Communication de nos partenaires

Whisky Of Blood

Le 26 avril 2016 posté par Metalfreak

Whisky Of Blood, formé par trois membres d’Ellipsis et un de Big Balls, sortent leur deuxième méfait « Sexy women of the devil », qui enfonce le clou d’un « Six six sex » parti sur de très bonnes bases.

Groupe « pour le fun » au départ, WOB se voit déjà affublé d’une notoriété et d’une réputation scénique qui a dépassé l’espérance des membres du groupe, au point d’envisager une carrière bien plus sérieuse.

Et si la clé du succès était de … ne pas se prendre la tête ?

 

Quand Lord Whisky se confie à Metalfreak

 

(Photos : Metalfreak)

 

Peux-tu nous (re)présenter le groupe ?

Whisky Of Blood est un groupe formé en 2010 avec des membres d’Ellipsis et Big Balls, nous voulions mettre à profit nos influences des années 80’s avec des groupes comme Motörhead, AC/DC, Mötley Crüe, W.A.S.P. ou encore Cinderella et se taper un gros délire rock n roll  !

 

Quelles retombées avez vous déjà après la sortie de « Six six sex » ?

Les retombées sont excellentes avec des ventes inespérées et des concerts inoubliables, nous sommes vraiment heureux de la tournure que prend Whisky Of Blood.

Il aura fallu quatre ans pour que le successeur de « Six six sex » voit le jour : pourquoi une telle attente ? Ce n’est pas Ellipsis ou Rising Steel qui en est la cause quand même…

Je pense que ce deuxième album devait être plus travaillé tout en gardant une énergie certaine. Il nous a fallu nous pencher sur d’autres priorités hors groupe ce qui nous a fait perdre du temps. Rising Steel m’a permis de lâcher mes influences « heavy » mais n’est pas la cause de la perte de temps entre les deux albums. Pour Ellipsis, c’est plus compliqué avec un album ambitieux et complexe qui me laisse très peu de temps pour le travailler avec mon emploi du temps complexe (rires).

 

Et quels sont les commentaires de vos prestations live ? Est-ce la raison pour laquelle WOB est passé de simple « projet délire » à un groupe à part entière ?

Peut-être (rires).

Entre la demande toujours plus importante et les albums qui se vendaient bien, nous nous devions de continuer avec le même état d’esprit. Nos shows sont toujours explosifs avec notre danseuse et de l’alcool qui coule à flot !!!

Ce doit-être une date que tu dois te rappeler.

 

Parle-moi de la genèse de « Sexy woman of the devil » : à quel moment avez-vous commencé les compositions ?

Rapidement, après le premier album nous avions déjà deux ou trois titres que nous avons joué sur les shows de « Six six sex » . Ce qui fût plus dur fût de concrétiser les autres et la fin de l’album. J’avais déjà pas mal de compos en tête et surtout de ne pas faire un « Six six sex »-bis mais un truc plus puissant et plus heavy rock ! Tu as un titre comme « Sweet Devil » qui est carrément du heavy  ou « Sexy woman… » plus hard rock basique avec un refrain à la The Cult, « Feel The Pain » dans l’esprit de Dokken ou encore « Street Ready » plus à la Cinderella, « Humanity Must Be Destroyed... » dans le délire WASP.

 

« Sexy women of the devil » voit la présence de Bas Maas, Stéphane Mathurin, Yves Campion, et les membres de Big Balls en guest : pourquoi ces choix ?

Parce que ce sont des potes, Bas connaît W.O.B. depuis longtemps et nous étions super contents quand il a accepté de venir faire un solo sur le titre « Blood and Justice« , Steph est un gratteux hors pair, Yves le bassiste de Nightmare, pote aussi de longue date et fan de chants donc il se devait de faire les chœurs sur cet album. Les membres des Big Balls car Attila notre bassiste en fait partie et que nous voulions leur rendre hommage à travers une reprise d’un de leur excellent titre !

 

Je soupçonne même la présence d’un certain Alexandre à la fin de « Bye bye Baby », je me trompe ?

Hey bien non (rires), mon fils Alexandre était sur « Hello Nasty » et il n’avait que 6 mois. Là, c’est la fille de Phil, Myori, qui nous fait la fin de « Bye Bye Baby« , Alex devait y être mais pas facile à 5 ans de venir un soir tard faire des chœurs sur l’album de papa (rires) ! Il sera sur le prochain pour sûr !

 

Qui s’est chargé de la pochette ? Peux-tu me la décrire ? As-tu donné des directives pour sa création ? As-tu le zérosix (six sex) de la miss à me donner ?

Plusieurs personnes : Mick Eyepit à pris la photo de Jess que je trouvais vraiment magique et nous avons donc demandé la permission de l’utiliser. Elle a été ensuite retouchée par notre infographiste Antoine Portier qui a fait un super boulot. Elle représente cet esprit de la tentation et du charme !

(pour le 06) Non ça je peux pas, en plus elle est prise (rires).

 

Quel studio ? Quel producteur ? Et pourquoi ?

Nous avons enregistré dans notre salle de répétition avec Fred Lombard un jeune producteur qui promet et qui a fait un excellent travail. J’avais déjà entendu son travail sur l’EP d’Electric Shock et c’est ce que je voulais : un son hard rock bien couillu et pas super produit ! Il a complètement compris notre délire ! L’album fût enregistré en 8 jours, donc nous avons gardé la spontanéité. Et cela se sent !

 

 

Passons aux différents titres de l’album : peux-tu les décrire, les détailler, en raconter une anecdote, croustillante ou non, lors de leur composition ?

 

  • Sexy woman of the devil : titre composé en dernier, j’avais le refrain en tête et hop !
  • Feel the pain : je voulais depuis longtemps faire un titre dans l’esprit Dokken, le voilà
  • Street ready : j’adore ce titre sur scène puissant avec des textes provoc
  • Humanity must be destroyed by rock ‘n’ roll : titre provoc aussi avec un refrain assez violent
  • Bye bye Baby : mon fils l’adore (rires), ce titre à la Van Halen me fait marrer avec un solo de mon pote Steph
  • Sweet devil : titre vraiment heavy que je voulais composer depuis longtemps
  • Blood and justice : titre repris d’Ellipsis et transformé avec un solo de Bas, guitariste de Doro
  • Metal and beer : titre un peu punk metal
  • Sanctuary of sadness : ballade assez proche d’un Alice In Chains
  • Monster string : guitares improvisées assez expérimentales, j’ai fait une seule prise et on a gardé (rires)
  • A last bottle : titre repris des Big Balls avec eux qui jouent dessus avec nous !

 

 

Raconte moi ce concert en première partie de Nashville Pussy ?

Super date déchainée, Worry Blast et les Nashville vraiment cool en Backstage. Franchement, super date, super public !!!

 

 

« Sexy woman of the devil » donne l’impression d’être de véritable hommages aux grands anciens : le riff introductif de « Sexy woman of the devil » rappelant celui de « Tease me, please me » de Scorpions par exemple,  « Feel the pain » rappelant Dokken …

Oui, tu as raison, cet album, sans pomper sur les grands du hard rock, s’en inspire en leur rendant hommage .

 

Le côté kitsch des titres, très estampillé eighties est-il volontaire ? Jusqu’à quel point penses-tu que cette période a influencé encore aujourd’hui la majeure partie de la scène hard / metal actuelle ?

Oui le côté kitsch est voulu sinon on ne ferait pas du Hard Rock : cette période était magique et tout a été fait dans le style à cette période. Ce qui m’embête aujourd’hui c’est pas mal de groupes de glam ou de Hard rock qui se la jouent rock n roll dans l’esprit et qui sont des bobos !!! Whisky Of Blood ne triche pas, on est comme çà, on picole, on aime cette musique dans l’âme et on vit pour çà !!!

Qu’en est-il de l’avenir de Whisky Of Blood ? Une tournée en prévision ?

On va tourner un peu et faire un nouvel album vu la demande croissante. Pour les concerts, on a quelques dates et je suis en train de voir pour une tournée.

 

Que peux-tu me dire concernant Ellipsis ? On parle d’un album avec un titre unique d’une cinquantaine de minutes et une pléiade de guests…

Ellipsis, c’est compliqué : entre mes autres groupes, le magasin et ma famille. Mais nous avons déjà des démos avec un titre de 20 minutes orchestral et des invités qui sont pour le moment en stand by car le projet devait se faire il y a cinq ans (rires). J’espère sous deux ans mais ce projet est tellement ambitieux. Oui il y aura un seul titre de 40 minutes en 2 parties, une partie symphonique et une autre plus proche d’un thrash expérimental.

 

Je te laisse conclure.

Merci à tout ceux qui supportent WOB et à bientôt en live, merci à toi Chris !

 

 

Facebook :

https://www.facebook.com/WHISKY-OF-BLOOD-119820531388913/

https://www.facebook.com/Lord-Whisky-Of-Blood-342798082466403/

Myspace :

http://www.myspace.com/whiskyofblood

Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UC51bv7bysqx4IuJw3OnNNuw

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green