le gros riff bien lourd sont autant d’ingrédients qui vous collent une banane d’enfer quand qu’ils sont mélangés ensemble lors d’un concert. La suite avec « On The Wall » et son refrain extirpé des années quatre-vingt est très redoutable. Il fallait bien que l’on puisse reprendre nos émotions, c’est pour cela qu’arrive la douce (enfin pas tant que cela) ballade « I Won’t Let You Go » qui voit Morgan et Nelly effectuer un jeu de scène très sympathique.

Reprise des hostilités avec « Ocean Chaser »: on comprend pourquoi il s’agit du premier clip de l’album. Il représente toutes les facettes de PYG, un chant propre et impeccable (Nelly fait des prouesses en live, une voix très puissante), une mélodie qui rentre en tête et un break qui n’en fini pas où Yvan s’en donne à coeur joie pour un passage très Heavy. Autant vous dire que sur scène c’est un moment très redoutable. Petit hommage avec une pointe de tristesse quand même pour la reprise de Uriah Heep « Easy Livin’  » , Trevor Bolder nous ayant récemment quitté.

Retour sur le premier opus avec une suite de quatre titres, le très mélodique « My Greed », le « Siren Song » où l’on comprend que si les marins entendaient cette voix, ils faisaient naufrage…, « End Of The World », un morceaux très complet qu’il est impossible de ne pas chanter et « Time Of Exodus » qui fait de gros ravages avec un refrain mémorisable à souhait et un break avec un déluge de guitares.

Voici venu le passage « méchant » avec le bestial  » Song of the Werewolf » où Alain Boccou vient faire une partie de growl pour contraster avec la voix de Morgan. Un rendu déjà assez surprenant en studio, mais avec un jeu de scène assez marrant, une bataille de chanteur, qui prend plus d’ampleur et donne une accroche très sympathique. Il ne lui manquait que la peau de bête et c’était un vrai loup garou.

Mais voilà toutes les bonnes choses ont un fin, malheureusement et voici l’heure des rappels avec « Hey Woman » taillé pour la scène, direct simple c’est un morceau de Hard US qui fait évidement mouche, puis « New Hope » qui revient nous bercer par ses douces mélodies.


Au final une excellente soirée de passée dans la bonne ambiance et la bonne humeur. Avec des musiciens talentueux mais qui sont loin d’avoir la grosse tête car sont venus saluer chaque personne qui quittait la salle en les remerciant d’être venu, un geste simple c’est vrai mais quand même cool qui témoigne de la convivialité de la soirée. On remarque aussi une grosse progression de la formation, PYG a beaucoup évoluer avec un réglage des sons plus lourd taillé pour le live, un jeu de scène amélioré, Morgan et Nelly circulent sur tout l’espace et possèdent une présence surprenante. Yvan, Bernard et John jouent aussi entre eux occupant ainsi une plus grande superficie et passant devant chaque personne du premier rang.
Petit bémol peut être (enfin c’est vraiment pour être tatillon, mais en espérant ne pas passer pour un *****) . C’est au niveau des jeux de lumières, qui ne sont  pas assez exploitées. Des pauses entre chansons avec la scène éclairées, l’ambiance serait peut être plus prenante si pour les solo d’intro comme « Time Of Exodus » par exemple, l’espace restait sombre et seul Yvan et sa guitare étaient éclairés, pour ensuite allumer toute la scène lors de l’arrivée de la rythmique, où mettre la lumière sur Jean-Noël pour l’ouverture « New Hope ».

Une soirée géniale, comment finir cet écrit:

Merci à toute l’équipe de l’Océanis, à Tribute, et PYG

Toutes mes félicitations à PYG pour cette excellente soirée.

 

 

Set List :
We Live , We Die (Part II) *
Prisoners Of The World
Mass Consumption- New Stuff
Tonight I Kill A King *
On The Wall *
I Won’t Let You Go*
Ocean Chaser*
Easy Livin’ *
My Greed
Siren Song
End Of The World
Time Of Exodus
Song of the Werewolf*
Hey Woman*
New Hope
* (titres du nouvel opus)

 

Tribute:http://mathieulebot.wix.com/tributeofficial1

 

Facebook:https://www.facebook.com/PYG.Projet.Yvan.Guillevic

Site:http://www.pyg-official.com

Retour en début de page

1 Commentaire sur “[25 Mai 2013] PYG, Tribute, Océanis”

  1. 1

    Salut et merci pour cette chronique très sympa.
    Tant fait pas, tu ne vas pas passer pour un ******. Juste une petite précision, pas pour faire mon pignou, mais pour expliquer. Coté son , le tech , c’est à dire bibi, suit le groupe depuis le début ainsi que sur les projets parallèles ( Empty Spaces et BBB ), alors notre éclairagiste débarque dans le projet et c’était son baptême du feu. Donc, çà n’ira que mieux dans l’avenir.

    Ps : même moi, j’ai planté deux ou trois trucs durant le show. Mais je ne dirai pas où même sous la torture !!!! 😆 😆 J’ai déjà eu ma remontée de bretelles avec le chef, mais bon c’est normal, c’est le chef !
    Nobody’s perfect 😉 😉

    Dans tous les cas, heureux que tu aies passé une bonne soirée avec nous. 😀 😀

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green