Communication de nos partenaires

 

Après plus d’un an d’absence, nous retrouvons au Sonor Fest 3 le groupe très sympathique de death metal Absinthebolik qui revient sur scène avec de nouveaux morceaux et une rage encore plus forte. Rencontre avec Renan, Fred, Sylvain, Mickael et Nico, une bande de joyeux drille fidèle à elle même : passion, humour et pure fucking metal.

1/ Vos impressions sur le concert que vous venez de faire ?

Ca s’est super bien passé, je crois qu’on est plus ou moins content de nous, mis à part le petit plantage sur Bug, mais bon on ne l’a jamais fait sur celle ci alors on s’est dit « tiens, on va faire original, autant faire un gros bug sur Bug ! ». Sinon bien, et puis avec les Tads Girl Squad (Pom pom girls version punk), avec les filles qui dansaient, ca faisait vraiment sympa, ca donnait une bonne ambiance sympa. Et puis c’est agréable pour tous de revenir sur scène ! Ca faisait longtemps qu’on n’avait pas fait de concert, on en avait fait un fin novembre, mais sinon ca faisait plus d’1 an et demi qu’on n’en avait pas fait, donc on se remet un peu en jambe, du coup des fois il y a des morceaux un peu bancals mais ca passe quand même bien et l’ambiance y est donc c’est cool.

2/ Justement, pour ceux qui ne savent pas que vous revenez, si vous deviez présenter votre musique et votre groupe en quelques mots, ca donnerait quoi ?

[Délire sur un paquet de gâteaux ou de chips qui traine, un truc très conceptuel]

On fait du death. Un groupe bien énervé et on essaye de l’être bien sur scène aussi. Et surtout on essaye de donner un esprit malsain parce que…suite aux derniers évènements (Nb : décès de Ben, guitariste et membre fondateur d’Absinthebolik), on a quand même bien la rage quoi. Donc dans les derniers morceaux on essaye de l’exprimer le plus possible… voilà quoi, faut que ca envoie !
On essaye toujours de mêler un peu la technicité, pas faire des morceaux trop simples, avec l’ambiance. On travaille vachement la dessus. On ne veut pas que ca aille à 280 tout le temps, mais on cherche les ambiances tout en étant technique. Surtout en plus avec les deux chants on essaye de varier, de faire des choses assez denses mais qui respirent quand même. Je pense que ca ca définit pas mal le groupe.
Comparer à avant, je me souviens lors de la première interview (février 2007), on avait peut être pas à l’époque niveau parolistique des choses très recherchées. La on essaye de plus conceptualiser le groupe avec les paroles. On commence à bien se connaître alors…
On a écrit un concept, une nouvelle, dont on s’inspire pour les paroles. On a essayé d’en faire un nouveau thématique autour du groupe.

3/ Une thématique sur plusieurs morceaux ?

Sur plusieurs morceaux. Un concept album, c’est peut être un peu poussé, mais dans l’idée c’est ca. C’est peut être justement un projet futur !

4/ Justement, quels sont vos projets actuels, à moyen, long terme ?

Bah la on aimerait enregistrer. On ne sait pas trop quoi encore, parce que la on est en pleine discussion, peut être pas un album mais un MCD, en tout cas pour commencer histoire de démarcher un peu. Parce que ca fait un moment que l’on n’a pas enregistré, qu’on a envie de franchir cette étape et d’avancer un peu, de faire des concerts, de continuer à composer, etc. Donc la on finit de composer encore quelques morceaux et on va passer à l’enregistrement.

5/ Techniquement on voit que c’est de plus en plus soigneux, ca se ressent dans les nouveaux morceaux. Mais vous continuez à jouer les anciens morceaux, c’est important pour vous ?

C’est très important. On rend hommage en fait à notre ancien guitariste Ben, pour nous ca fait parti d’Absinthebolik, il avait lui même crée des morceaux… Pour nous, ce n’est pas un devoir, mais on les joue pour lui, et pour nous aussi, parce que bon, ce sont de bons morceaux aussi !
Ils font parti d’Absinthebolik à part entière, donc on ne se voit pas les virer ! Peut être que plus tard, quand on aura d’autre set lists, on verra, mais pour l’instant, on tient beaucoup à les jouer.
C’est en rappel de sa mémoire. C’est quand même une certaine émotion de les rejouer, et on voit bien la différence entre les anciens qui avaient plutôt je dirai presque un esprit onirique, comparés à nos derniers qui sont très très sombres… C’est largement du à sa disparition. C’est vrai que ca montre bien le clash et l’effet que ca a pu avoir sur nous. Je pense que la set list actuelle représente un peu une évolution de notre histoire, tant à travers les morceaux, les différentes parties dans les concerts et la set list, et on sent justement vers quoi on essaye de se diriger, vers quoi tout ce qui est arrivé nous a fait murir et évoluer vers de nouvelles choses.

6/ D’ou l’idée de commencer par des anciens et de finir par les nouveaux ?

Exactement. Pour marquer la différence. Normalement on a un sample entre les trois premiers morceaux et les nouveaux. La on l’a pas mis, mais en général c’est pour marquer la coupure.
Moi, nous on tenait vraiment à faire cet hommage, quand on rejoue ces morceaux, on se retrouve y a trois quatre ans, à nos concerts, et voilà, c’est un esprit qu’on tenait à garder, au moins pendant un moment, presque pour se faire un deuil, et rappeler qu’il est toujours la.

7/ Comment vous êtes vous trouver dans ce festival, connaissiez vous déjà SonorAsso, et que pensez vous de ce genre d’association ?

Je connaissais Benoit déjà, il nous a proposé la date, car il cherchait des groupes de différentes influences pour ce festival, tous avec des guitares distordues. Il nous a dit : on n’a pas de groupe de death, et comme vous êtes les seuls dans le coin que je connaisse à être capable de monter sur scène, donc il nous a demandé. A l’origine on aurait du jouer en Novembre, mais la date a été reculée. Du coup ca aurait du être notre premier concert come back. Notre come back ca été avec Hacride à Rambouillet. Il nous avait déjà vus jouer plusieurs fois, il savait de quoi on était capable, donc ca s’est fait par connaissance. Il aime bien ce qu’on fait, donc ca a facilité les choses.

8/ Notre devise : les derniers mots sont les vôtres !

(Sylvain le batteur) Je suis content, c’est mon anniversaire, on a fait un bon concert (la tout le monde se met à gueuler dans la loge bon anniversaire), et merci pour l’interview.
(Renan, chant) J’aime bien le principe qu’il y’ait des groupes de tout milieu, bon ca reste rock métal, mais j’aime bien ce principe de mélanger tout ca. L’orga est nickel. J’ai beaucoup apprécié ce concert, j’ai beaucoup apprécié les concerts des autres groupes, et je pense que ce qui reste à venir va être encore meilleur.
(Nico, le guitariste) Je suis content du concert, je pense que l’orga se demerde bien, voilà, c’était cool.
(Fred) Un petit merci à l’asso, aux Tads girl squad qui ont fait un peu d’ambiance dans le concert qui a bien aidé d’ailleurs, à Fab, qui nous a fait le son, encore joyeux anniversaire au futur papa, et merci à toi.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green