Communication de nos partenaires

ReVamp (Floor Jansen)

Le 25 janvier 2011 posté par Fredo

– Premièrement, j’aimerais te reparler (encore) d’After Forever. Peux-tu nous expliquer rapidement pourquoi tu as voulu les quitter?

– Je pense que c’est écrit très clairement sur le web, tu ne peux pas être dans un groupe, à 200% tout le temps… et l’énergie m’a quittée à un moment, donc.. C’était mieux de s’arrêter que de continuer comme ça.

– Ok, et pourquoi as-tu choisi Revamp comme nom de groupe?

-Car j’aime le sens du mot (qui est, donner de l’énergie). Pour moi, ça signifie donner de l’énergie à ma carrière musicale..

– Est-ce que tu as trouvé difficile de trouver de nouveaux musiciens? Et peux-tu aussi nous parler un peu du casting?

– Non, ce n’était pas dur. J’ai fait appel à mon propre réseau et j’ai mis une pub sur le web, j’ai reçu beaucoup de mails mais j’ai fait une sélection pour des auditions puis j’ai choisi parmi eux.

– Et n’y a pas de filles dans le groupe…

– Ouais!

– Es-tu misogyne?

– Non, ce n’est pas ça c’est juste que je ne veux pas de femmes dans mon groupe. Je travaille mieux avec des hommes.

– Cherches-tu à faire, avec le groupe quelque chose du plus « heavy » que After Forever, qui était plus sympho?

– Oui, plus heavy. Je voulais surtout m’éloigner d’After Forever, car comme notre musique est dans le même genre, je voulais quand même sonner un peu différent. L’idée, c’était d’avoir des éléments symphoniques, mais avec des trucs plus heavy. Je voulais utiliser ma voix de différentes façons, et bien-sûr, m’éloigner un peu d’After Forever.

– Mais c’est pas très dur pour toi, car comme t’étais la super chanteuse d’After Forever et que maintenant tu veux faire ta carrière toujours dans le métal? Je pense que beaucoup de fans ont encore After Forever à l’esprit.

– Oui, je pense aussi. Je pense qu’on ne peut pas changer ce qui est arrivé, et bien-sur, ça a été plus facile pour moi grâce à ça (car les gens me connaissaient déjà). Et des gens veulent de souvenir du passé, et m’écoutent en pensant que je peux changer ça. J’ai remarqué que beaucoup de gens aimeraient que After Forever revive… et s’ils ne m’avaient pas connu grâce à mon ancien groupe, je pense que le début de Revamp aurait été plus difficile. Et aussi, pour avoir une équipe, agence de booking etc..

– Par rapport à l’album, peux-tu nous expliquer comment vous avez composé vos chansons, pour Revamp? Et la différence de composition entre les chansons d’After Forever et de Revamp… (et excuse-moi de toujours faire la comparaison, hein!)

– Non non c’est pas grave. Alors, bien-sur les chansons avec After Forever, on les composait avec les membres du groupe et c’était surtout 2 membres qui composaient… (le claviériste) qui composait, et Sander (le guitariste allemand). Je pense que la nouveauté, c’est que j’ai écrit certaines chansons (comme « Sweet curse », par ex). Donc là, j’écris des chansons puis on voit avec les membres, j’écris les lignes vocales par exemple et ils me suggèrent une partie de clavier, de guitare… Voilà.

– Par rapport à la tournée, (qui a commencé en mai), peux-tu nous dire comment les fans reçoivent la musique de Revamp, sur scène?

– Alors, on trouve que la façon dont on nous accueille est magnifique (surtout en France!), et l’Allemagne c’était super aussi… en fait c’était super dans chaque pays. Le public était très positif, super. Je pense que pas mal de fans étaient heureux de me revoir, après AFTER FOREVER, et ca me fait très plaisir car quand tu commences quelque chose de nouveau, tu aimes que les gens te suivent…

– Et connais-tu des gens qui n’aimaient pas After Forever, et qui maintenant aiment Revamp?

– Non, je n’en ai pas encore rencontré! Il y a des gens qui ne connaissaient pas …, qui sont arrivés plus tard mais connaissent Epica, et qui me rencontrent pour la 1ère fois. Je pense donc qu’ils ont un regard différent sur moi, des autres fans. Mais non, je n’ai pas encore rencontré des fans qui n’aimaient pas AFTER FOREVER.

– Peux-tu nous décrire tes sentiments après ton 1er show avec Revamp? Tu étais anxieuse?

– Oui, j’étais très nerveuse. C’était la première fois que j’arrangeais tout, seule; la première fois avec le groupe… Comme je l’ai dit, on n’a pas de manager, je fais tout moi-même. Mais bon, c’était quand même excitant car c’était vraiment « tout moi », même si AFTER FOREVER me correspondait aussi, là ça me correspond encore plus.

Bon, c’était ya longtemps et j’étais curieuse, anxieuse… je me demandais si ça marcherait comme je voulais, et puis on y est allés! C’était comme ça. Et oui, c’était très cool, et je pense que les gars (avec qui je travaille aujourd’hui) sont extrêmement bien, détendus mais professionnels… et c’est très bien.

– Et par rapport à la setlist, allez-vous mettre d’autres chansons connues d’After Forever comme « Monolith of doubt », etc?

– Oh, tu sais on me pose cette question très souvent (des fans surtout)… Mais je ne pense pas que ça soit très important, pour l’instant. Car… c’est fini. Donc ça sert à rien de revenir sur After Forever, car maintenant pour moi c’est Revamp. Alors on ne jouera plus de chansons d’After Forever, à l’avenir; car la porte est fermée, maintenant.

Et oui, c’est le passé! et si After Forever se réunissait, bien-sur qu’on jouerait ces chansons mais pas avec mon nouveau groupe.

On en avait repris 2 (« Energize Me » par exemple, ndlr) car on commençait, et c’était cool car on n’avait qu’un album et ça permettait aussi de faire la transition d’un groupe à l’autre… Mais on n’a pas l’ambition, aujourd’hui de reprendre le répertoire d’After Forever! (rires)

– Et bien-sûr, ça a du être difficile car je me souviens de festivals, où vous étiez la headline du fest et comme vous n’avez qu’un album, n’est-ce pas trop dur pour vous de faire une heure minimum de show?

– Non, c’est ce que j’essayais de t’expliquer : avant, pour tenir un show entier on devait faire des covers etc…

OK. Et on se souvient encore de magnifiques duos (avec Sharon de Whitin Temptation, ou Simone par ex), et on peut trouver sur le web des vidéos en live où tu chantes avec Simone. Peux-tu nous décrire tes sentiments?

– Elle me rejoint sur scène pendant la tournée (sur « Sweet curse »), donc ce sont des souvenirs plus frais… Et j’adore Simone, on est amies depuis longtemps et c’est cool de la rejoindre sur scène, de chanter ensemble… Et ca prouve aux gens qui disent que le public l’aiment plus, ou m’aime plus, ou qu’elle est plus jolie que moi ou que je chante mieux qu’elle; et tout ce blabla, c’est After Forever. Ca ne veut rien dire, car on est ensemble et on fait quelque chose ensemble, et non séparément. Donc c’est toujours cool de chanter avec elle (en plus je vais pouvoir refaire ça encore quelques soirs!)

– Oui, et que penses-tu de la complicité entre Simone et toi? car Mark Jansen était dans After Forever avant, puis il a créé Epica? Et à mon avis, vous êtes souvent comparés : j’ai toujours vu After Forever et Epica comparés dans les médias…

– Ouais, mais ça c’est les médias… C’est ce que je me demande en voyant les commentaires sur le web, et tout… Pourquoi voulez-vous toujours faire ces comparaisons? Maintenant, il n’y a plus un seul groupe mais deux (et c’est toujours pareil avec Revamp). Car on va en tournée ensemble, on s’amuse bien ensemble et on fait tout pour prouver le contraire de ce qui se dit. On n’a jamais dit « oh, Fuck Epica à cause de tout ça… » Non, on n’a jamais fait ça et c’est les médias qui veulent encore créer une histoire.

Enfin, ça fait 9 ans! On s’est séparés de Mark (son frère, ndlr) car on ne pouvait plus travailler ensemble. On était encore des ados, et avec le temps on a voulu prouver qu’on se respecte, on fait de la musique ensemble et je pense que les médias sont responsables de ces conneries! Et on n’apprécie pas ça du tout!

– J’aimerais parler un peu de toi, maintenant. Pendant le break après After Forever, tu as commencé à bosser sur ton projet solo.

– Oui, j’avais un side-project (de rock) en même temps que After Forever, sur lequel je voulais me concentrer avec mon guitariste…

– Donc maintenant, j’aimerais parler de ta voix. Car tu as commencé comme soprano avec After Forever, maintenant tu gardes cette dimension dans ta musique mais tu utilises aussi une voix plus rock, heavy. Peux-tu nous parler de l’évolution de ta voix, et de ta manière de chanter?

– Oui, quand j’ai commencé à chanter, je ne l’avais jamais fait avant. Me dire « soprano », c’était juste pour montrer que je peux chanter haut, en style classique. C’était pour me mettre une étiquette, quoi. Mais j’ai toujours voulu en savoir plus sur les techniques vocales, et je suis prof de chant aujourd’hui, et quand j’ai commencé j’ai beaucoup étudié ça et maintenant, je m’y connais bien.

Et oui, j’essaie de combiner plus de styles différents (et comme tu dis, le style classique / rock), et même parfois des grunts! Oui, j’aime beaucoup ça, et surtout me servir de tout ce que ma voix m’offre. Et j’adore voir la tête des gens quand je grunt, c’est marrant!

– Et tu as donc commencé, avec Revamp à grunter sur scène. Peux-tu nous dire comment tu as commencé ça, et si c’est dur de grunter, en live?

– Heu, j’ai commencé ça car maintenant je connais la technique. Au début, je voulais juste essayer et voilà. Mais j’ai pris du temps pour apprendre la technique, car c’était quelque chose que j’entendais, et ressentais mais que je ne faisais pas.

– Et tu as appris cette technique seule?

– Oui, seule.

– Beaucoup de femmes grunttent maintenant, dans le métal. (Car il y a Angela de Arch Enemy, Sabina de Holy Moses…)

– Je ne les connais pas toutes, mais j’aime beaucoup Angela, je la connais très bien et ca fait bizarre de voire une jolie allemande qui se met à grunter!! (rires).

Avant j’aurais jamais pu faire ça! Mais j’aime beaucoup son groupe, et sa voix. Elle est cool. Et quand le grunt est bien fait et que la musique est bonne, j’aime bien.

– Et la dernière question : vas-tu utiliser ce chant.. pour le prochain album de Revamp?

– Oui, je pense. Je veux vraiment que le prochain album soit plus extrême, et plus heavy. Je pense que pas mal de groupes se dirigent plus vers le « poppy » (deviennent plus pop), et font des chansons plus accrocheuses mais je veux créer quelque chose de plus heavy, tout en restant bombastique et orchestré avec à la fois du chant lyrique, et grave.

– Mais, pour conclure on peut dire que Revamp est l’aspect sombre de Floor Jansen?

– Oui! je pense.

– Et peut-on t’imaginer chanter en guest avec des groupes de Death?

– Ouais, j’aimerais bien. Ca serait un grand enrichissement pour nous, car on pense que pas mal de groupes extrêmes méprisent notre style car c’est trop « soft », que c’est pour les filles… Et ça, ça m’énerve car je ne suis pas une fille « féminine » musicalement parlant, j’ai toujours aimé les trucs heavy et pas trop la musique gothique avec les filles en longues robes et tout.. Et malheureusement, quand des musiciens extrêmes écoutent nous écoutent, ils se disent juste « ah, encore un groupe de métal féminin.. ». Et j’aimerais prouver qu’on peut être bien heavy, et n’être pas du tout apparenté au mouvement gothique (du moins, en ce qui me concerne) tout en étant chanteuse.

C’est d’ailleurs un musicien heavy qui a participé à la composition de notre album.

– Bien, merci Floor. Et pour finir, qu’aimerais-tu dire à tes fans français?

– J’aimerais vous dire « merci beaucoup » (en français, bien-sûr!). Notre accueil ici fut très chaleureux, génial et on a eu beaucoup de retours positifs de gens au stand merchandising. Ca a été bien du début à la fin ici, aux 3 concerts, y’avait tout le temps une ambiance d’enfer. Tout le monde chantait avec moi, et je pense que l’énergie que j’ai donnée a gagné les fans, c’était super..

Donc merci la France!

Floor et Metalfreak !!

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green