Communication de nos partenaires
1 décembre 2016

Heavy Duty – Endgame

par Bloodybarbie
heavy-duty

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7,5/10

Alors que l’on parle des États-Unis uniquement pour leur changement de président, nous, c’est un autre domaine qui nous intéresse. Leur Metal plus bourru !

Quoique non, en fait : Heavy Duty c’est un groupe français. Du coup l’Amérique, bin pour le ,on s’en fout.

Heavy Duty est une jeune formation toulonnaise de Heavy Metal officiant depuis 2008 avec, au départ, une chanteuse, Michaelle, que l’on peut entendre sur le premier album ‘What we’ve been through’ en 2010. Une nouvelle naissance ensuite pour le groupe avec une reformation et l’arrivée d’Yvan au chant pour ‘Second Coming’ 2012, le troisième opus ‘Built to resist, Vol.1’ sort en 2014, et c’est tout naturellement deux années plus tard que voici débarquer ‘Endgame’ dans les bacs.

Lire l'article
0 Commentaires
16 juin 2016

CardiaC -Sangrar hasta lograrlo

par Bloodybarbie
cardiac

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10

« Mon cœur, mon amour… Mon amour, mon cœur… » Que ce soit musicalement ou dans les informations éparses qu’il faut s’évertuer à farfouiller pour trouver, CardiaC a le don de vous donner de la tachycardie en brouillant les pistes comme un toréro – ou une prostituée – ferait des passes sur celle des arènes. Le groupe au nom anglophone propose un Sangrar hasta lograrlo, 5ème album au titre bien hispanique (et tout dans la langue de Cervantès)… alors qu’ils sont genevois, et pas du pays d’Aragon et de Castille – dans lequel, comme chacun sait, il y a des garçons et des filles qui aiment les glaces vanille et citron ! Ce qui est d’autant plus rigolo, c’est de s’imaginer qu’en temps qu’helvètes, ils sont programmés au festival de jazz de Montreux… et faisant du Metal… et pas des plus gentils, cela dit en passant.

Lire l'article
0 Commentaires
18 mars 2016

Twitching Tongues – Disharmony

par Bloodybarbie
Twitching Tongues

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7.5/10

La teinte est donnée d’entrée de jeu par le morceau éponyme : au-delà de son titre et son artwork obscur, Disharmony de Twitching Tongues ne va pas faire dans le rose bonbon à paillettes. La marche funèbre d’ouverture et son piano avec une grosse reverb’ annoncent les ténèbres à venir.

Troisième album du groupe californien, on est face à un mélange assez étrange de riffs BlackDoomThrashDeath… et pourtant le groupe se revendique comme de la mouvance Hardcore ! Assez éloigné de ce mélange pourtant, même si on ressent la présence de la lourdeur HxC sur « Insincerely yours », la noirceur des harmonies – ou disharmonies si vous préférez – et la double pédale omniprésents tout du long de l’album mènent davantage à penser aux courant les plus noirs du Metal.

 

Lire l'article
0 Commentaires
13 mars 2016

El Caco – 7

par Bloodybarbie
el caco

Note du SoilChroniqueur (Wilhelm von Graffenberg) : 8.5/10

Ce qu’il y a de bien et efficace avec El Caco, c’est que tout est dit dès le départ : leur label s’appelle Indie Recording et ils font du rock indé, et leur nouvel album s’intitule 7, je vous laisse deviner pourquoi…

Efficace est le mot juste. La scène scandinave devient – non qu’elle ne l’a jamais été, mais c’est d’autant plus notable actuellement – un vivier de groupes en tous genres, du Rock le plus gentil au plus extrême. On est là face à des norvégiens qui nous proposent un Rock épuré et catchy, avec un groove bien prenant.

 

Lire l'article
0 Commentaires
5 janvier 2016

Dark Symphonica – Immersion

par Bloodybarbie
Dark Symphonica

Note du SoilChroniqueur (Wilhelm von Graffenberg) : 9/10

On s’était habitués à la British Invasion, va désormais falloir faire avec l’Australian Kiss. Dans les deux cas de figure, c’est assez jouissif, hé, hé, hé… Australia’s got Talent, assurément ! Dark Symphonica, groupe sis à Brisbane, propose son premier album, Immersion. « Dark Symphonica likes Cradle of Filth + Epica + Nightwish + Dimmu Borgir + Dream Theater + Arch Enemy”… Je crois que tout est dit dans ce statut, ça résume bien ce que propose le groupe australien, ces influences étant tout à fait repérables sans en avoir la liste exhaustive sous les yeux. Cool, je suis dans mes éléments de prédilection

Lire l'article
0 Commentaires
28 décembre 2015

Intronaut – The Direction of Last Things

par Bloodybarbie
intronaut

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 7.5/10

En voilà un album de prog qui fait chaud au cœur pour bien terminer l’année, celui d’Intronaut, un groupe tombé dans les oubliettes à cause de leurs précédents albums moyennement mémorables !

Avis au fanclub de Tool et Mastodon, Between The Buried And Me, Tesseract…Ceci est pour vous (je vous vois baver de là) !

Lire l'article
0 Commentaires
21 octobre 2015

Once Human – Life I Remember

par Bloodybarbie
Once Human

Note du SoilChroniqueur (Wilhelm von Graffenberg) : 9.5/10

Qu’elles sont lointaines les premières amours de Logan Mader, du temps où il shreddait des Davidian pour Machine Head. Pour ce nouveau projet Once Human, fans d’Arch Enemy, arrêtez-vous ici et posez votre oreille sur cette galette, ce The Life I remember vaut clairement le coup d’y faire travailler son marteau et son enclume (oui, je spoile déjà la fin et la note que je vais y attribuer, mais tant pis, au moins les choses sont dites).

 

Lire l'article
0 Commentaires
10 mai 2013

Malemort – French Romances

par Metalfreak
Malemort

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Alors là, pour le coup, les perfectionnistes qui ne peuvent s’empêcher de classer chaque groupe dans un style défini avec exactitude vont y perdre leurs petits. Pour ceux qui ne démordent pas qu’un carré est un carré vont se poser immanquablement la question de savoir dans quelle catégorie situer Malemort avec exactitude !

Lire l'article
2 Commentaires
8 octobre 2012

Attika 7 – Blood of my enemies

par Metalfreak
Attika 7

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 7/10


Plutôt originale, la genèse du groupe Attika 7 dans la mesure où Rusty Coones, meilleur ami du chanteur Evan Seinfeld (chanteur de Biohazard), a composé tous les titres de ce « Blood of my enemies » lors de ses sept années de détention pour une histoire de trafic de drogue. Sept années passées à la prison d’Attica de New York, voilà l’origine du nom de ce groupe formé autour donc de ce Hell’s Angel à la guitare, de Seinfeld au chant, du bassiste Tony Campos (entre autres Soulfly, depuis parti et remplacé par Scott Reeder, ex-Kyuss) et du batteur Tommy Holt pour pratiquer un metal hybride à classer entre Pantera et des groupes beaucoup plus stoner.

Lire l'article
0 Commentaires
13 décembre 2011

Solstafir – Svartir Sandar

par Dada metal
solstafir_svartir_sandar

Note du Soilchroniqueur (Dada Metal) : 9/10


Entre le XIIe et le XIIIe siècle, des récits mythologiques racontaient les origines d’elfes islandais (huldufólk), des nains qui reçurent la conscience et l’intelligence par des dieux primordiaux en des temps ancestraux.
Plus qu’une plongée musicale, c’est à une plongée folklorique que nous convie Solstafir à chaque nouvel opus. Un groupe dont les racines culturelles sont intrinsèquement liées à leur musique.

 

Lire l'article
0 Commentaires