Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


  • Jon Larsen - Batterie
  • Michael Poulsen - Guitares, Chant
  • Rob Caggiano - Guitares
  • Kaspar Boye Larsen - Basse

Guests :

  • Mia Maja - Chant sur 5 et 16
  • Rod Sinclair - Banjo sur 9 et 16
  • Mille Petrozza - Chant sur 9
  • Johan Olsen - Chant sur 16 et 20
  • Mark “Barney” Greenway - Chant sur 17
  • Lars Ulrich - Batterie sur 21 et 22
  • Mikkel Kessler - Chant sur 23
  • Danko Jones - Chant sur 24

Style:

Hard Rock/Heavy Metal

Date de sortie:

14 Décembre 2018

Label:

Vertigo

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

On va faire court : un live de Volbeat, tel que celui là, vaut son pesant de cacahuètes !

Clairement, ce double live fait partie des belles productions qu’on peut s’écouter sans discontinuer pour peu qu’on aime ce groupe. Quelque part, la production est tellement parfaite qu’on aurait presque l’impression de s’écouter un best of avec quelques interactions du public ou avec le chanteur de temps en temps. Soit ! Ne faisons pas la fine bouche, il est évident qu’on prendra toujours un grand plaisir à s’écouter un live de cette qualité…

Deux CDs, vingt-six titres, du hit à la pelle, mais ce live a une saveur particulière, limite historique : c’est le concert enregistré qui a établi le record du plus gros spectacle, sold out bien entendu, qu’un groupe local a assuré dans le stade Telia Parken (quartier d’Østerbro à Copenhague, au Danemark) et qui a fait se déplacer la bagatelle de 48.250 spectateurs. C’est dire l’ampleur qu’a pris le groupe depuis ses débuts en 2001 !

Une setlist axée sur les six albums du groupe, surtout des trois derniers (dont Seal the Deal & let’s boogie et sa Soilchronique ici) et une reprise bien sympathique d’”Enter Sandman” avec Lars Ulrich en invité. D’ailleurs, il n’est pas le seul guest sur cet album : ainsi voit-on défiler quelques pointures comme Mark “Barney” Greenway (Napalm Death) sur “Evelyn”, Danko Jones sur “Black Rose”, Johan Olsen (Carnal Grief) sur “For evigt” et “The Garden’s Tale” ou Mille Petrozza (Kreator) sur “7 Shots”, histoire de montrer que les influences de Volbeat sont bien diverses.

Au total, on se prend deux heures et quart d’un concert qui ne souffre d’aucune faiblesse et se termine en beauté avec le hit du groupe “Still counting”. Pas de temps mort, tout s’enchaîne magnifiquement et on devine une spectacle de grande qualité qu’il serait agréable de voir en DVD…

Indispensable pour tout fan du groupe…

Tracklist :

CD 1 :

1. The Devil’s bleeding Crown (5’46)
2. Heaven nor Hell (3’25)
3. Radio Girl (5’31)
4. Lola Montez (5’25)
5. Let it burn (3’50)
6. Doc Holiday (7’31)
7. Sad Man’s Tongue (4’28)
8. 16 Dollars (4’19)
9. 7 Shots (5’10)
10. Fallen (8’06)
11. Slaytan (1’33)
12. Dead but rising (3’44)
13. Goodbye forever (5’17)

CD 2 :

14. Maybellene I Hofteholder (3’57)
15. The Everlasting (7’18)
16. For evigt (5’29)
17. Evelyn (4’26)
18. Lonesome Rider (4’16)
19. Seal the Deal (4’48)
20. The Garden’s Tale (8’56)
21. Guitar Gangsters and Cadillac Blood (3’58)
22. Enter Sandman (reprise Metallica) (3’57)
23. A Warrior’s Call (4’32)
24. Black Rose (5’35)
25. Pool of Booze, Booze, Booza (6’34)
26. Still counting (8’27)

Playlist Bandcamp
Site officiel
Page Myspace
Story Instagram
Page Facebook
Fil Twitter
Chaine Vevo

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green