Communication de nos partenaires

Report et photo : Metalfreak

 

 

Décidément, lorsque Metallian Productions touche à quelque chose, il le transforme en or : une fois de plus, soirée sold out.

En même temps, une affiche regroupant trois groupes qui respirent, vivent et transpirent le rock’n’roll à ce point, ça ne pouvait qu’attirer les foules.

 

Pour ouvrir le bal, les Grenoblois de Whisky Of Blood dont la réputation n’est plus à faire.

Groupe « pour le fun » au départ, les quatre garçons (accompagnés de la délicieuse Klodia qui a su attirer les regards masculins) balancent un sleaze / hard rock teinté heavy bourré d’influence facilement identifiables comme autant d’hommages aux grands anciens que sont Dokken, Scorpions, Motörhead ou autre Wasp bien foutus.

Chaque musicien tient la baraque tout comme il faut et on regrette que le set passe trop vite !

Pour ceux qui n’en avaient pas encore entendu parler, les Suisses de Worry Blast sonnent comme un magnifique groupe influencé AC/DC.

Un guitariste qui confine au génie, un groupe qui transpire la musique des Australiens, et des titres accrocheurs au feeling garanti : il est étonnant que ces garçons ne sont pas plus connus que ça et, vu la conviction qu’ils y mettent, il est fort à parier qu’ils sont aux portes d’un succès mérité.

A suivre, assurément !

Pour la n-ième fois que je vois Nashville Pussy, il faut que je reconnaisse que je ne m’en lasse définitivement pas !

Encore une fois, ils ont assuré le show de fort belle façon.

Une nouvelle bassiste, une Ruyter Suys toujours aussi excitée comme un acarien au salon de la moquette faisant office de pois sauteur sur la scène, un Blayne Cartwright survolté et un batteur clône des barbus de ZZTop


Setlist :

Come On Come On

Rub It to Death

I’m So High

Pillbilly Blues

High as Hell

Wrong Side of a Gun

Shoot First and Run Like Hell

Hate & Whiskey

Going Down Swinging

Everybody’s Fault But Mine

Up the Dosage

Can’t You See (The Marshall Tucker Band cover)

Go to Hell

Good Night for a Heart Attack

Why Why Why

Go Motherfucker Go
Rappel :

Struttin’ Cock

Fried Chicken and Coffee

 

Encore un grand merci à Yves Campion, François Cacciatore et l’équipe de Metallian Store.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green