Communication de nos partenaires

 

Une fois de plus, il faut commencer ce court report par relever le courage et l’abnégation des membres de l’association Leptiobyss qui montent depuis quelques années des concerts Rock et Metal sur Dijon. Malgré quelques formations de talents (peut être géographiquement plus situées en Saône-et- Loire, d’ailleurs), il faut bien avouer que cette région n’est pas vraiment la plus active en ce qui concerne notre musique. D’autant plus, qu’il faut se rappeler que la veille aurait du avoir dans la même salle (la Vapeur, un lieu financé en très grande partie par la ville Dijonnaise, soit dit en passant) un concert des plus alléchants avec Mass Hysteria et The Arrs, et que celui ci fut annulé du fait du trop faible nombre de préventes.

Noisy Gift (Vainqueur du tremplin Rock)

Les Dijonnais de Noisy Gift ont commencé à ouvrir la soirée placée sous le signe du Rock (pur et dur)… Malgré un public un peu frigide au début du set (ce qui est souvent le cas pour la première partie), le quatuor local a su motiver ses troupes avec leur rock’n’roll bien groovy, accompagné d’un zeste de funk. Le groupe est bien en place, à l’image de son chanteur Michael, qui fait preuve d’un certain charisme sur scène. Le cocktail idéal pour commencer une soirée et chauffer un public à quelques headbangs…

Image

Akirise

Les Mâconnais d’Akirise n’ont joué qu’une heure, du fait d’un ampli récalcitrant (ampli à lampes grillé) lors du changement de plateau, qui nous a quand même bien « Brouiller L’Ecoute » (je sais, elle est un peu tirée par les cheveux, celle là, mais je voulais à tout prix la placer !!) Akirise est de la Fusion très riche, un groove à faire dodeliner même les plus récalcitrants au style comme moi, 2 chanteurs qui mettent un feu terrible sur scène en débitant des paroles imagées et engagées, le tout sur une rythmique millimétrée. Joli succès auprès du public qui commence à se prendre au jeu, la température monte, les premiers slams arrivent, du bon augure pour la suite …

Image

Headcharger.

Les voici, les voilà !!! Après l’apéritif et l’entrée, place au plat de résistance de la soirée, Headcharger !!! C’est avec un public déchainé qu’Headcharger commence à fouler les planches de la Vapeur. Le public est ultra réceptif aux gros riffs bien groovy que nous propose le groupe sur son dernier opus « The End Starts Here ». L’étiquette « Hardcore n’ roll » ne leur va pas si mal que cela en fin de compte. Les Caennais sont carrés, aucun reproche à faire, tout y est : jeu et communication avec le public, grosse présence sur scène, etc… Si bien que l’on se croirait au Texas. En fermant les yeux, on verrait presque des cow-boys dans le pit, qui pogottent gaiement (pas comme Brokeback Moutain, mais joyeusement). Véritable point d’orgue de la soirée, la reprise de Led Zepelin « Communication Breakdown » orchestrée magistralement par le quintet Normand.

Image

Ben voilà. Fin de la soirée sur un bilan très positif. Déjà, comme d’habitude il faut noter les très bonnes conditions du point de vue du spectateur, on ne ressort pas de la salle sourd comme un pot, et les prestations étaient très bien éclairées. A cela rajouter la formule de ce type de concert, avec en première partie un groupe local vainqueur d’un tremplin, plus 1 ou 2 formations plus reconnues. Rappelons quelques noms de groupes ayant rendus visites aux dijonnais grâce à Leptiobyss : Debauchery, Klone, Primal Age, Trepalium, Sidilarsen…

Ah. Petite chose pour finir. On vous parlait du concert annulé la veille pour manque de pré vente. J’ai appris dans la soirée que Mass Hysteria et The Arrs auraient au moins réunis 250 personnes, ceux qui ont effectivement pris leurs billets à l’avance. La plupart prenant leur billet au guichet … pas besoin d’être très matheux pour comprendre qu’il y aurait eu du monde. Et bien sachez que pour l’affiche de ce samedi il y avait moins de 10 pre ventes le jeudi !! et les portes de la Vapeur se sont quand même ouvertes … nous dirons que c’est de l’inconscience, mais moi j’en conclurais que c’est une histoire de c….. . Encore bravo et félicitations aux membres de Leptiobyss, parce que ce soir vous n’en n’avez pas manqué, et vous avez prouvé en rentrant dans vos frais avec vos 104 entrées qu’on peut continuer à produire du Rock et du Metal même quand l’affaire semble perdue.

Encore d’autres comme ça, s’il vous plait …

Image

 

Galerie photo réalisée par David M.

 

 

Site officiel Headcharger: http://www.headcharger.com/

Myspage Akirise : http://www.myspace.com/akirise

Myspace NoisyGift : http://www.myspace.com/noisygift

Leptiobyss : http://www.myspace.com/leptiobyss_association

David Moindrot : http://www.facebook.com/david.moindrot

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green