Communication de nos partenaires

Deafening Silence: entretien de fin d’année. ...

Le 28 décembre 2014 posté par celtikwar

 

– Quel a été pour votre groupe l’événement de cette année ?
Phil : Sans aucun doute, l’évènement marquant pour nous, cette année, a été la sortie de notre 3e album « Scapegoat Of Ignorance ». Il s’est passé tellement de temps depuis la sortie de « Backlash » en 2007 que ça devenait vraiment insoutenable pour nous. On a galéré avec les multiples changements de line up et la sortie de cet album a véritablement été une délivrance pour le groupe.
Nico : Oui, vraiment, cet album aura aura connu une gestation des plus difficiles, mais je suis fier du travail accompli et du résultat.

– Votre meilleur concert et pourquoi ?
Phil : Pour ma part, c’est le concert qu’on a donné avec NIGHTMARE et MANIGANCE en octobre dernier. Ils font partis des groupes majeurs en matière de Heavy Métal français et c’était une super expérience de partager la scène avec eux. Ce sont des gars cool qui ne se prennent pas la tête mais qui, une fois sur scène, se donnent à fond pour leur public.
Guillaume : C’est vrai que cette expérience avec les groupes Français était belle. Mais pour ma part c’était la première partie avec FREEDOM CALL, parce que c’était comme une délivrance pour nous. Une récompense après tout ce temps passé à se remettre en question. Jouer en ouverture d’une grosse pointure habituée à tourner est toujours un challenge, on a bien bossé et ça a payé. Ça paye toujours d’ailleurs.
Nico : Comme mes camarades les concerts avec Freedom Call et Nightmare/Manigance resteront des souvenirs énormes.

– Le meilleur moment 2014 non musical serait ?
Guillaume : C’est dur de dresser un bilan … J’ai tendance à me focaliser sur les choses à améliorer et qui ne vont pas. Je reste positif et je me dis que l’avenir ne peut être que meilleur. Si ça ne va pas, il faut trouver la force de se remettre en question et avancer quoi qu’il arrive, si possible en essayant de ne plus reproduire les mêmes erreurs.
Nico : Pour faire plaisir à Tom, je dirais la sortie de Mario Kart 8. Plus sérieusement, je ne vois pas grand chose à retenir de positif en 2014…

– L’album de l’année serait ?
Phil : « Blind Rage » d’ACCEPT. Mais je trouve que cette année à été plutôt faiblarde en sorties majeures.
Tom : « Bloodstone & Diamonds » de Machine Head, encore une tuerie.
Guillaume : « Delivering the Black » de PRIMAL FEAR.
Nico : En temps que Die Hard fan de Judas Priest, je dirais « Redeemer Of Soul ».

– Le meilleur album français 2014 ?
Phil : « The Aftermath » de NIGHTMARE.
Tom: « Carnivore Sublime » de BENIGHTED.
Guillaume : “Ultimatum” d’ADX.
Nico : Si j’avais la modestie de Joey Demaio (Manowar), je dirais sans hésiter notre album « scapegoat of Ignorance » mais « Aftermath »de Nightmare me paraît un choix plus objectif.

– La plus belle découverte que vous ayez faite ?
Guillaume : L’album de Paul Gilbert « Stone Uphill pushing Man ». Une belle évolution musicale, qui montre la passion qu’il porte à la guitare plutôt que de dégoûter tout le monde, ce qu’il est bien sûr capable de faire.
Nico : Je dirais Syr Daria, le groupe qui a ouvert avec nous pour Freedom Call qui est un groupe vraiment sympa avec une bonne énergie et des mecs vraiment excellents. J’ai aussi adoré le groupe Savage Messiah que j’ai découvert au Rising Fest (super festival dédié au heavy se déroulant à Dijon) . Et également Shade Empire un groupe de black symphonique finlandais que m’a fait découvrir une amie (Miaou Fanny, c’est de toi que je parle) .

– La déception musicale de 2014 ?
Phil : EDGUY. Ils nous ont annoncé un album énorme renouant avec le Heavy Speed qui a fait leur gloire mais j’ai trouvé que le rendez-vous était plutôt manqué.
Tom : GRAND MAGUS. Un parcours sans faute jusqu’à « Hammer of the North » mais « Triumph and Power » fait retomber la pression, comme le précédent. L’album est loin d’être mauvais, mais toujours pas aussi inspiré que « HotN » ou « Iron Will ».
Nico : Le concert de Sebastian Bach au Bang your head qui était quand même bien à chier…

– Celle non musicale ? (s’il y en a eu)
Phil : La disparition brutale de notre ancien guitariste Stef Koltes.
Tom : Ma tendinite à l’épaule. Surtout quand tu apprends que certains racontent que tu annules un concert pour, je cite, « un rhume ».
Guillaume : Comme Phil, la disparition de Stef mais aussi d’autres personnes, qui sont parties de manière fulgurante. Je garde leur joie de vivre en souvenir.
Nico : Pour moi aussi, notre ami Stef parti bien trop vite restera la pire chose de 2014.

– Votre souhait pour 2015 ?
Tom : Plus de poisse, par pitié !
Guillaume : Que nos projets aboutissent sans anicroche, que l’on fasse de belles rencontres musicales et de bons concerts.
Nico : Et que la bière coule à flots…

– Les cadeaux de Noël parfaits ?
Phil : Un contrat digne de ce nom avec un bon label !
Tom : Un deuxième guitariste, motivé si possible. On cherche toujours, contactez-nous !
Nico : Je dirais même mieux, une jolie guitariste talentueuse et célibataire (quitte à croire au père Noël autant y aller à fond).

– Que devrait-il arriver à votre formation en 2015 ?
Phil : On a déjà écrit la moitié de notre nouvel album donc dans la logique des choses, nous devrions entrer en studio en automne 2015, ou même avant si pour une fois le sort ne s’acharne pas sur nous.
Tom : Un nouvel album oui, et si on pouvait à nouveau stabiliser le line up ça serait parfait.
Nico : Oui, le nouvel album, c’est l’objectif principal de 2015,

Je vous laisse les derniers mots.
Phil : Merci à toutes les personnes qui nous suivent depuis longtemps, ainsi qu’à ceux qui nous ont rejointes depuis la sortie de « Scapegoat Of Ignorance ». Ça fait tellement plaisir de discuter autour d’une bière avec des gens qui apprécient notre musique.
Tom : Merci pour ton intérêt et pour ta chronique bien sympa, tu étais un des premiers à chroniquer l’album.
Guillaume : Nous réussissons malgré les épreuves à continuer à faire vivre le groupe, c’est la chose la plus difficile à faire. On fait ça par amour de la musique, mais aussi pour ceux qui l’aime, qui nous suivent. Merci donc à vous tous, journalistes, groupes, label et j’en passe qui prennent le temps d’écouter et d’apprécier notre travail. Grâce à votre soutien nous trouvons la force de continuer notre chemin.

 

Chronique:http://www.soilchronicles.fr/chroniques/deafening-silence-scapegoat-of-ignorance

ITW:http://www.soilchronicles.fr/tracksbytracks/deafening-silence

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green