Communication de nos partenaires

Warfect – Exoneration denied (2013)

Le 6 août 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Kristian Martinsson - Basse, Chant (backing) / Mattias Kern - Batterie  / Fredrik Wester - Chant, Guitares.

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

28 juin 2013

Label:

Cyclone Empire

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Cinq secondes d’intro sur un message subliminal et pan, je t’envoie la purée sur fond de riffs thrash et de vocaux rageurs.
Warfect est là pour tout dévaster et met la pression d’entrée : « Exoneration denied », le titre d’ouverture ne fait pas dans la dentelle. Refrain et couplets hyper speed avant un break qui aurait bien pu figurer sur le morceau « Pace ‘till death » de Bathory (sur « Blood fire death »).
Car oui, on nage dans une veine certes thrash old school mais avec des intonations purement black metal.

Warfect, trio Suédois, existe sous ce nom depuis 2009 mais était connu sous le nom d’Incoma depuis 2003, avec deux demos à leur actif.
C’est en 2009 que sort leur premier album « Depicting the macabre », une demo trois titres en 2011 sur laquelle figure trois titres présents sur « Exoneration denied » (« Filled with hate », « The prince » et « Roman disfigure »).
Leur deuxième guitariste Håkan Karlsson parti, c’est sous forme de trio que Warfect continuera l’aventure en 2011 avec Fredrik « Plague » Wester (ex-Lord Belial, ex-Mastema) au chant et à la guitare, Mattias Kern à la batterie et Kristian Martinsson (ex-Bestial Mockery) pour nous offrir aujourd’hui un album carton au possible.
Les amateurs de brutalité ne seront pas déçus : sorte de croisement entre Kreator, old-Bathory, les premiers Slayer, Sodom ou Necrophobic, tous les tempis sont bloqués dans le full speed hormis quelques mid assassins (« Retribution unfold ») et un titre oppressant à la rythmique pachydermique (« Nation divided ») histoire de nous étouffer lentement avant trois derniers titres en guise de tabassage en règle.
En tous cas, l’énergie déployée est considérable : parler d’album dévastateur n’est pas loin de la vérité.

Si le background du line up prouve les influences black metal de l’album, on nage malgré tout en plein thrash metal old school, à l’allemande, à classer entre « Infernal overkill », « Pleasure to kill » ou « Persecution mania ».
Les riffs sont assassins, acérés comme des rasoirs et chaque accélération va coller tout le monde au siège, quelques soli incisifs qui ne révolutionneront rien mais resteront efficaces… et ce chant, croisement hystérique de Mille Petrozza, Tom Angelripper et de Quorthon (flagrant sur « Inflammatory ») de l’époque des trois premiers albums sur une musique résolument thrash sont autant d’atouts pour faire de cet album un agréable moment de destruction, à défaut d’être un monument du genre.

Difficile de sortir un titre du lot tant l’ensemble est d’une cohérence et d’une grande homogénéité : chaque titre est taillé pour faire mal et le but est atteint : les réfractaires au thrash n’aimeront pas, les adorateurs du genre seront séduits !

Oui, Warfect nous a pondu un album redoutable, pas innovant pour deux sous, mais séduisant et explosif !

Hautement recommandé !!!

 

Tracklist :

1. Exoneration Denied (3:42)
2. Drone Wars (4:45)
3. Filled with Hate (4:43)
4. Inflammatory (4:54)
5. Retribution Unfold (4:46)
6. The Prince (4:32)
7. Nation Divided (5:41)
8. Slit with Razor (5:38)
9. Roman Disfigure (5:06)
10. Pried from Earth (5:49)

Site officiel : http://www.warfect.net/
Myspace : http://www.myspace.com/warfect
SoundCloud : https://soundcloud.com/warfect
Facebook : http://www.facebook.com/Warfect
Youtube : http://www.youtube.com/warfect
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/warfect
LastFM : http://www.last.fm/music/Warfect

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green