Communication de nos partenaires

Miasmal

Le 28 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Intervieweuse : Bloodybarbie

Interviewé : Pontus (guitare)

Traduction : Willhelm von Graffenberg

Suite à la sortie du troisième et excellent album « Tides of Omniscience » (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/miasmal-tides-of-omniscience) des suédois de Miasmal (Death old-school), nous avons eu le plaisir d’interviewer la tête pensante du groupe, le guitariste Pontus.

 

Salut Pontus, tout d’abord toutes nos félicitations pour ce petit trésors du death metal, comme d’habitude, à la hauteur de nos attentes. Quels sont tes ressentis vis-à-vis de votre album ? Vous étiez moins rock n’ roll sur le précédent et avez ajouté plus de soli et de groove sur celui-ci. C’est une volonté ou un hasard ?

Rien n’est vraiment planifié avec nous, mais je crois qu’on voulait tous que cet album soit plus rapide et intense. On en avait un peu marre des mid tempo sur lesquels on a déjà tout dit précédemment. En fait, je pense que c’est l’album le plus metal de notre discographie, mais aussi que nos chansons sont catchy, ce qui donne l’impression d’être plus rock n’ roll. Cependant, il est plus sombre : il y avait davantage de ce truc death n’ roll alcoolo-décadent sur notre 2ème album “Cursed Redeemer”. Cet album est davantage focalisé et recentré.

 

Parlons de votre passé et raconte-nous comment le groupe est né. Quelle est votre philosophie de la Musique ?

On a débuté à Göteborg, en Suède, en 2007. On voulait créer un Death Metal qui nous semblait manquer à cette époque, focalisé sur des bonnes chansons aux riffs accrocheurs. On a fait notre démo en 2008 sans trop savoir ce qui allait advenir, on n’avait même pas de nom de groupe quand on l’a fait [rires]. Et pourtant les retours ont été bon, au point que neuf ans et trois album plus tard, on est toujours là, à aimer jouer du Metal. Je ne suis pas convaincu qu’on ait une philosophie particulière. Peut-être faire de la musique qui vient des tripes. Si tu réfléchis trop, ça ne vient pas : j’aime quand la musique émane des centres émotionnels de ton cerveau.

 

Quel est le line up actuel du groupe ? Il y a eu des changements par rapport au précédent album ?

Il y a moi (Pontus) à la guitare et au chant, Björn à la batterie, Magnus à la guitare et Ruben à la basse. Par chance, le seul changement de line up est dû au départ de notre batteur d’origine, Micael,  en 2011, après l’enregistrement du premier album. Donc, line up stable depuis  5 ans.

Quel est ton relationnel à la musique et depuis quand pratiques-tu ?

Je suis accro à la musique depuis tout gamin. Mais je m’y suis mis réellement vers mes dix ans, en empruntant les trois premiers albums de Metallica à mon frère. Ca m’a agrippé au point de ne faire que les écouter pendant un an.  Autant te dire que ça a eu une influence marquée sur moi. Ado, je jouais surtout de la batterie ; ce n’est qu’à la vingtaine que je me suis mis à la guitare, surtout pour être apte à écrire des chansons.

 

Vous faites beaucoup de concerts ? Principalement en Suède ?

Ca dépend. Fin 2014, on a fait une tournée européenne à un concert par soir pendant 31 jours. Alors qu’en 2015, on n’en a pas fait un seul… Ca doit être lié au fait qu’on se focalisait sur l’album à venir. Mais quand une bonne occasion se présente, on ne rechigne pas et on est content de partir en tournée, même si on ne les cherche pas ardemment. On ne joue pas plus en Suède qu’en Europe en fait, sans raison particulière mais la Suède est un petit pays et beaucoup de villes exceptées les grandes ne montent pas de plateau metal.

 

Pouvez-vous nous faire un track-by-track de votre album et nous explique sa signification profonde et obscure ?

« Axiom » : Première piste qu’on a composée pour l’album. Sans raison particulière, on met toujours la première chanson terminée et prête à être enregistrée en première plage du CD. Selon moi, l’intro tend déjà à te faire headbanguer.

« Deception » : Je savais de base que ce serait le morceau pour lequel on ferait un clip. J’ai réalisé en peu de temps qu’il y avait tous les ingrédients qui faisaient le son de Miasmal pour ce nouvel album.

« The Pilgrimage » : La piste mid tempo de l’album, la plus proche de ce qu’on faisait auparavant. J’avais déjà l’intro et outro de ce morceau depuis un moment mais il me manquait le milieu et le contexte adéquat. Probablement les paroles que je préfère de l’album, si je pouvais j’en ferais un long métrage… ou au moins un clip à gros budget [rires].

« Venomous Harvest » : La première vraie grosse contribution de Magnus à Miasmal, et probablement la plus death metal old school. Rapide, courte et puissante ! Celle qui augmente vraiment l’intensité de l’album.

« Perserverance » : La dernière chanson compose pour l’album. A la base, ça devait être un court interlude instrumental mais ça s’est transformé en chanson. Ca marque le point central de l’album.

« Key to Eternity » : Et blam! La piste la plus véloce de l’album, qui marque le contraste avec ce qu’il y avait avant. Cette chanson est une des plus cool à jouer en live.

« Earthbound » : Une plus rock n’ roll, mais dans l’esprit de Bolt Thrower. Les voix sont prédominantes sur celle-ci.

« Dark Waters » : Une des dernières chansons composées, mais les riffs sont antérieurs à l’album. Je les ai retrouvés dans mes archives sur mon PC, y ai ajouté une intro, un outro et un refrain (un peu influencé par un morceau de Robyn).

« Fear the New Flesh » : Le premier morceau qu’on a enregistré pour l’album. Une de mes chansons préférées pour son duel de guitare en solo, le meilleur que nous ayons fait à ce jour.

« The Shifting of Stars » : Celle-ci provient également d’une vieille idée que j’avais, cette partie acoustique qui était destinée à mon autre groupe, Agrimonia, mais pour laquelle je n’ai jamais trouvé le bon contexte. Et soudain, je me suis rendu compte que ça matcherait parfaitement dans Miasmal. Et le reste de la composition a suivi directement. Une de mes préférées et une fin parfaite pour l’album.

 

Où le clip de « Deception » a-t-il été tourné ? Dans votre ville natale ? Vous avez d’autres clips en vue ?

Exact, à Göteborg, pas loin de notre studio de répèt’, je crois qu’on le voit à l’arrière plan. On a amené tout notre matos dans la montagne et un pote a fait le tournage en quelques heures, un jour de décembre. Pas d’autres clips prévus à ce jour.

 

Comment procédez-vous pour la composition ?

J’écris les grandes lignes, j’en fais des démos et je les envoie aux autres. Ensuite on apprend les morceaux, on se rencontre, on décide si quelqu’un a une idée pour arranger le morceau, mais on n’écrit pas ou peu en répétition. Tel que le processus créatif est, on préfère bosser chacun de notre coté, tranquillement. On a pris le parti cette fois ci d’enregistrer in situ dans notre studio : un des avantages, c’est qu’on a tout le temps qu’on veut pour ce faire sans le stress du temps limité dans un studio d’enregistrement. On a passé environ quatre semaines sur l’enregistrement, puis on a amené les pistes au fameux studio Fredman, ici à Göteborg, pour le faire mixer et masteriser sur album. Un processus plutôt confortable, en somme…

 

Qu’est-ce qui a été le plus délicat avec cet album ? Le commencement ? L’enregistrement ?

On a passé six mois à écrire les chansons et commencé à enregistrer fin octobre. Comme dit ci-dessus, notre processus nous a été très avantageux.

 

Quelle est votre philosophie de la vie ?

Selon moi, principalement essayer de vivre dans le présent autant que possible.

 

Vous avez l’intention de tourner cette année, genre en Europe, voire à Paris ? (j’ai vu que vous aviez des concerts prévus en Italie…)

Rien d’encore confirmé, donc je ne suis pas sur de tes infos concernant un concert en Italie. On en est actuellement au stade de la planification d’une tournée européenne dans le courant de l’automne. Plus d’infos quand nous en saurons nous-mêmes davantage.

 

Vous avez fait quelques tournées pour la sortie de votre précédent album en 2014. Quid de ces deux dernières années ?

Quelques unes en effet pour “Cursed Redeemer” dont celle de 31 jours dont je parlais ci-avant. Au retour de celle-ci, on s’est posés, histoire de s’atteler à la composition et l’enregistrement du suivant… Ce qui nous a pris tout 2015 au final !

 

Où se situe votre plus grande fanbase ? Où en est la situation de Miasmal actuellement ?

Je ne saurais trop te répondre mais je dirais principalement en Europe. Ce qui a changé, c’est notre notoriété plus élargie, grâce aux tournées et parutions. Et pourtant on a très peu changé notre façon de procéder…

 

Quelles sont vos principales influences et groupes favoris ?

Difficile de les référencer tellement j’écoute de musique variée, du Death au Grunge des 90’s, de la Pop indie à l’électro en passant par les trucs acoustiques… J’adore Bolt Thrower, Sisters of Mercy, Entombed, PJ Harvey, Dinosaur JR… La liste pourrait continuer comme ça indéfiniment…

 

Quel est selon vous le meilleur festival auquel vous ayez joué ou tenté de jouer?

Pour nous, jouer au Maryland Death Fest aux USA en 2011 a été l’expérience live la plus cool qu’on ait vécue. Notre toute première tournée, aux States s’il vous plait, à jouer dans un festoche mondialement reconnu… Que demander de plus ?

 

Combien d’autres side projects avez- vous respectivement ?

Björn, le batteur, et moi-même jouons dans Agrimonia et je participe également à un autre groupe, Martyrdöd. Je joue dans ces deux autres groupes depuis dix ans déjà ! Ruben joue aussi dans un groupe de Heavy bien sympa, Night Viper, et Magnus bosse actuellement sur un autre projet death sans nom encore.

 

Des anecdotes marrantes à nous raconter ?

La plupart d’entre elles sont arrivées alors qu’on était bourrés en tournée, donc se doivent de rester secrètes pour éviter de nous mettre dans l’embarras. Une fois, on a fini dans une villa de Beverly Hill après avoir fait un concert à L.A., c’était assez space…

 

Je te laisse terminer avec ta citation préférée…

« L’alcool, la cause et la solution à tous les problèmes. » (Homer Simpson)

 


Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green