Communication de nos partenaires

Kryptorium au Motocultor

Le 15 septembre 2011 posté par celtikwar

L’équipe de Soilchronicles était bien évidement présente sur le site du Motocultor fest, un évènement bretons qu’on ne pouvait manquer. On a retrouvé sous leur tonnelle les collègues de Kryptorium, quoi de mieux pour les embêter un peu que de leur poser quelques questions, et quitte à faire autant partir en live sur certaines et délirer un peu.


1/ On vous a vu sur le site du festival Motocultor, quelles impressions avez vous eues en arrivant sur le site qui est bien plus petit que le Hellfest?

Le site n’était pas encore en mode définitif (absence de barrière…) quand nous sommes arrivés. La première (bonne) impression était que du coup, nous allions pouvoir mieux profiter des concerts. Même si le site paraissait plus « fête au village » que le Hellfest au niveau de sa taille, ce qui compte c’est la musique, et les scènes étaient carrément bien, donc le principal était là ! 

2/ Votre stand était situé face aux scènes cela vous a-t-il permis d’attirer plus de monde? Les festivaliers curieux?

On ne sait pas si ça nous a permis d’attirer plus de monde, mais en tout cas, le voyage était vite fait entre les scènes, la buvette et les stands, ce qui permettait aux festivaliers de facilement venir nous voir, et même plusieurs fois pendant le week-end. Ce qui a attiré du monde sous les tentes, c’est surtout l’ombre…

3/ Avez vous réussi à profiter des concerts malgré tout? Si oui quels sont ceux que vous avez préférés, ou ceux que vous n’avez pas aimé et pourquoi.

 

On a pu profiter de presque tous les concerts. Les bonnes claques ont été les concerts des locaux de Nantes (Sinscale, Jumping Jack et Era Nova), et les concerts de Tyr, Moonsorrow, Melechesh, God Dethroned, Heol Telwenn et Orphaned Land : ils ont réussi à mêler ambiance mélodique et brutalité. Enfin, Marky Ramone Blitzkrieg, Agressive Agricultor et MC Circulaire ont été des bonnes surprises. On a malheureusement raté les têtes d’affiches (Marduk, New Model Army et Hatebreed)…

4/ Les articles sur votre stand ayant bien marché sont je pense, à moins d’une erreur de ma part bien sûr, les cornes à boire et les tee-shirts? Mais le public s’est-il aussi intéressé à vos tenues diverses et variées? 

Effectivement, les tee-shirts, et surtout les cornes ont été nos « best sellers ». Mais les vêtements (en particulier féminins) et bijoux ont aussi plu aux « festivalières » et festivaliers. On a essayé de mettre en avant des produits originaux surtout pour un stand de festival Metal.

5/Vous avez beaucoup de robes et tenues assez distinguées et mettant les atouts du corps en valeurs, peut-on alors parler d’une assimilation entre le public « metalleux » et l’attrait pour la beauté, voire même la sexualité?

Est-ce toi qui a fumé toute l’herbe des champs du Motocultor ????
Et quand même, pour répondre à ta question « originale » ce n’est pas parce qu’on écoute du gros death qui tache, qu’on n’a pas le droit d’avoir du goût. Pour ce qui est de la légèreté des tenues de certains « festivalières » et festivaliers, c’était sûrement plus dû à la chaleur sur le site qu’à un attrait pour la sexualité (même si l’un n’empêche pas l’autre). Et plus précisément, si tu parles du serre-taille avec les chaînettes, il peut paraître « particulier », mais tous les goûts sont dans la nature…

6/ Quel est le public qui sera le plus attiré par les corsets ou mini jupe en cuir, plus les fans d’AC/DC et vieux hardos ou alors la nouvelle génération?

C’est quoi ces questions !!!??? Perso, on n’a jamais vu de vieux hardos fan d‘AC/DC en mini-jupe en cuir ou avec un corset, mais qui sait ?
Plus sérieusement, il n’y a pas de règles, comme on le disait avant, tous les goûts sont dans la nature, et à tous les âges.

7/ Etant encore au stade publicitaire du magasin, avez-vous des personnes qui vous connaissent déjà qui viennent vous voir lors des événements comme le Motocultor? Ou alors l’inverse des personnes qui vous ont connus en festival qui reviennent au magasin ensuite?

Les deux mon capitaine ! Sur des évènements proches de Nantes comme le Motocultor, on retrouve des clients qui viennent nous faire un petit coucou. Et puis à la boutique, on retrouve certaines personnes rencontrées sur les festivals et concerts, qui lorsqu’ils passent à Nantes, viennent découvrir toute l’offre de la boutique plus calmement (sans les éléments perturbateurs que sont le bruit et l’alcool).

8/Je vous laisse conclure.

Encore une fois, nous sommes très contents d’avoir eu la chance de pouvoir participer en tant qu’exposants à un festival dans la région. L’ambiance bon-enfant et le plaisir de la musique facilitaient les rencontres et discussions. Notre prochaine « sortie » sera moins « métallique » et plus médiévale, puisque nous serons présents au Marché de l’Histoire au Parc des Expositions à Nantes (Beaujoire) les 15 et 16 octobre prochains, mais on espère qu’elle sera aussi agréable que le Motocultor Festival. Enfin, on te remercie pour ces questions intéressantes bien qu’originales et on te dit à bientôt… et pourquoi pas à la Beaujoire…

 

Site:
L’équipe de Kryptorium et de Soilchronicles au Motocultor
Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green