Communication de nos partenaires

Hellfest 2014 – Vu par Olive Yeah (jour 2)

Le 21 août 2014 posté par OliveYeah

(NdMetalfreak) Régulièrement pendant le mois d’août, on va parler du Hellfest. Quelques membres de Soil Chronicles y étaient, accrédités ou non, et ont eu envie de partager ce qui a été pour eux un grand moment.

 

Aujourd’hui, place à Olive Yeah en mode globe-trotter pendant trois jours ! Il nous raconte sa deuxième journée !

Texte et photos : Olive Yeah.

 

 

Après les déflagrations prisent dans les tympans lors de la journée d’hier, aujourd’hui sera beaucoup plus calme niveau concerts.
En effet la journée commence par l’écoute en exclusivité mondiale de « Cauldron of Chaos » le nouvel album de 1349 en compagnie du mythique Frost et du guitariste Archaon.  Sans rien dévoiler le moins que l’on puisse dire est que ce nouvel opus est tout simplement monstrueux.
Ayant plusieurs interview de prévues dans l’après midi et la programmation n’étant pas spécialement à mon gout, j’en profite pour déambuler sur le site afin de m’imprégner de l’ambiance et faire de belles rencontres comme celle avec le cultissime Papy Metal.

Petit passage au pied de la grande roue que je n’ai pas essayé, mais paraît il que la vue d’en haut n’est pas désagréable du tout.

Le royaume du muscadet vaut sacrément le détour

Il est temps de retourner à l’espace presse afin de rencontrer plusieurs groupes disponibles pour des interviews. J’en profite pour dire qu’un des gros problèmes sur le site est la très mauvaise qualité du réseau téléphonique. Aussi il est très difficile voir impossible de joindre une personne en urgence pour l’informer que les horaires sont avancés. Si jamais l’organisation pouvait remédier à ce problème cela serait vraiment une aide précieuse lorsque des membres d’un même webzine cherchent à se joindre. Ceci étant, les interviews terminées, j’en profite pour faire quelque photos de cet espace presse au sein duquel une mini rampe de skate a même été installée.
Voici donc une mini galerie

Il serait grand temps d’en prendre plein les oreilles, aussi c’est avec beaucoup de plaisir que je me dirige vers la Temple pour assister au concert de Shining. Avant d’entrer dans le vif du sujet il faut dire qu’avec ce groupe c’est tout ou rien, et cela dépend tout simplement de l’humeur de son leader de chanteur Niklas Kvarforth. L’ayant déjà rencontré en face à face dans le passé celui-ci s’était avéré être d’une grande gentillesse avec moi juste avant de littéralement péter un cable 15 minutes après. Alors qu’en est-il de ce concert ?
Et bien Niklas arrive sur scène avec sa bouteille de Jack Daniels déjà dégoupillée, (un membre ayant eu l’opportunité d’assister au concert backstage me confirmera que le chanteur était déjà bien perché avant de monter sur scène s’amusant à boire et se faire vomir juste après…bon oui Niklas est vraiment un personnage à part).

Ceci étant le groupe joue et joue vraiment très, rien à dire au niveau musical.
Le concert débute avec  « Han som hatar människan », Niklas adresse des fuck au public et prend un malin plaisir à cracher du jack dans la bouche d’un photographe.
Le bassiste en prend aussi plein son grade mais cela ne l’empêche pas d’assurer.

On pourra dire ce que l’on veut au sujet de Niklas, qu’il est possédé par sa musique, qu’il est complètement azimuté, que son attitude est déplacée (certes cracher sur son public en lui adressant des fuck tout au long du concert), musicalement Shining sur scène ça assure grave. La paire de guitaristes est vraiment au top.

Une prestation forte, intense mais qui malheureusement se terminera au bout de 35 minutes au lieu des 50 minutes de prévues. Alors Shining, grosse farce ou superbe groupe de concert ? La question reste posée et la réponse réside uniquement dans l’état mental de son leader.
Suite donc au concert mitigé de Shining, je reste sous la Temple dans l’attente d’une valeur sure du black métal, j’ai nommé Tsjuder.
Les norvégiens pratiquent un black métal violent puissant mais leur force est que la mélodie n’est jamais oubliée, leurs titres sont autant de pavés qui tracent la route vers les enfers.
Avoir un batteur aussi démonstratif que Christian Svendsen (Anti-Christian, bravo le pseudo) est une aubaine pour les photographes.

Chose assez rare pour être soulignée, le son est plutôt bon, la première salve « The Deamon Gate » donne le ton de ce qui va arriver : Un putain de bon concert de black métal.
Nag aborde toujours fièrement son fameux FAEN sur le ventre dont la traduction n’est autre que fuck.

Il crache sa haine pour notre plus grand bonheur. Le groupe est au top, le concert est carré intense puissant, balayant tout sur son passage. Pour en revenir à Anti Christian, son jeu de batterie est démentiel, alternant blast beast de folie et passages plus techniques.
Quand à Draugluin, son jeu de guitare est impressionnant. Les rythmiques sont imparables et les solos tout simplement dantesques. Aurait-il vendu son âme au diable pour avoir un jeu aussi bon que l’on n’en serait pas étonné.
La set lit est taillée sur mesure pour nous en foutre plein la tronche et faire saigner nos tympans de bonheur. Pour ma part, le meilleur concert de Black Metal de cette édition 2014. Tsjuder vainqueur par KO


Disposant d’une petite heure j’en profite pour me remplir la panse et ingurgité une boisson à base de houblon, avant d’aller assister au concert de Monster Magnet.
Ayant déjà pris une belle claque lors de leur précédant passage au Hellfest, c’est avec un plaisir non dissimulé que je trépigne d’impatience sous la Valley.
Deep Purple sans Blackmore ou Monster Magnet ? Il n’y a pas photo ce sera la bande de Dave Wyndorf qui aura ma préférence.
Biiiiiimmm ça commence très très fort avec Superjudge. Dave est en grande forme, cela fait plaisir de le voir dans cet état et son charisme ne fait pas défaut comme cela a pu l’être il y a de cela quelques années.

Les titres s’enchainent « Medicine », « Nod Scene » et le superbe « Dope To Infinity ». Garrett Sweeny fait hurler sa guitare dans tous les sens, c’est tout simplement jouissif. Un orgasme musical pour nos tympans.

Ce soir tout est là pour que cette performance scénique reste gravée dans les mémoires. Le son est ENORME, les lights sont magnifiques, des musiciens bourrés d’énergie, une section rythmique lourde et mélodique à la fois, assurée par Bob Pantella à la batterie et Chris Kosnik triture sa basse divinement bien.

La messe continue avec brio, la communion avec le public est parfaite et les deux boulets finals que sont « Powertrip » et « Space Lord » finissent de nous achever.
Monster Magnet un des trois meilleurs concerts du Hellfest édition 2014.
Histoire de me remettre de mes émotions je décide de me balader un peu sur le site pour capter quelques images de nuit dont voici une mini galerie.


Cette vision rouge sang du Hellfest annonce qu’il est temps de retourner sous la Temple pour assister au concert de Gorgoroth.
L’année dernière j’avais beaucoup aimé la prestation de God Seed nouvelle formation de Gaahl ancien chanteur de Gorgoroth. C’est donc assez curieux que j’attends de voir ce que donne le groupe avec  Hoest au chant.
D’entrée, Hoest bouge et saute comme si ça vie en dépendait au contraire des autres membres du groupe. Le bassiste Boddel étant particulièrement statique ce soir. Renseignement pris après le concert, celui-ci semble souffrir du dos, ceci n’entachera en rien la justesse de se prestation.

Hoest éructe sa rage aussi bien sur les compos de Gorgoroth que sur les techniciens qui semblent en prendre plein leur grade. Les retours sur scène ne sont peut être pas aussi bon que le son dans la fosse ?

Car il faut le souligner ce soir le son est excellent (ce sera d’ailleurs le meilleur niveau son sous la Temple). Les lumières sont rouges de rouge, le sang semble couler du visage des musiciens.  La guitare est bien équilibrée et les riffs sont nettement reconnaissables.

Un dernier parpaing dans la gueule avec « Unchain My Heart » et c’est la fin alors qu’il restait de quoi jouer encore un titre ou deux mais tant pis, nous en avons pris en pleine face une belle décharge de black métal.

Finalement même en ayant assisté à très peu de concert ce samedi je retiens que Tsjuder et Monster Magnet m’ont mis KO et qu’une petite pause sommeil de quelques heures sera la bienvenue car dimanche s’annonce riche en émotion avec notamment le concert d’un de mes groupes cultes Opeth.

 

Autres articles :
Retour en début de page

2 commentaires sur “Hellfest 2014 – Vu par Olive Yeah (jour 2)”

  1. Avatarerikillmister
    Posté: 22nd Août 2014 vers 0 h 20 min
    1

    Belles photos, compte rendu excellent(on est d’accord sur Monster Magnet)….Ils sont décidément très forts les gens de Soil(je m’inclus bien évidement dedans…à part pour les photos!lol! )

  2. 2

    Merci Eric, effectivement je pense que Monster Magnet est dans mon top 5 avec Opeth en premier et Year Of the Goat + Tsjuder + Watain

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green