Communication de nos partenaires

Cynic

Le 30 décembre 2011 posté par Son

Interviewer : MetalPsychoKiller

En ces temps de crise économique rendant les fins de mois si difficiles et pour ne pas faire mentir l’adage selon lequel « le temps c’est de l’argent »… Voici sans aucune présentation, ni épuration, ni malversation, l’interview par mail que le sieur Masvidal frontman du combo Cynic a eut le savoir vivre, la gentilllesse, l’humilité et le professionnalisme de nous octroyer.
Votre passionné et bénévole Mpk.

——————
Bonjour Paul, je suis Didier aka MetalPsychoKiller du webzine français SOIL CHRONICLES.

Avant toute chose, merci de ta gentillesse et ta disponibilité à répondre à ces quelques questions coïncidents avec la sortie de ton nouvel EP, intitulé Carbon-Based Anatomy…

1/ Près d’un quart de siècle d’existence pour Cynic, de nombreux et continuels remaniements de line up et profusions de collaborations, et seulement deux véritables opus jusqu’à présent. Est-ce un choix de ta part ou sont ce les aléas de la vie ?

Laisse moi faire un retour en arrière pour toi et tes lecteurs. Cynic a sorti son premier album en 1993. Puis il s’est séparé pendant presque 15 ans, avant de se réunir l’été 2007, suivi par un second album en décembre 2008. Nous avons ensuite tourné pendant trois et sorti deux albums supplémentaires. Re-Traced, qui revient aux racines des chansons de Traced in Air, et Carbon-Based Anatomy, qui pour nous est un album à part entière. C’est un album abouti, bien que plus que nos autres sorties. Donc, Cynic a sorti 3 albums depuis 2009.

2/ Le bassiste Robin Zielhorst et le guitariste Tymon Kruidenier ont laissé la place. Qui a réellement œuvré à la conception et l’enregistrement de ce nouvel Opus ?

Nous avons laissé Tymon et Robin partir pour différentes raisons, une des premières étant la logistique compliquée qu’entraînait le fait d’avoir deux membres européens. Depuis nous sommes un groupe américain, basé en Californie, et cela donne plus de sens d’être des locaux. Le nouvel album a été écrit et enregistré pendant l’été 2011 par moi et Reinert. Sean Malone nous a ensuite rejoint pour l’enregistrement de la basse, c’est donc le premier album en trio de Cynic.

3/ Le bassiste Brandon Giffin et le guitariste Max Phelps vous ont rejoint ? En temps que « session members » ou pour une appartenance véritable à Cynic ?

Giffin et Phelps sont juste avec nous pour les sessions live. As-tu écouté l’album ou regardé les crédits ?

4/ Pour en finir avec ces questions sur les mouvements au sein du line up, Cynic est il réellement une entité, un groupe, un duo… Ou ton Side Project ?

Cynic est un duo, composé de Sean Reinert et de moi-même.

5/ Le public te suivant risque d’avoir l’impression que chaque release de Cynic est unique vu les raisons précitées, mais ton auditoire s’avère t’il cependant fidèle ?

Notre public semble s’agrandir et changer au jour le jour, du au fait que la musique touche plus de monde.

6/ Quelles sont les « nouveautés » à ton sens dans la musicalité de ce Carbon-Based Anatomy ? Et en premier lieu pourquoi un tel titre d’opus et un artwork cover si particulier ?

Ce nouvel album est une autre phase de notre processus et voyage créatif en tant qu’artiste. Il semble vraiment différent pour moi que n’importe quel autre travail réalisé auparavant. Mélodiquement, harmoniquement et rythmiquement nous explorons de nouvelles couleurs et nouveaux éléments. L’artwork est une œuvre abstraite de Robert Venosa. Un artiste que nous avons déjà utilisé lors de notre premier album.

7/ Cet Ep est il d’après toi dans la continuité du sublime « Traced In Air » ou plutôt une évolution ? Tu parais vouloir insister à travers cet Ep sur une plus grande dimension philosophique ? As-tu de profonds messages à faire passer à ton auditoire ?

C’est au public de décider. Nous sortons juste notre musique et laissons le reste aux mains de l’univers. Pas de messages profond ici autre que l’Amour.

8/ Pour précision, l’étiquette accolée par certains à ta musicalité comme étant un atypique Death/Prog Metal fusionnel te convient elle ? Ou l’a définirais tu différemment ?

Les gens peuvent choisir comme ils veulent. Nous avons été associés à la communauté death metal à cause de notre passé. Pleins d’autres personnes aujourd’hui entendront autre chose.

9/ L’intro à ton EP, un « Amidst The Coals » typé asiatique et tout en nuances évanescentes est surprenant à tous points de vues. Une douceur exotique dans un monde de brutes ?

C’est un Amazonian Icaro du Pérou. C’est une chanson d’amour, faite pour guérir, faire grandir et ouvrir les cœurs.

10/ Un « Bija ! » orientalisant, aux consonances subtiles et suggérées, et un « Hieroglyph » dans un style comparable encadrent seulement trois tracks de « Cynic » que je définirais comme « conventionnel ». Cela suffira t’il à faire patienter ton public de fans qui en veut beaucoup plus, et plus souvent ?

Nous sortons juste la musique que nous aimons. CBA est une œuvre musicale, ce qui signifie qu’elle peut être écoutée à chaque convenance. Ce n’est pas un album où l’on séparer les choses comme tu l’as mentionné, mais encore une fois, tout ce que nous faisons est créer de la musique, et on laisse faire le résultat.

11/ D’ailleurs es tu satisfait du résultat obtenu avec ce Carbon-Based ? N’avais tu point d’autres compositions en magasin pour pouvoir délivrer un véritable et album entier ???

J’ai une grande bibliothèque musicale dans laquelle j’ajoute constamment des dizaines d’albums. CBA a été réalisé ainsi car cela semble bien pour nous. Les chansons pour un prochain album existent déjà, et nous sortirons probablement quelque chose en 2012.

12/ Certains combos t’inspirent ils par ailleurs dans ta musicalité? Personnellement et en temps que fan, je trouve que certains éléments des suédois d’Opeth, (particulièrement sur les plages plus calmes et évanescentes), pourraient être comparables et comparés avec certaines de tes tracks délivrées ? Qu’en penses-tu ?

Je n’écoute plus trop de metal en ce moment. Je suis d’abord inspiré par des peintres (Rothko, Vermeer, Venosa, klarwein), des architectes (Calatrava, Eric Owen Moss, Buckminster Fuller) et des musiciens de tout style de musique comme John Coltrane, the Beatles, Neal Young, Radiohead, Bill Evans, Keith Jarrett, etc.

13/ Une tournée promotionnelle à la sortie de ce Carbon-Based passera t’elle par l’Europe, voir la France ? Ou faudra t’il attendre plus longuement ?

Nous tournons en Europe en Décembre.

14/ Enfin, quels sont tes projets pour Cynic, et pour toi plus personnellement ?

Faire encore plus de disques intéressants, méditer, aimer, ouvrir encore plus mon cœur à la vie.

15/ Une (ou des) question que tu aurais aimé que je te pose et que je n’ai pas demandé ?

(Pas de réponse de Paul)

16/ Last words are yours…

Allez voir cyniconline.com. Merci.

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Cynic”

  1. 1

    jE TE TROUVE BIEN virulent avec le petit paul au sujet de son parcours et de sa discographie, délicat d’interviewer masvidal quand comme toi (ou en tout cas il me semble) on a été décu des dernières livraisons de cynic.
    Merci pour l’interview tout de même.

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green