Communication de nos partenaires
15 septembre 2019

Korn – The Nothing

par Bloodybarbie
korn

Note du SoilChroniqueur (Noname) : 8,5/10

Ça fait donc une semaine que je me passe cet album en boucle. Je ne pensais pas revivre ça depuis le lycée en 2004. On va y aller franco : cet album est incroyable.

Sincère, sans artifice et direct, The Nothing est l’antithèse de ce qu’a pu être l’horreur Remember Who You Are. Ici, il n’y a pas de chialades ou de poncifs redondants et forcés. Hormis sur l’introduction mais qui (curieusement) passe naturellement comme s’il fallait expulser ça directement dès le début. Pour que le reste puisse mieux te péter à la gueule ensuite.

Lire l'article
0 Commentaires
7 septembre 2019

Slipknot – We Are Not Your Kind

par Bloodybarbie
SlipknotAlb

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 5/10

Putain, je pensais la discographie de Slipknot bien plus conséquente que cela, pour un groupe exerçant depuis 1999. À peine six albums en comptant We are not your Kind, un trou d’air de six ans entre All Hope is Gone (2008) et The Gray Chapter (2014), j’aurais pas dit. Il faut préciser que moi, le Néo Métal, ça a été une phase assez courte.






Lire l'article
0 Commentaires
The-Book-Of-Souls-Live-Chapter-Coffret-Edition-Deluxe

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 10/10.
Trente ans de carrière et 16 albums déjà et c’est comme si les anglais n’avaient que 20 ans. Inutile de se tartiner une tonne de crème sur la gueule pour rester jeune, faire du métal est le secret de la jeunesse éternelle dans son âme et sa tête (parce que bon, les rides, toussa… tout le monde y passe) et ce jusqu’à la mort (et ce ne sont pas les exemples qui manquent).






Lire l'article
0 Commentaires
15 janvier 2018

Trivium – The Sin and the Sentence

par Bloodybarbie
trivium

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8.5/10.
Comment transformer une croix rouge en un cœur ? C’est facile, faites de la merde pendant un bon moment puis sortez un super nouvel album et tous vos péchés seront pardonnés (d’ailleurs, ironiquement, l’album traite de ce sujet).






Lire l'article
0 Commentaires
25 juin 2016

Kvelertak – Nattesferd

par Bloodybarbie
Kvelertak

Note du SoilChroniqueur (Valquest) : 7.5/10

Les tarés norvégiens de Kverlertak sont de retour avec leur 3ème album Nattesferd et du chemin a  été parcouru depuis.  Le premier album éponyme (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/kverlertak-kvelertak) et Meir http://www.soilchronicles.fr/chroniques/kvelertak-meir) :  l’un  a  permis de démontrer l’originalité du groupe en mélangeant le Black Metal et le Punk Hardcore ce qui en résulte une potion  explosive  et ravageuse  . Le  second a distillé  un peu plus ces influences pour obtenir  un album  plus accessible  avec une signature chez Roadrunner Records et a  considérablement augmenté la popularité du groupe. Seulement voilà, qu’avons-nous sur ce 3 ème album ?

 






Lire l'article
0 Commentaires
22 juin 2016

Gojira – Magma

par Bloodybarbie
gojira

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

Je m’étais promis de ne pas écouter les singles annonciateurs du nouveau Gojira mais les réseaux sociaux ont été plus forts que moi : j’ai succombé à l’appel de « Silvera » et « Stranded », respectivement deuxième et quatrième titre de « Magma ». Je n’en dirai rien de suite, préférant renouer avec une vieille tradition de chroniqueur : le « track by track ».
Avant d’entendre, on regarde. Le groupe a une nouvelle fois soigné l’emballage, son identité visuelle n’ayant jamais eu à souffrir de la plus légère faute de goût, démos incluses. De plus, on peut facilement noter, lorsque l’on met bout à bout chaque disque, que l’évolution des codes couleurs et du graphisme se fait toujours dans la logique de l’évolution musicale, de l’organique au minéral. Au niveau de la durée des compositions, j’avais été légèrement désappointé de lire une interview dans laquelle Gojira annonçait écrire des titres plus courts sous prétexte que le temps d’attention des auditeurs se réduisait.






Lire l'article
0 Commentaires
5 juin 2016

Soziedad Alkoholika – Sesion# 2

par Bloodybarbie
Soziedad

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

Voilà plus de 25 ans que les Espagnols de Soziedad Alkoholika font entendre leur Crossover politisé et militant (prisonnier politique, droit des animaux, etc.) à travers le monde. Pour ma part, j’ai dû commencer à voir leur groupe sur scène à partir de 1995 puisqu’ils étaient programmés dans à peu près toutes les fêtes de villages du Pays Basque, et merci bien.
Etant attaché aux identités culturelles et aux particularismes locaux, il me semble évident que le quatuor incarne mieux que quiconque le style Thrash made in Espagne. Les mecs chantent dans leur langue, c’est gueulard et festif, un peu l’équivalent d’un Ratos de Poaro, en cent fois mieux. Autrement dit, on est très loin de l’édulcoration de Crisix, certes bien plus à la mode que nos amis deSoziedad Alkoholika, mais qui a complètement renié ce qui faisait la particularité de son pays.






Lire l'article
0 Commentaires
8 mai 2016

Downthesun – Downthesun

par Metalfreak
Downthesun

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Il y en a peut-être qui sont restés scotchés sur l’aube des années 2000 et la vague Neo Métal emmenée par les KornDeftones et autreCoal Chamber. Pour ceux-là, les nostalgiques, sachez que si vous êtes passés à côté de l’unique album éponyme de Downthesun, vous manquez un truc qui va vous calciner le calbut.






Lire l'article
0 Commentaires
23 août 2015

Disincarnate – Dreams Of The Carrion Kind

par Bloodybarbie
Disincarnate

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Est-il vraiment nécessaire de présenter James Murphy si ce n’est pour rappeler que lui et sa guitare ont participé à quelques-uns des meilleurs albums de Death Métal ? « Spiritual Healing et Cause Of Death » entre autres car je pourrais également citer son passage chez KonkhraCancer(« Death Shall Rise ») ou Testament (« LowThe Gathering »).

 






Lire l'article
0 Commentaires
12 mai 2014

Atrocity – Todessehnsucht

par celtikwar
atrocity_todessehnsucht

Note du Soilchroniqueur (Arno):7,5/10

 

Tout d’abord, une petite explication pour les filles : Atrocity est le groupe officiel d’Alexander Krull que vous connaissez peut-être parce qu’il est le mari de Liv Kristine (Leaves’ Eyes). Mais si, vous savez, cette chanteuse qui n’a jamais rien fait de mieux que participer à Theatre Of Tragedy, groupe qui a institutionnalisé l’alternance entre les grunts d’un bourriquot en rut et le chant diaphane d’une blonde évanescente (Velvet Darkness They Fear) !

 






Lire l'article
0 Commentaires