Communication de nos partenaires

Coeur de Métal (Dijon)

Le 26 décembre 2009 posté par Fredo

Une association qui allie une cause humaine et la musique métal en France, ce n’est pas si fréquent. Dans le cadre d’un partenariat et afin de donner plus de visibilité à l’association Coeur de Métal, Fredo de Soil Chronicles a rencontré deux personnes très impliquées pour défendre une cause difficile, Axelle et Corinne.


Fredo : Bonjour et merci d’accepter de répondre à nos quelques questions. Dans un premier temps, la question indiscrète mais néanmoins indispensable : Axelle, qui es tu ?

Axelle : Je suis une étudiante en master d’Archéologie, je prépare le concours pour devenir professeur des écoles, et je suis animatrice dans le cadre de l’accompagnement à la scolarité depuis janvier.

F : Peux tu nous présenter cette association, Cœur de Metal dont tu fais partie ?

A : En fait, je suis officiellement membre depuis peu. J’ai connu l’association par l’intermédiaire de Kylianne, qui voulait organiser un concert « Cœur de Métal » depuis deux ans. Je lui ai proposé de l’aider. Je ne connaissais pas du tout le syndrome de Kabuki avant. Qui le connaît ? On parle le plus souvent des maladies les plus connues comme la Mucovisidose ou encore le cancer. C’est pour cela que les parents de Kévin ont monté l’association.Que défend-t-elle ? Le droit aux soins pour leur fils, mais aussi pour les enfants atteints du syndrome, syndrome qui touche très peu d’enfants au monde, une cinquantaine en France. L’association organise des concerts, des lotos, et de nombreuses manifestations ;

F : Peux tu aiguiller si nous voulons nous renseigner plus concernant ce syndrome ?
A : Un site web : www.coeurdemetal.com
Un myspace : http://www.myspace.com/coeurdemetal
Le site de l’Association « Syndrome de Kabuki » qui regroute beaucoup d’informations http://asso.orpha.net/ASK/cgi-bin/. Il y a également un forum : coeur-de-metal.forumactif.com/

F : De quoi concrètement ont besoin les parents ou les proches d’enfants qui comme Kevin sont atteints par le Kabuki ?
Corinne (présidente de l’association) : Les parents ont tout d’abord besoin de soutien moral et de reconfort et cela est très logique car ils viennent d’apprendre que leur enfant est atteint d’une maladie génétique très rare donc méconnus.
Ensuite ils ont parfois besoin d’aide financière pour apprendre par exemple le langage des signes qui coute cher et qui n’est pas pris en charge ou un fauteuil roulant ou un tricycle ect… enfin toute ces petites choses qui sont necessaire à l’enfant mais qui coute très cher il faut savoir qu’un fauteuil roulant coute vraiment très cher et la secu et mutuelle deduite il reste souvent plus de 1000 euros a la charge des familles ces memes familles qui dépense deja toute l’année beaucoup d’argent dans les transports pour aller a NECKER pour soigner leur enfant les soins ect… .

F : C’est donc là qu’intervient Cœur de Metal. Quelles ont été les manifestations organisées par l’association ?
C : Il y a eu divers manifestations il y a eu deja 2 concert de metal sur grenoble , des lotos, des dejeuner dans les écoles pour expliquer la differences aux enfants dit ordinaires, des vides greniers, des concours de cartes,marché de noel et j’en oubli beaucoup….

F : Venons en maintenant à la soirée du 28 mars à Dijon. Comment a germé l’idée d’organiser ce concert Metal dans une ville aussi conservatrice que Dijon ?
A : L’idée n’est pas de moi, mais elle m’a séduite.
Il s’agissait de rassembler les métalleux pour une bonne cause. Prouver comme vous le dites, que les métalleux ne sont pas que des buveurs de bière ou de Whisky. Personnelement, je me déclare pas métalleuse, mais tout les « métalleux » que j’ai rencontré sont sympas, et apportent leurs aides en cas de besoin.
Les organisateurs de concerts de l’association Leptiobyss ont d’ailleurs réussi à faire revivre le VLV, et donner la possibilité aux groupes de se produire quelques part.
Enfin, j’espère également que certaines personnes se réveilleront et viendront, car le concert, c’est avant-tout pour Kévin. Il y a toujours des gens qui se plaignent du prix par exemple, ou alors qu’un groupe ou un autre ne soit programmé… On allait pas faire une soirée avec 10 groupes non plus.
Dijon est une ville conservatrice, mais j’espere que les dijonnais auront également un cœur qui ne sera pas en pierre. Par exemple, ils peuvent acheter une prévente à 3,5 euros, somme qui sera reversée à l’association. Le métal n’est pas tout public, mais pour une fois que le métal prend place dans un cadre « caritatif », je pense qu’il faut tous se motiver !
J’en appelle d’ailleurs aux volontaires, on peut vous donner des flyers et des affiches, suffit de nous contacter via le myspace, ou encore ici : coeurdemetal@hotmail.fr

F : Décris nous un peu l’affiche et quel a été le processus de choix des groupes qui participeront au concert ?
A : J’avais contacté tout d’abord des groupes connus que je ne citerai pas, et ils ont refusé l’invitation, certains me parlant même de « respect pour le public ». Je n’ai jamais compris. J’ai donc proposé à des groupes de Dijon qui ne jouaient pas souvent sur Dijon, mais qui avait déjà un bagage derrière eux. J’ai ensuite rencontré Eihwaz de Giktor Velu, il était partant, puis un ami m’a présenté à Laurent des Moon Whispers, et Kylianne avait des liens avec Evilized. Il nous manquait un groupe, et on a fait un appel via nos myspaces personnels, des groupes ont répondu, d’autres non et notre choix s’est porté sur The Seven Gates qui sont attendus sur Dijon, et qui communiquent facilement à la moindre question. Depuis, les membres de Giktor Velu sont devenus mes amis, ainsi que Laurent et Julien des Moon Whispers, ils m’ont même proposé de me prendre comme bassiste, mais ils ont trouvé leur perle rare (David) avant que j’apprenne la moindre note. De bonnes relations se sont mises en place avec les groupes qui participent à la promotion du concert et à faire connaître le syndrome. Certains sont même devenus membres de l’association.

F : Outre évidemment les prestations des groupes, y a t il des choses prévues lors de la soirée ?
A : Oui, beaucoup de choses. Tout d’abord, la présidente de l’association sera là, et répondra à toutes les questions que l’on lui pose. On va tenter de récuperer un vidéoprojecteur pour diffuser un reportage sur Kévin (je lance d’ailleurs un appel). Ensuite, l’artiste TomaBw (http://tomabw.deviantart.com/) viendra exposer ses photos, et enfin, il y aura une tombola dont tous les dons seront reversées à l’association. Nous avons fait appel à tous les groupes que nous connaissons, nous avons recu pas mal de cds de groupes comme Horgoth, Nail, Sonny Red, Tao Menizoo, Odanë ou encore X-Trunk , des T-shirts également de Amphytrion ou de Vakuum notamment, ainsi des dons de personnes comme des peluches, des objets… Je me permets de remercier également Planete Métal, qui nous a envoyé pas mal de choses (www.myspace.com/trashercorpse). Nous avons obtenu l’aide de nos partenaires, mais aussi des associations dijonnaises comme Octarine qui nous a remis une place pour le concert de Gojira au mois d’avril. Nous attendons d’autres dons.

F : Une telle entreprise ne se montant sûrement pas seule, peux tu nous présenter les gens qui ont travaillé avec toi pur monter cet événement ?
A : Tout d’abord, je remercie les groupes. Sans eux, une soirée comme celle-là ne peut pas se faire. Ils sont volontaires, participent, nous tiennent au courant… Je remercie surtout Laurent des Moon Whispers (http://www:myspace.com/moonwhisperstheband), qui a pris en charge une partie de l’organisation, également Eihwaz et Hagalaz des GiktorVelu (Eihwaz gère le matériel et Hagalaz s’occupe de la fac)… Ainsi que Vincent des Seven Gates ) et Zylvaner d’Evilized ).

Ensuite, j’ai une équipe autour de moi, équipe que j’ai monté début Février : Dr. Acula gère la pub et les relations avec les partenaires de Dijon, la maison de la batterie et Fallone Music, Cowgirl from hell, qui elle, s’occupe d’une partie de la tombola et des bars, Estelle Bernardin, qui elle, va gérer les lycées. Sans oublier les partenaires comme le magasin Ciel Rouge ou l’Antre II Mondes, ou encore Gibert Music. Sans oublier les bénévoles qui seront là le soir du concert pour la sécurité et les ventes de billets, ainsi que le marchandizing, et la dimension métale de Radio Campus ) qui m’aide dans la promotion du concert.

F : A 19 jours du concert, de quoi avez-vous besoin pour que l’organisation soit parfaite ?
A : Un vidéoprojecteur, un nounours pour Kévin, un bouquet de fleurs pour Corine, et enfin, que les gens viennent nombreux avec le sourire.

F : As-tu connu des deconvenues lors de ce long périple qui va te mener jusqu’au soir fatidique ? Y a-t-il des difficultés auxquelles tu te heurtes maintenan t, alors que tu ne t’y attendais pas ?
A : Ben oui, sinon ca serait pas drôle (lol).

Tout d’abord, le refus de certains groupes que j’espèrai plus ouverts. Refus de jouer gratuitement, ou encore même demande de cachets et de nuits d’hotel par exemple.
Ensuite, j’ai eu des difficultés à lancer la promotion du concert : de nombreux refus de la part de magasines gratuits par exemple disant par manque de temps.
Puis ce fut difficile de mettre en place le système des préventes, d’ailleurs si vous estimez que ce concert est trop cher (5euros), il reste quelques préventes à Gibert Music, en bas, vers Monsieur Métal (que je remercie) ou encore à Ciel Rouge à 3,5 (3,5 euros pour 4 groupes)…. Soyons honnete, ce n’est pas énorme.
Aujourd’hui ma plus grande fierté est que toute une équipe m’aide, et je peux enfin, temporairement, retourner sur les bancs de la fac.

Je remercie également corinne pour avoir soutenu la date, et pour sa présence le soir du concert.

F : Le soir du concert, quel sera l’objectif atteint qui te fera dire « mission accomplie » ?
A : Que les gens repartent heureux de leurs soirées, et que certains deviennent membres de l’association. Que Corinne ne soit pas venu pour rien. Que les gens viennent ! Que tout se passe bien, ce dont je ne doute pas, que de belles photos soient prises, ainsi que des vidéos pour Kévin. Enfin, soyons honnete, que cette soirée rapporte de l’argent à l’association.

F : Quel avenir et quels projets pour Cœur de Metal et pour sa « filiale » dijonnaise ?
C : Dans les projets il y a un concert caritatif prevu sur grenoble au mois d’octobre, notre loto et pleins d’autres choses. Nous avons commencé le projet de recherche il va durer deux ans et pendant ces deux années nous devons récolter un maximun d’argent pour continuer le programme de recherche si toutefois les chercheurs ne trouvent rien. Nous allons aussi aider les familles pour se rendre sur les lieux du projets de recherche et bien sur la rencontre des familles annuel reste un grand moment.
A : Personnellement, si tout se passe bien, je songe sérieusement à rejoindre une association dijonnaise comme Leptiobyss ou Octarine, si mon boulot me le permet. Et, si les gens sont de nouveaux motivés l’an prochain, pourquoi ne pas recommencer ! Je continuerai à soutenir Kévin lors de stands marchandizing quand je le pourrai.

Interview Réalisé dans le cadre du concert de l’association en Mars 2009. L’association a toujours besoin de dons.



Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green