Communication de nos partenaires

C’était Halloween avant la date prévue au Brin de Zinc ce 25 octobre dernier.
Rassemblant tout ce qu’il y avait de punk, de metalleux, de rockers et de fan d’industriels, cette petite salle aux abords de Chambéry se transformait pour l’occasion en véritable musée des horreurs pour une soirée on ne peut plus réussie.
Projet parallèle de membres de Punish Yourself, Cheerleader 69 commençait tranquillement les hostilités avec son univers ambiant à croiser entre le kraut rock et les Young Gods, avec un trompettiste, un bidouilleur de sons et une chanteuse jouant de l’antenne.
Assurément un bon moment dans un univers cyber punk haut en couleur.
C’est ensuite qu’arrivent trois Fantomas en uniforme nous jouant un punk que n’auraient pas renié Sex Pistols themselves : les Eddyslovic sont rapides, vindicatifs, tant roots que garage, ils ont tout déménagé avant l’arrivée des héros de la soirée.
Être photographe et assister à un concert de Punish Yourself sans pit photo, c’est s’exposer à de sérieux pépins et donner envie de renégocier les primes de risques aux rédac’chef de n’importe quel webzine…
Une heure trente de show intense, sans temps mort, mais une communion avec le public de tous les instants.
J’ai bien fait de me réfugier au sommet d’une enceinte… Là au moins, j’avais la paix et pu repartir du Brin de Zinc sans hématome et plein de souvenirs dans la tête.

Un grand merci à l’orga.

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green