Communication de nos partenaires

Electric Mary – Interview de Rusty

Le 29 janvier 2013 posté par Metalfreak

Note de Olive Yeah : la dernière fois que j’avais vu Electric Mary c’était lors de l’ultime date de leur tournée européenne. Depuis, une grande amitié est née avec les membres de ce superbe groupe de rock australien. Aussi c’est avec plaisir que nous nous sommes retrouvés en tête à tête avec Rusty de retour à Grenoble cette fois pour la première date de leur périple européen.

Interviewer : Olive Yeah


 

• Alors vous êtes prêt à mettre le feu à l’Europe et prêcher la bonne parole du rock ‘n’ roll ?
Yeahh absolument, cela est la 4eme année que nous tournons en France avec notre 4eme guitariste d’ailleurs (rires).
Le groupe est prêt et nous allons rependre le Rock ‘n’ roll et botter les culs partout où nous passerons.

• Vous souvenez vous de votre précédant concert à Grenoble ?
Ho oui, j’étais vraiment malade, nous arrivions de suisse et je n’arrivais pratiquement pas à parler ou chanter. Un ami a préparé une sorte de concoction à base de Jack Daniel’s-miel-citron-eau-chaude et, crois moi ou non, mais cela m’a permis de tenir pendant le concert qui était d’ailleurs notre dernier show de la tournée européenne, alors que cette année Grenoble est la première date de notre tournée.

• Rusty pour ceux qui ne connaissent pas encore Electric Mary peux tu présenter le groupe ?
A la guitare et aux chœurs nous avons Peter Robinson, à la batterie le batteur (en français) Venom, notre bassiste Alex Raunjak qui est notre cerise sur le gâteau, notre nouveau guitariste le rockeur gaucher Brett Wood et moi même, Rusty, au chant.

• Votre nom vient de Mary Campbell mais tout le monde ne connait pas la petite histoire.
En 2003 nous sommes allés visiter les studios de Jimi Hendrix, nous avons parlé avec Mary Campbell (une légende du rock) qui nous a raconté un nombre incroyable d’anecdotes sur le monde du rock ‘n’ roll avec Kiss, AC/DC, Foreigner, Guns ‘n’ Roses, Bad Company….
Nous avions vraiment le sentiment d’être dans un endroit historique ce qui est bien entendu le cas, et à la fin de la visite, Mary Campbell m’a donné sa carte de visite sur laquelle était écrit Electric Mary et je me suis tout de suite dit que cela ferait un super nom pour un groupe de rock ‘n’ roll.
D’ailleurs cela lui fait bien plaisir que nous ayons donné son nom à notre groupe car elle incarne vraiment l’esprit et l’idéologie du rock ‘n’ roll. Tu sais elle connait tout le monde dans le milieu et tout le monde la connait sous le nom de Electric Mary.

• Etant un groupe qui joue du « rock ‘n’ roll old school », vous êtes donc influencés par AC/CD, Led Zep mais qu’en est il des groupes comme Cream, Credence Clearwater Revival ou Free ?
Pour ma part j’ai toujours adoré Deep Purple, j’adore la voix de David Coverdale, je suis aussi un grand fan de Free et Paul Rogers, mais aussi Dio, Freddy Mercury et bien entendu Plastic Bertrand (Rusty nous gratifie d’un superbe « ça plane pour moi » en terminant par un grand éclat de rire).


• Ta voix ressemble assez à celle de Paul Rodgers
J’aime les chanteurs avec une voix assez grave, les chanteurs de soul ou de blues. Tout ce qui vient du cœur me touche.

Ayant eu la chance de vous voir en concert, je dirais vos performances se résument par « Sweat and Guts » (tripes et transpirations). Un vrai moment d’authenticité.

Tu sais nous passons beaucoup de temps à répéter à composer et à enregistrer. Lorsque nous avons enfin la chance de jouer nous voulons être certains que les 1h30 que nous passons sur scène soient un super moment. Peu importe si nous jouons dans un club devant une dizaine de personnes ou dans un stage, nous nous donnons toujours autant. Pour moi le meilleur concert est celui qui va venir mais j’avoue garder un superbe souvenir de notre concert au Hellfest tout comme notre premier concert avec Whitesnake car j’adore David Coverdale que nous avons eu la chance de rencontrer.

Pour rebondir sur le Hellfest, le titre « All eyes on me » traite cette expérience.
Ce fut un superbe moment, nous avons roulé pendant toute la nuit et sommes arrivés sur le site au levé du soleil, nous n’avions pas dormis et personne n’était encore là et nous avons réalisé combien le site était grand. Un de gars de la sécurité nous a vu et a partagé son thermos de café avec nous. Cinq heures après nous étions sur scène à jouer « Let Me Out » à regarder le public et voir le premier rang chanter nos chansons. C’était vraiment une superbe sensation.

C’est vrai que vous semblez avoir une grosse cote de popularité en France avec un fan club très organisé. Du coup que penses-tu de notre pays ?
C’est dingue car même avec la barrière de la langue nous voyons les fans chanter avec nous, nous sommes une vraie famille que nous nommons la French Connection.
• Francis Zégut vous a fait connaitre en France, es tu toujours en contact avec lui ?
Ho oui, je lui ai envoyé un email pour lui dire que nous étions là et nous communiquons par Facebook. Je sais qu’il est bien pris par la radio aussi, c’est une bible du rock n roll et une personne que j’apprécie beaucoup.

Bien entendu nous connaissons tous AC/DC, Airbourne, Rose Tattoo, Koritini et je viens de découvir Cockfight Shooters, par contre peux tu nous parler de la scène Australienne ?
Yeah Cockfight Shooters bottent les culs, The Living End sont vraiment bons, The Angels (Angel City). Mais oui je dirai qu’actuellement The Living End sont vraiment le groupe de Punk Rockabilly.
Le groupe marche bien mais il le mérite car tout les membres bossent vraiment dur .

• En tant que chanteur et musicien quels sont tes meilleurs et pires souvenirs ?
Alors sans hésiter, mon meilleur souvenir sera ce soir (j’aime à penser que le prochain concert sera mon meilleur souvenir).
Le pire souvenir … euh… cela remonte à vraiment longtemps nous ouvrions pour un groupe qui n’aimait pas ce que nous faisions et nous a éjecté de la tournée.
Sinon pour revenir aux bons moments, effectivement le fait de jouer avec mes héros : David Coverdale, Glenn Hughes, Ian Paice de Deep Purple. Je trouve aussi superbe que Venom et moi continuons à jouer ensemble après 16 ans de collaboration.


Ton premier héros musical ?
John Lennon
• Le premier album de rock que tu as acheté ?
Je ne me souviens plus lequel j’ai acheté mais le premier que j’ai écouté est « In Rock » de Deep Purple. Ce fut ma première initiation au rock, ensuite mon grand frère m’a aussi fait écouté Joe Cocker, Jimi Hendrix avec le titre « If six was nine« , Cream avec « White Room« . Mais « In Rock » m’a vraiment scotché, avec « Child in time » que du bon.
• Le premier concert auquel tu es allé ?
Black Sabbath, d’ailleurs ce fut ma sœur qui m’a accompagné à ce concert et ensuite Jethro Tull, Joe Cocker. Mais oui Black Sabbath fut mon premier concert, je devais avoir 8 ans et même si je ne me souviens pas de tout j’en garde tout de même un superbe souvenir.
• Un dernier mot ?
Peut être le numéro de téléphone de Alex (rire général)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green