Communication de nos partenaires

Witchgöat – Umbra regit

Le 22 septembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • C. Fog - Basse
  • E. Driller - Batterie
  • P. Scyther - Guitares
  • M. Miasma - Chant

Style:

Black/Thrash Metal

Date de sortie:

31 Juillet 2018

Label:

Morbid Skull Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Venu tout droit du Salvador, le quatuor Witchgöat est formé en 2016 et sort sa première démo chez Morbid Skull Records en cassette et digital uniquement, une démo qui aurait pu sortir de façon confidentielle si elle ne portait pas en elle tous les ingrédients qu’on a adoré dans le Thrash Metal made in Germany des mid-eighties et lors des balbutiements du Black Metal.

Les fans des premiers Sodom (In the Sign of Evil/Obsessed by Cruelty), Protector (Golem/Urm the Mad), Kreator (Endless Pain), Sepultura (Morbid Visions), Bulldözer (The Day of Wrath), Destruction (Sentence of Death), Messiah (Extreme cold Weather) ou autres joyeusetés du genre (Bathory, Nifelheim ou Aura Noir) vont y aller de leur petite larme nostalgique.
Il est clair qu’il est difficile de se faire une idée sur trois titres pour un total de dix minutes, dont une outro instrumentale acoustique, mais les deux morceaux qui ouvrent la démo (“Emanations from the Underworld” et “Proliferation of the dark Souls”) sont suffisamment convaincants pour avoir envie de connaitre la suite.

Bien sur, rien de neuf sous le soleil, en particulier sous celui de la scène metal extrême d’Amérique Centrale mais Witchgöat fait le métier, et le fait bien : un Black/Thrash Metal au tempo rapide, avec son lot de riffs saccadés, de chant typique et de section rythmique énervée tout comme il faut et un amour de la chrétienté bien affirmé et bien typique du genre.

Bref, ça ne rigole pas et, de toute façon, ils ne sont pas là pour ça. On notera juste que le chanteur M. Miasma est aussi celui des Équatoriens de Destroyer Attack dont le Solve et coagula a récemment été chroniqué dans nos pages, ici.

Pour le reste, c’est du classique de chez passéiste… et c’est tant mieux ! Je ne sais pas vous mais moi, j’ai bien l’intention de les suivre d’un petit peu plus près !

Tracklist :

1. Emanations from the Underworld (4:52)
2. Proliferation of the dark Souls (3:39)
3. Towards the Gulgalta (1:49)

Playlist Bandcamp
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green