Communication de nos partenaires

Artweg

Le 25 mars 2016 posté par Bloodybarbie

Intervieweuse : Bloodybarbie

Interviewé: Akonit (chanteur)


Suite à la sortie du deuxième album « Drunk’N High » (lire la chronique ici: http://www.soilchronicles.fr/chroniques/artweg-drunkn-high) du groupe parisien d’Artcore : Artweg, nous nous sommes entretenus avec Akonit (un des deux chanteurs) pour en savoir plus.


Comment s’est passé le concert de The Exploited pour lequel vous avez ouvert?

Pour Artweg, le concert de The Exploited s’est bien passé : le public était là  et chaud bouillant. Malgré la mauvaise nouvelle à l’entrée de la Flèche d’or concernant Wattie et ses problèmes de santé, une bonne partie du public est resté.
Donc merci à tout ceux qui sont restés, respect les mecs !

 

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de la formation de votre groupe et nous présenter votre line-up actuel ?

Nous nous sommes formés fin 2005 pour jouer entre potes. Yero (guitare) et Crusty, bien décidé à apprendre la batterie, ont commencé à jouer ensemble.
Lorsque Mugen a appris ça, il m’a contacté car nous voulions chanter ensemble depuis un moment. N’ayant pas de bassiste, j’ai donc contacté Throk notre premier bassiste, remplacé en 2012 après la sortie de Should we get violent par Vlad, notre bassiste actuel.

 

Pourquoi deux chanteurs au lieu d’un?

Il n’y a pas de règles en musique… Pourquoi 2 chanteurs ? On aurait pu être 3, c’est vrai.

 

Si vous deviez tourner avec un grand groupe, lequel choisiriez vous?

Nous avons déjà tourné et joué avec de grands groupes Français et internationaux, personnellement peut m’importe avec qui on jouera. Tant que nous avons des dates, c’est le principal.

 

Que veut dire Artweg et pourquoi ce choix de nom du groupe?

Artweg ne veut strictement rien dire : ce nom est tombé par hasard. Comme la formation.
C’est une erreur de SMS qui s’est transformé en nom de groupe.

 

Quels sont vos projets pour 2016? Avez-vous prévu une tournée avec un groupe ou autre?

Pour 2016 on a quelques dates qui sont tombées, tout sera annoncé sur notre site Artwegofficial.com

On attend des nouvelles de tournée. C’est pas simple : on bosse à notre compte sans tourneur et beaucoup de beaux parleurs nous proposent des choses qui n’aboutissent pas. Donc les dates viendront au fur et à mesure et seront annoncées.

Et si tu veux nous faire jouer, contacte-nous sur artw...@gmail.com

 

Vous avez tourné avec pas mal de grands groupes, quel été celui qui vous a marqué le plus?

Nous avons effectivement joué avec de très bons groupes à commencer par Absolute et LOFOFORA EN 2008. A mon avis, ils nous ont tous marqués.

Apres l’enregistrement de notre EP 6 titres ArtWeg, nous cherchions des dates comme bien souvent [lol]. De concert en concert, nous avons rencontré pas mal de monde et, de fil en aiguille, des propositions dont celle avec Orphaned Land, pour 22 dates dans toute l’Europe, et un message de paix et de respect envers les peuples les religions et la Musique.

Et qu’elle soit Metal Oriental ou Punk HxC avec un groupe juif (Orphaned Land), musulman (Myrath et Arkan), plus ArtWeg, le message est bien passé.

 

Pouvez nous résumer le contenu de vos textes?

Nos textes dénoncent la misère du monde face aux profits d’une poignée de personnes qui détruisent la planète et les populations pour avoir toujours plus de gains à la fin, manipulent medias politiques et bien sur, la population internationale, la faune, la flore, etc.

Insane dénonce la folie, les gens qui ont une double personnalité. Oui, nous en faisons parti, nous avons des pseudos nous aussi!

 

Comment composez-vous au sein du groupe? A quelle fréquence vous répétez ?

Nous composons en répète à Epinay sur Seine, on joue à peu près 6h par semaine. Nous composons tous la musique, tout dépend des idées de chacun.

 

Comment s’est déroulé l’enregistrement de l’album et où?

Nous avons enregistré Drunk n’ High chez Julien Delsol (Chanteur de 91 All Star). Tout s’est très bien passé, nous avions déjà joué ensemble et Julien connaissait notre précédent album et notre style.

 

Quelle est la difficulté majeure de composer un album d’Artcore? Et d’ailleurs comment définissez-vous ce style concrètement?

On nous a toujours catalogués comme groupe de Hardcore avec ArtWeg. Et c’est vrai qu’on en mélange avec pleins d’autres styles et influences perso, mais on ne fait pas de HxC : on a donc remplacé le « Hard » par le « Art » de Artweg, de façon à avoir la même sonorité et permettre enfin à certains de nous ranger dans un style. En fait, c’est tout simplement la musique d’ArtWeg : on représente un certain nombre de styles musicaux.

 

Quelques anecdotes de concerts à nous raconter ?

On a un paquet d’anecdotes à tous les concerts. La preuve pour The Exploited : le chanteur était HS ce soir là. Le 31 décembre, nous avons joué à St Brieuc et à un moment de la soirée, une fille arrive avec une brouette et nous demande : « Est ce que vous avez vu des tiges filetées ? Car je cherche des tiges ! » On lui a dit que non mais, vu qu’elle insistait, je lui ai dit : « Regarde un peu plus loin par la bas, j’ai vu un super champ de tiges filetées. »

Elle est partie heureuse, c’est tout ce qui compte [lol].

 

P.S: voici les prochaines dates d’Artweg

-Le 02.04 l’Accueil froid Amiens avec Adrenaline
-Le 29.04 à l’Univers (Dijon)
-Le 07.05 festival hysterie Fest (Caperneac)
-Le 11.03 le Glazart (Paris) avec THE EXPLOTED
-Le 20.05 festival sur les pointes (parc depatemental des Lllas)
-Le 02.08 le Gibus (Paris)


 


Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green