Communication de nos partenaires

Wormed – Krigshu

Le 29 mars 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Guillemoth : basse
  • J. Oliver : guitare
  • Phlegeton : chant
  • Migueloud : guitare
  • G-Calero : batterie
 

Style:

Brutal Death Metal Technique

Date de sortie:

18 mars 2016

Label:

Season Of Mist

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Sans faire injure à l’Espagne, en matière de Brutal Death Metal Technique, je n’ai rien écouté de vraiment intéressant depuis Unnatural et son EP « Throne Of Anguish » sorti en 1997. Pour moi, les Espagnols, en plus d’être bons pour les tortillas, excellent davantage dans un registre basique et putride façon Avulsed et Putrevore. Du coup, Wormed sonne comme une anomalie. Nous dirons que c’est sa qualité première.

En effet, il y a pléthore d’arguments favorables à « Krigshu » si tant est que l’on aime les trucs à la fois ultra-brutaux et hyper techniques. D’ailleurs, si pour éclairer vos lanternes je devais jeter quelques références en pâture, je citerais Origin et Augury. Mais là où les premiers ont complètement perdu de vue qu’une composition n’est pas un bête enchaînement de plans complexes, Wormed parvient à faire de chacune de ses dix compositions des entités porteuses de sens, truffées ras la gueule de variations, de cassures, d’innovations tordues, de séquences que l’on est plus habitué à trouver dans le Mathcore. Quant au second, que j’adore, il lui emprunte la dextérité et l’aisance Jazz, la faculté à dompter l’incompréhensible. Quel que soit le tempo, majoritairement ultra-speedé, quelles que soient les rythmiques, rarement binaires, vous vous en doutez, et parfois proches d’un Meshuggah flamboyant (celui de « Chaosphere » donc), Wormed retombe sur ses pattes, faisant là une belle démonstration d’écriture qualitative.

L’inspiration « science-fiction » de la formation se ressent dans nombre de passages instrumentaux, « 57889330816-1 » par exemple, ou dans l’extrémisme synthétique des guitares aériennes planant au-dessus de murs de barbarie (phrase qui a peu de sens, je le concède).
Comme « Krigshu » est déjà le troisième album des Espagnols, j’en déduis que Wormed n’est pas un simple feu de paille, qui brûle fort mais bien trop vite. De plus, une signature avec Season Of Mist n’est jamais innocente mais, comme toujours avec ce genre de groupes ultra-véloces, je m’interroge sur la capacité à retranscrire « live » l’effort studio. En espérant que j’aurais rapidement ma réponse…

 

Tracklist :
01 : Pseudo-Horizon
02 : Neomorph Mindkind
03 : Agliptian Codex Cyborgization
04 : The Singularitarianism
04 : Eukaryotic Hex Swarm
06 : Computronium Pulsar Nanarchy
07 : A-Life Omega Point
08 : 57889330816-1
09 : Zeroth-Energy Graviton
10 : Molecular Winds

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green