Communication de nos partenaires

Un petit retour en arrière!

Ça fait un petit moment déjà que ce concert est passé, j’avais longtemps hésité avant de poster ces photos, et puis, comme elles sont prises, il serait dommage qu’elles restent dormir dans mon ordinateur. Et puis, ça me permet de me rappeler quelques bons souvenirs!

Le temps pour moi de vous parler en quelques lignes de ce concert de Djent qui se passait au Secret Place, salle qui porte bien son nom.

La soirée a commencé avec Outcast, groupe qui a explosé à la sortie de son dernier album Awaken the Reason. Côté musique, c’est super technique et carré, sans oublier un certain côté accrocheur qui permet au public de ne pas se sentir largué. Côté scène, c’était un brin timide, les musiciens restant un peu trop concentrés sur leurs instruments. Heureusement, c’est une sensation qui s’est atténuée dans une deuxième partie de set. Suite à quelques soucis de compréhension, je n’avais pas mon appareil durant leur prestation, et n’ai donc pas pu immortaliser l’évènement. Sinon, pour ceux qui assisteraient à un de leur show, allez discuter avec eux ensuite, ce sont des mecs vraiment cools.

Le temps d’aller chercher mon appareil avec l’accord exceptionnel des vigiles (merci d’ailleurs) et c’est Uneven Structure qui entre en scène. Là, ça headbang un peu plus, le chanteur sait bien dominer la (petite) scène et manie pas mal l’humour, autant que le growl. La musique reste, et ce sera le mot d’ordre toute la soirée, très technique. On sent les années passées à triturer les cordes. Uneven Structure semble un peu moins connus qu’Outcast (en tous cas, je connaissais pas), mais ils ne déméritent pas ! Avec, en plus un double album pour leur première offrande, il faudrait aussi que je m’intéresse à leur cas.

Dernier groupe de la soirée. Textures. Et bien… comment dire ? Textures, quoi ! Malgré la présence de six musiciens sur une scène vraiment petite, ça déménage. Les micros ont d’ailleurs dû être installés dans la fosse, pour leur laisser un peu d’espace, ce qui a presque engendré quelques incidents dus aux pogos et autres mouvements de foule. Les Néerlandais ne tenaient pas en place et ça a été l’un des concerts les plus difficiles à photographier (surtout que les lumières n’aidaient pas) ! il est juste dommage que le son ne suivait pas toujours, surtout pour le chant que je n’entendais que peu. Parce que sinon, Textures, ça déménage ! Allier la fouge d’un jeu de scène aussi sautillant et un doigté aussi précis et arachnéen, c’est impressionnant!

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green