Communication de nos partenaires
Live report : Eric Killmister
Photos : Metalfreak

 

Soirée un brin nostalgique ce soir à l’Ampérage avec la venue de Satan Jokers, l’un des groupes phare de la scène métal des années 80. Bon, le groupe n’est plus vraiment le même, puisque seul Renaud Hantson est encore là, mais cela ne veux pas pour autant dire que ça n’est plus ça, bien au contraire !

Avant les vedettes de la soirée, nous avons eu en apéritif, trois groupes qui ont tous bien assuré. Que ce soient les stéphanois de Holy Cross, avec leur power métal à ranger entre Running Wild, Judas Priest, voire Iced Earth ; les locaux de Restful organisateur de la soirée (bravo et merci à eux !) déroulant un heavy racé mené de main de maitre par leur excellent vocaliste ; ou bien encore les marseillais de Pryde, pour ce qui me concerne LA surprise de la soirée, peut-être dans un registre légèrement différent, entre un prog/métal enthousiasmant ( la longue intro à la Dream Theater) et un métal un peu plus actuel n’hésitant pas à lorgner vers In Flames et Dark Tranquility. Du très bon, bien fait, deux guitaristes se relayant parfaitement, une ligne rythmique en béton, et pour coller parfaitement au tout un chanteur qui m’a fait forte impression. Le seul petit bémol, les claviers que l’on entendait malheureusement pas beaucoup (sans doute à cause de la salle). A revoir, à conseiller ! En plus les zicos, avec qui j’ai un peu discuté après sont vraiment hyper sympa !
Place maintenant à ceux que tout le monde attendait, les fils du métal, Satan Jokers ! Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on a pas été déçu ! Quelle pêche ! La seule petite surprise étant le poste de bassiste tenu par Julien Loison de Furious Zoo en lieu et place de Pascal Mulot retenu par d’autres obligations. D’entrée ça part fort avec deux vieux morceaux, « Sorcier » tiré du 3eme album du groupe, mais dans une version beaucoup plus actuelle, enchainé avec « Pas fréquentable » (« Trop fou pour toi« ) sur lequel déjà les vieux fans se font entendre sur le refrain. Suivent ensuite le désormais classique « Fétish X« , où Michael Zurita (guitare) commence à montrer le bout du nez : et ça va aller crescendo, plus le show va avancer et plus on va avoir droit à une véritable démonstration d’un mec qui est sans doute l’un des touts meilleurs. S’ensuit « USA » (Union Sacrée des Assassins… fallait le trouver, Renaud !) qui déboule pour illustrer le « SJ 2009 » et dont ce sera l’unique extrait. Le groupe s’accorde ensuite une légère pause pendant que Renaud nous explique ce qui va suivre. Le chanteur se fait d’un coup un peu plus grave, nous parlant de ses problèmes d’addictions, cocaïne, notamment. Il nous explique que les 5 titres qui vont suivre font partie d’un album composé avec l’aide d’un thérapeute, le docteur Laurent Karila, qui l’a aidé dans sa lutte dans son combat contre la drogue. « Reine cocaïne » nous prend aux trippes, assénée comme un coup de massue, dans une version hyper rapide, juste le temps pour nous de nous apercevoir qu’Aurel, derrière les futs n’est pas non plus manchot ! Quelle hargne ! Ceci dit, sur les 5 extraits d’ »Addictions« , ce sera un peut le maître mot : les musiciens semblant accompagner de toutes leurs forces Renaud dans sa rédemption. « Substance« , récompense et son refrain popisant, en parfait contraste avec les paroles, les montées et descentes de manche de Zurita parachevant le tout. La lourdeur d’ »Euphorie » et la violence d’ »Appétit pour l’autodestruction » (à noter le petit clin d’œil sémantique vers Guns ‘n’ Roses) maintiennent la pression, qui ne sera d’ailleurs pas relâchée avec « Ma vie sans« . Après ce superbe enchainement, Renaud Hantson s’octroie une nouvelle pause pour présenter les deux morceaux suivants issus de « Psychatric« . Le frontman prend le temps de se moquer gentiment de son thérapeute, accusé d’être encore plus malade que lui-même au regard des textes écrits. Et c’est vrai qu’aussi bien « Crime tribal » qu’ »Obsession » ont l’air vraiment torturées. Musicalement, Zurita continue sont show, bien aidé par l’intérimaire Loison et le cogneur de service, mister Aurel. Fin de l’intermède psy, avec un autre grand classique, de T-rex celui-ci, « Get it on« , livré ici dans une version monumentale ! On voit ici très largement ou sont les vraies influences de Hantson. Ce titre en live est une pure merveille ! Et que dire de ce qui va clôturer le spectacle ! Bon on aura droit c’est vrai au pur solo de batterie (heureusement pas trop long !) bien dans la tradition, Michael donnera également la leçon muni de son Ibanez, en n’oubliant aucun des gimmicks qui font la noblesse du métal. De plus, il le fera avec grande classe. Quand je parlais de ce qui allait suivre, je faisais allusion aux deux derniers brûlots qui termineront la prestation de la bande à Renaud. « En partance pour l’enfer » fait monter la température ambiante d’un cran (et pourtant, je vous prie de croire qu’il fait chaud ce soir à l’Ampérage !)… Et que dire du titre que tout une salle attendait, « les fils du métal » (ce que nous sommes tous, nous les passionnés). La version délivrée mettra le feu de partout, le riff d’origine étant encore plus violent qu’a l’accoutumée, le combo jetant ce qui lui reste de forces dans la bataille. Un grand moment de pur heavy métal, mettant votre serviteur en transe ! La soirée se terminera au stand merchandising avec Renaud dédicaçant à tour de stylo tout ce qui se présente, vieux vinyles, billets d’entrée, tee shirts….Le tout avec une disponibilité et une gentillesse qui fait chaud au cœur.
Retour en début de page

5 commentaires sur “Holy Cross + Restful + Pryde + Satan Jokers (Grenoble, l’Ampérage, 25 octobre 2013)”

  1. AvatarYoann Pingeon
    Posté: 3rd Nov 2013 vers 17 h 38 min
    1

    Excellents concerts, ne connaissant que Satan Jokers j’ai moi aussi été agréablement surpris par les trois autres groupes et surtout Pryde ! Ils ont fait monter la température jusqu’à ce que Satan Jokers fasse exploser le baril de poudre qu’était l’Ampérage ce soir la.
    Je tiens aussi à dire qu’effectivement Renaud est vraiment super agréable et très abordable étant donné que j’ai eu l’occasion de discuter avec lui lors de la séance d’autographes de Satan Jokers au Metallian Store, discours très intéressant et pertinent de sa part (notamment par rapport à son « ancienne » addiction et au travail de prévention qu’il fait), vraiment agréable de voir qu’il prend plaisir à discuter avec ses fans et ne vient pas juste pour jouer, prendre l’argent et se casser.

    Par les fils du métal !!!
    PAR LES FILS DU MÉTAL !!!

  2. Avatarerikillmister
    Posté: 3rd Nov 2013 vers 19 h 49 min
    2

    Et Renaud est vraiment comme ça! étant arrivé assez tôt à l’ampérage avec mon frère, on à croisé le chanteur devant les loges. J’avais le vinyl de « les fils du Métal » à la main, et il me l’a dédicacé vraiment très gentiment, alors qu’il devait commencer à se préparer. Quand je vois des lascards comme lui, disponible, pas la grosse tête, et avec bien sur un talent qui pour moi est intact(je trouve qu’il chante vraiment bien!)je ne peut qu’écrire la vérité!

  3. Avatarerikillmister
    Posté: 3rd Nov 2013 vers 19 h 51 min
    3

    Putain, Chris! Tes photos sont géniales!!!

  4. 4

    Un super concert
    Grande découverte PRYDE super groupe
    j’ai acheté leur 2 cd super
    Merci à Renaud tjrs aussi agréable

  5. 5

    😀
    une super soirée
    un bon Groupe Pryde
    super satan Joker

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green